topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Droits de l'Homme
La directrice de l'UNIFEM chez le chef de l'Etat burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 08/05/2009

Bujumbura, Burundi - La directrice exécutive du Fonds des Nations unies pour le développement de la femme (UNIFEM), Mme Inès Alberdi, a été reçue en audience, vendredi, par le chef de l'Etat du Burundi, Pierre Nkurunziza, au terme d'une visite de travail de 72 heures dans le pays, a-t-on appris de source diplomatique à Bujumbura.

Au sortir de l'audience, la patronne de l'UNIFEM s'est brièvement adressée aux médias pour féliciter les plus hautes autorités du pays sur un certain nombre d'initiatives spécifiques déjà prises dans le sens de l'amélioration du statut et de la condition des femmes qui représentent 52% des quelque 8,1 millions de Burundais.

Lire la suite...
 
Visite de la directrice exécutive de l’UNIFEM au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 06/05/2009

Inès AlberdiBujumbura, Burundi - La directrice exécutive du Fonds des Nations unies pour le développement de la Femme (UNIFEM), Mme , est attendue mercredi soir à Bujumbura, pour une première visite de travail de trois jours au Burundi, une année après sa nomination à cette haute fonction internationale, a-t-on appris de source diplomatique dans la capitale burundaise.

Mme Alberdi avait été nommée le 7 avril 2008 au poste de directrice exécutive de l’UNIFEM où elle a succédé à Noeleen Heyzer, de Singapour.

Lire la suite...
 
Abolition de la peine de mort au Burundi : questions / réponses Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News02/05/2009 - Source Coalition mondiale contre la peine de mort

Le président burundais Pierre Nkurunziza a promulgué le 22 avril la loi réformant le code pénal, dans lequel la peine de mort est désormais abolie.

Merius RusumoPlusieurs organisations membres de la Coalition mondiale ont salué ce progrès important dans la région des Grands Lacs africains, l’un des principaux fronts de la lutte contre la peine capitale. Elles ont toutefois regretté que la révision du code pénal impose dans le même temps la criminalisation de l’homosexualité.

Merius Rusumo, président de l’ACAT-Burundi [NdlR : ACAT = Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture], a participé activement aux efforts pour l’abolition dans son pays. Il revient sur une campagne couronnée de succès, dans un pays où la peine de mort a longtemps servi d’instrument de domination des Tutsis sur les Hutus.

Quel est le statut exact de la peine de mort au Burundi à ce jour ?

Lire la suite...
 
BURUNDI : Les activistes condamnent une nouvelle loi criminalisant l’homosexualité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

IRIN/PlusNews, 1 mai 2009

NAIROBI - Au Burundi, des activistes engagés dans la lutte contre le VIH/SIDA et des groupes internationaux de défense des droits humains condamnent un nouveau code pénal criminalisant l’homosexualité dans ce pays d’Afrique centrale.

En février dernier, le Sénat burundais avait voté à la quasi-unanimité contre le projet de loi. Toutefois, au mois de mars, la Chambre basse du Parlement a renversé la décision et le président Pierre Nkurunziza a promulgué la loi le 22 avril dernier.

Lire la suite...
 
Burundi : Nkurunziza promulgue une loi criminalisant l'homosexualité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/04/2009 – Source AFP

Le président burundais a promulgué mercredi une loi criminalisant l'homosexualité, ont annoncé samedi dans un communiqué 63 organisations internationales et nationales de défense des droits de l'Homme qui appellent le président Pierre Nkurunziza à revenir sur sa décision.

"Au regard du nouveau code pénal, promulgué par le président Pierre Nkurunziza le 22 avril, les pratiques sexuelles entre personnes du même sexe deviennent illégales pour la première fois dans l'histoire du Burundi", indique le communiqué.

Lire la suite...
 
Burundi : Il faut abroger la loi criminalisant la pratique homosexuelle Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Human Rights Watch, 24 avril 2009

Cette loi discriminatoire viole des droits fondamentaux et entrave la prévention du SIDA

(Bujumbura, le 24 avril 2009) – La décision du gouvernement du Burundi de criminaliser la pratique homosexuelle viole des droits humains fondamentaux et devrait être révisée immédiatement, ont dit Human Rights Watch et 62 autres organisations burundaises, africaines et internationales de droits humains dans une déclaration commune publiée aujourd'hui. La déclaration est sortie après que le Président Pierre Nkurunziza a promulgué cette loi en secret le 22 avril. 

En février, le Sénat a rejeté une décision votée en novembre 2008 par l'Assemblée nationale criminalisant les relations intimes avec des personnes de même sexe. Cependant, selon la constitution burundaise, en cas de désaccord entre les deux chambres du Parlement, la décision de l'Assemblée nationale prévaut.

Lire la suite...
 
Ouverture d'un bureau spécialisé dans les questions d'asile au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 17/04/2009

Nairobi, Kenya - Le Burundi, grand pays d'accueil des réfugiés au cours des quatre dernières décennies, dispose désormais d'un bureau spécialisé dans le traitement des demandes d'asile, a annoncé vendredi, pour s'en féliciter, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), ajoutant que cette ouverture, qui survient des années après que le pays a voté sa première loi sur l'asile, a pu se faire avec le concours des autorités locales.

"L'agence des Nations unies pour les réfugiés se réjouit de ces pas importants destinés à améliorer la protection des réfugiés dans la région des Grands Lacs", a déclaré Bo Schack, le représentant du HCR au Burundi, dans un communiqué rendu public vendredi.

Lire la suite...
 
HRW appelle à une enquête indépendante sur l'assassinat de Manirumva Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Human Rights Watch, Avril 16, 2009

Burundi : Les autorités doivent trouver les assassins de l’activiste Ernest Manirumva

Funérailles d’Ernest ManirumvaUne enquête et des poursuites judiciaires indépendantes constitueraient un pas vers le devoir de rendre des comptes

(Bujumbura) - Les autorités burundaises devraient garantir une enquête rapide, indépendante et approfondie sur l'assassinat le 9 avril dernier de l'activiste anti-corruption Ernest Manirumva, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui. Cette enquête devrait mener à des poursuites à l'encontre des individus présumés responsables de ce meurtre.

Aux premières heures de la matinée du 9 avril 2009, des agresseurs non identifiés ont attaqué le domicile de Manirumva et l'ont poignardé à mort. La police et des collègues ont dit à Human Rights Watch que des dossiers étaient éparpillés à travers la pièce, et qu'il semblait que des documents avaient été emportés de chez lui. M. Manirumva était vice-président de l'Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME), une ONG burundaise. Depuis le mois de janvier, M. Manirumva, économiste reconnu, était aussi vice-président du Conseil de Régulation de l'Autorité des Marchés Publics.

Lire la suite...
 
Burundi : Un expert de l'ONU condamne le meurtre d'un militant anti-corruption Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 16 avril 2009

L'expert indépendant auprès des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme au Burundi, Akich Okola, a exprimé jeudi son indignation face au meurtre d'Ernest Manirumva, vice-président de l'Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME).

Assassiné chez lui à Bujumbura le 8 avril, M. Manirumva était un leader dans la promotion de la bonne gouvernance au Burundi.

Lire la suite...
 
RSF prend acte de la décision d'acquitter Jean-Claude Kavumbagu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/03/2009

 Reporters sans frontières - 19 mars 2009

BURUNDI : Le directeur du site Internet Net press acquitté après six mois de prison

Reporters sans frontières prend acte de la décision du tribunal de grande instance de Bujumbura, le 18 mars 2009, d'acquitter Jean-Claude Kavumbagu, directeur du site Internet Net press.

Le journaliste était incarcéré depuis le 11 septembre 2008, à la prison centrale de Mpimba, suite à une plainte pour "diffamation" déposée contre lui par le secrétaire général du gouvernement.

Il lui était reproché la publication d'un article accusant le président de la République, Pierre Nkurunziza, d'avoir dépensé 100 millions de francs burundais (71 000 euros) lors de son voyage en Chine, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques, alors que le secrétariat général du gouvernement affirme ne lui avoir octroyé que 50 millions.

 
Les députés du Burundi confirment la pénalisation de l'homosexualité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/03/2009 – Source Têtu

Pie NtavyohanyumaS'il n'y a pas de compromis entre l'Assemblée nationale et le Sénat, qui a rejeté le texte, c'est le vote des députés qui prévaudra.

Les députés burundais campent sur leur position : "L'amendement voté par le Sénat et qui retire du projet de révision du code pénal l'article qui criminalise l'homosexualité est rejeté à la quasi unanimité. Nous allons contacter le président du Sénat pour qu'on mette en place une commission paritaire chargée d'écrire un texte de compromis", a déclaré après le président de l'assemblée nationale, Pie Ntavyohanyuma.

Et si les deux chambres ne parviennent pas à s'entendre, c'est le vote de l'Assemblée nationale qui prévaudra.

Lire la suite...
 
Chapitre sur le Burundi du Rapport Mondial 2009 de Human Rights Watch Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/03/2009 – Source HRW

Burundi - Événements de 2008

 Les efforts pour résoudre le conflit entre le gouvernement et le dernier groupe rebelle actif, le Parti pour la Libération du Peuple Hutu-Forces Nationales pour la Libération (Palipehutu-FNL), ont marqué le pas. Des pourparlers préliminaires entamés début 2008 pour reprendre les négociations ont rapidement abouti à une impasse. En avril, les forces du FNL ont attaqué la capitale, Bujumbura. La Tanzanie, qui depuis longtemps accueillait les dirigeants du Palipehutu-FNL, les a expulsés en mai. S'ajoutant aux pertes subies dans les combats, ces actions ont ramené le groupe à la table des négociations et un nouveau cessez-le-feu a été signé le 25 mai. Toutefois, jusqu'au mois de novembre, le Palipehutu-FNL refusait de se joindre au processus politique s'il ne pouvait pas conserver son nom, bien que la constitution interdise les partis politiques basés sur une appartenance ethnique.

Les rebelles, les forces de sécurité et des civils armés liés au parti au pouvoir se sont rendus coupables d'exécutions extrajudiciaires d'opposants. Pendant ce temps, le Conseil National pour la Défense de la Démocratie-Forces pour la Défense de la Démocratie (CNDD-FDD), parti du Président Pierre Nkurunziza, s'est livré à des actes d'intimidation contre les partis rivaux et la société civile.

Lire la suite...
 
Maggy Barankitse promue Chevalier de la Légion d'Honneur Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC, Friday, 27 February 2009

France awards 'Angel of Burundi'

'Maggy' Barankitse has helped care for 10,000 children since 1993

A woman known as the "Angel of Burundi" has been awarded one of France's highest honours for humanitarian work.

Marguerite Barankitse has spent 14 years caring for 10,000 orphans who were the victims of war and HIV/Aids.

She also offers a place for women and child refugees returning to Burundi to rebuild their lives.

The title of Chevalier of the Legion of Honour was bestowed upon Ms Barankitse on Friday by French Secretary of State for Human Rights Rama Yade.

Lire la suite...
 
ONUSIDA salue le rejet par le Sénat d'un projet de loi criminalisant l'homosexualité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 18 février 2009

 ONUSIDA, le programme commun des Nations Unies sur le VIH/ Sida a salué mercredi le rejet par le Sénat du Burundi d'un projet de loi visant à criminaliser l'homosexualité.

A une très large majorité, les sénateurs du Burundi se sont opposés à un amendement au code pénal qui proposait l'emprisonnement des personnes ayant des rapports sexuels avec des personnes du même sexe.

«En rejetant cet amendement, les sénateurs au Burundi ont protégé les droits de l'homme de leur peuple,» a déclaré Michel Sidibé, le directeur exécutif d'ONUSIDA. «Ils servent aussi d'exemple à suivre pour les autres législateurs dans le monde qui doivent arrêter les lois qui bloquent la lutte contre le sida.»

Lire la suite...
 
HRW : le Sénat burundais sur le point de violer les droits humains élémentaires Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/02/2009

Burundi : Le parlement devrait respecter le droit à la vie privée et rejeter une loi répressive

Le projet de révision du code pénal violerait le droit international

 (Bujumbura, le 16 février 2009) - Le parlement du Burundi devrait respecter ses obligations en matière de droits humains et rejeter un projet de révision du code pénal qui interdirait les pratiques homosexuelles consenties, a déclaré aujourd’hui Human Rights dans une lettre (ci-joint) au président Peter Nkurunziza et aux membres du Sénat burundais.

Les législateurs ont rectifié d’autres aspects du code pénal proposé qui posaient problème, supprimant la peine de mort et faisant de la torture, du génocide, des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité des délits punissables. Cependant, ils n’ont pas jusqu’ici modifié une disposition qui imposerait des peines pouvant atteindre deux ans de prison pour pratique homosexuelle consentante. Human Rights Watch a affirmé que cette disposition violerait la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples, ainsi que le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) dont le Burundi est signataire. Il est prévu que le projet révisé soit mis au vote en session plénière du Sénat, le 17 février 2009.

Lire la suite...
 
Alison Des Forges tuée dans un crash d'avion aux USA Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/02/2009 - Source AFP

Alison Des ForgesUne spécialiste mondiale du génocide de 1994 au Rwanda, l'Américaine Alison Des Forges, 66 ans, se trouvait à bord de l'avion qui s'est écrasé jeudi soir à Buffalo (nord de l'Etat de New York), a rapporté vendredi l'organisation des droits de l'homme Human Rights Watch.

L'accident a fait 50 morts, tous les passagers à bord et un homme au sol, qui se trouvait dans la maison sur laquelle l'appareil est tombé puis a pris feu.

"La mort d'Alison est un drame non seulement pour HRW, mais aussi pour le Rwanda et la région des Grands Lacs" en Afrique, a déclaré dans un communiqué le directeur de l'organisation, Kenneth Roth.

Lire la suite...
 
Le Gouvernement burundais épinglé par le CPJ pour le cas Kavumbagu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/02/2009

Le CPJ publie son Rapport 2008 sur la liberté de la presse dans le monde

Jean-Claude KavumbaguNew York, le 10 Février, 2009 — Le Comité pour la Protection des Journalistes (CPJ) a publié mardi son rapport 2008, bilan de l’état de la liberté de la presse dans le monde. Le rapport, intitulé Attaques contre la Presse en 2008, évalue de manière critique la situation de 150 pays. Le livre dans son intégralité est disponible en ligne en Anglais et Français, sur notre site Internet : www.cpj.org.

Concernant l’Afrique, le rapport met l’accent sur les tendances suivantes :

● Un total de 25 journalistes étaient derrière les barreaux pour leur travail à la fin de l’année 2008, un de plus que l’année 2007. Plus des deux tiers de ces journalistes étaient détenus sans aucune inculpation.

Lire la suite...
 
EXAMEN PERIODIQUE UNIVERSEL DU BURUNDI Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

FIDH, 20 jan 2009

Communiqué de presse

A l’issue du dialogue interactif sur la situation des droits de l’Homme au Burundi qui s’est tenu ce jour entre la délégation du Burundi et les Etats membres des Nations unies, la coalition des ONG se félicitent que nombre de leurs préoccupations aient été reprises et soutenues par les délégations ayant pris part à cet examen.

Les questions portant sur la liberté de réunion et d’association, la mise en place d’une Commission nationale indépendante des droits de l’Homme, l’indépendance de la justice, les violences et discriminations basées sur le genre, les arrestations arbitraires, les conditions de détention, les actes de torture, les droits de l’enfant et la justice transitionnelle ont notamment fait l’objet de questions et de recommandations précises adressées au Gouvernement du Burundi.

Lire la suite...
 
Manifestation de Burundais à Bruxelles Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 20/01/2009

Bruxelles, Belgique - Plusieurs dizaines de Burundais ont manifesté, lundi, devant les locaux des institutions européennes à Bruxelles pour réclamer la libération du journaliste Alexis Sinduhije, arrêté le 3 novembre à Bujumbura par les forces de l'ordre.

Le journaliste, fondateur de la "Radio publique africaine" au Burundi, a été arrêté avec 37 de ses sympathisants qui le soutiennent pour son courage politique et notamment pour ses émissions de lutte contre l'ethnisme.

Lire la suite...
 
Manifestation à Bruxelles pour la libération d’Alexis Sinduhije Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/01/2009

Alexis SinduhijeUne manifestation est organisée ce lundi 19 janvier 2009 à Bruxelles pour demander à l’Union européenne de faire pression sur le Gouvernement burundais pour la libération immédiate et sans condition de M. Alexis Sinduhije ainsi que d’autres prisonniers d’opinions détenus arbitrairement au Burundi, apprend-on auprès des organisateurs.

Selon la même source, cette manifestation, à laquelle sont conviés les membres de la diaspora burundaise, les amis du Burundi et les défenseurs des droits de l’Homme, se déroulera devant le Parlement européen (rond-point Schuman) de 10H30 à 12H30.

Lire la suite...
 
Le prix Olof Palme décerné au gynécologue congolais Denis Mukwege Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/01/2009 – Source AFP

Dr Denis MukwegeLe prix Olof Palme 2008 a été décerné au gynécologue congolais Denis Mukwege, le fondateur d'un hôpital qui soigne les femmes victimes de viols dans l'Est de la République démocratique du Congo, a annoncé jeudi le fonds qui attribue la récompense.

"Son travail est un exemple extraordinaire de ce que le courage, la ténacité et l'espoir immuable permettent d'accomplir pour les droits et la dignité de l'être humain en des temps où ces valeurs semblent les plus ignorées", salue dans un communiqué le Fonds mémorial Olof Palme, créé en souvenir du Premier ministre suédois assassiné.

Lire la suite...
 
Le Burundi va créer une commission indépendante des droits humains Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 27/12/2008

Nahayo ImmaculéeBujumbura, Burundi - Le gouvernement burundais compte mettre sur pied une commission nationale indépendante des droits de l'homme dès le mois de janvier prochain, a déclaré samedi à Bujumbura le ministre burundais des Droits de la personne humaine et du genre, Mme Immaculée Nahayo.

Elle a affirmé qu'un comité interministériel examine depuis mai dernier un projet de loi sur ladite commission qui sera transmis à l'Assemblée nationale et au Sénat pour son adoption.

Lire la suite...
 
La Déclaration universelle des droits de l'Homme a soixante ans Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/12/2008 - Source AFP

Il y a soixante ans, le 10 décembre 1948, l'Assemblée générale de l'Onu adoptait à Paris la Déclaration universelle des droits de l'Homme (DUDH) texte fondateur qui a inspiré le droit international d'après-guerre, mais dont l'idéal proclamé reste lointain et contesté.

Soixante ans après son adoption, la DUDH est confrontée à des défis nouveaux comme la lutte antiterroriste, la montée de pays comme la Chine, l'affirmation du fait religieux ou la répression de la "cyber-dissidence".

Lire la suite...
 
HRW appelle les sénateurs burundais à amender le tout nouveau code pénal Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

HRW, le 3 décembre 2008

 Burundi : L’Assemblée nationale abolit la peine de mort et criminalise la torture

Des amendements relatifs à la conduite homosexuelle, à la violence conjugale et aux abus d’autorité sont nécessaires

(Bujumbura, le 3 décembre 2008) – L’Assemblée nationale du Burundi vient d’adopter  d’importantes avancées en matière de droits humains dans le code pénal qu’elle a voté le 22 novembre 2008, notamment en abolissant la peine de mort et en rendant passibles de sanctions pénales au regard du droit burundais la torture, le génocide, les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui.

Toutefois trois modifications du code sont préjudiciables aux droits humains. Ces modifications feraient de la conduite homosexuelle consensuelle un délit pénal, dépénaliseraient la détention arbitraire commise par des agents de l’Etat, et limiteraient la responsabilité de l’Etat dans le traitement des violences conjugales. Pour devenir une loi, le code doit être approuvé par le Sénat et signé par le président.

Lire la suite...
 
Le Burundi en examen à l’ONU : violences sexuelles contre les femmes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Tdh, 3 décembre 08

Juan Gasparini

Le Burundi était sur le grill de l’examen périodique universel mardi 2 décembre. Sa délégation, dirigée par deux femmes ministres, Immaculé Nahayo, chargée de la Solidarité, droits de l’homme et du genre, et Clotilde Niragira, ministre du Travail et de la fonction publique, ainsi que par le procureur de la République, Elysée Ndaye a reconnu l’ampleur des abus et des agressions sexuelles dont les femmes et les jeunes filles sont victimes dans ce pays.

Il s’agirait d’une séquelle de la guerre civile qui a pris fin par un cessez-le-feu en 2006.

Le problème avait été soulevé, entre autres, par la France, le Luxembourg, l’Allemagne, les Pays Bas, la Grande Bretagne, l’Autriche, la Suisse, l’Argentine et le Vatican.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 41 42 43 44 Suivante > Fin >>

Résultats 1051 - 1075 sur 1096

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher