topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Droits de l'Homme
Plaidoyer de Ocha pour des millions de citoyens burundais en détresse Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 08 juin 2016

Bujumbura, Burundi  - L’Office des Nations unies pour les affaires humanitaires (Ocha) a dressé, mercredi, un lourd bilan chiffré des conséquences de la crise multiforme de plus d’un an qui affecte des millions de Burundais et appelle une réponse massive et urgente de la Communauté internationale.

Depuis le début de cette année, le pays doit surtout composer avec une épidémie de malaria qui a déjà alité 3,4 millions de personnes et donné la mort à 1.679 autres, lit-on dans une "note d’informations humanitaires" de l’Ocha, transmise, mercredi, à la PANA.

Lire la suite...
 
Burundi : les médias indépendants muselés depuis avril 2015, dénonce RSF Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Reporters sans frontières, 7 juin 2016

Malgré la libération du journaliste de Bonesha FM, un climat toujours extrêmement tendu pour les médias au Burundi

Reporters sans frontières (RSF) est soulagée d’apprendre la libération ce mardi matin du journaliste Egide Ndayisenga, de la Radio Bonesha. Ces jours de détention arbitraire ne témoignent cependant pas d’un climat apaisé pour les médias au Burundi.

Arrêté et détenu sans mandat depuis le 5 juin 2016 dans la province de Cibitoke au nord du pays, le journaliste de la radio Bonesha FM, Egide Ndayisenga vient d’être libéré ce mardi.

Lire la suite...
 
Burundi : un journaliste local libéré après deux jours de détention Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/06/2016 – Source AFP

Un journaliste burundais, arrêté par la police dimanche dans la province de Cibitoke (nord-ouest) puis remis aux services secrets qui dépendent de la présidence, a été relâché mardi, a-t-on appris de source policière et auprès de témoins sur place.

"Le journaliste Egide Ndayisenga (photo) est libre, il vient d'être relâché par le procureur de Cibitoke il y a quelques instants", a annoncé une source policière, qui a requis l'anonymat.

Lire la suite...
 
Un journaliste local arrêté dans le nord-ouest du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/06/2016 – Source AFP

Un journaliste burundais a été arrêté par la police dimanche dans la province de Cibitoke (nord-ouest), puis remis au Service national de renseignement (SNR), les services secrets burundais qui dépendent de la présidence, a-t-on appris lundi auprès de témoins et de ses collègues.

"Egide Ndayisenga (photo) de la radio Bonesha FM a été arrêté hier matin par des policiers alors qu'il se trouvait à Cibitoke (chef-lieu de la province du même nom, ndlr) depuis samedi pour rendre visite à des amis", a dit un témoin de son arrestation, sous couvert d'anonymat.

Lire la suite...
 
Burundi : épidémie de disparitions forcées Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

TV5, 04.06.2016

 Au Burundi, les cas de disparition forcée se multiplient. Plusieurs ONG s'inquiètent de la fréquence de ces enlèvements. Les autorités, quand elles daignent s'expliquer, évoquent "des raisons d’enquête" et autres "règlements de compte". Sans nouvelles de leurs proches, les familles des disparus vivent un calvaire sans nom. Elles mènent leur enquête, sont menacées et souvent rançonnées. Sur la page du Forum pour la Conscience et le Développement, une ONG burundaise,  de nouveaux noms apparaissent chaque semaine.

Lire la suite...
 
Le pouvoir burundais sévit très durement contre des collégiens et lycéens Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 04-06-2016

Burundi : des lycéens incarcérés pour avoir dégradé des photos du président

La terrible répression qui frappe le Burundi depuis que le président Pierre Nkurunziza a décidé de briguer un troisième mandat, vise désormais les collégiens et lycéens. Nombre d’entre eux ont été accusé d’avoir « abîmé » des manuels scolaires en gribouillant les photos du chef de l’Etat.

Après que plus de 300 collégiens de huitième année ont été chassés de leur école dans le sud de la capitale Bujumbura pour de tels actes, le pouvoir a décidé de sévir plus durement encore en voyant les cas se multiplier dans la ville de Muramvya.

Lire la suite...
 
Paris très préoccupé par les menaces contre un journalise burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/06/2016 – Source AFP

La France a exprimé mercredi sa "vive préoccupation" suite aux menaces visant le journaliste burundais Esdras Ndikumana, accusé par les autorités de Bujumbura d'incitation à la violence dans sa couverture de la crise au Burundi, et a appelé au respect de la liberté de la presse.

M. Ndikumana, correspondant burundais de la radio RFI et de l'Agence France-Presse, torturé en août 2015 par les forces de sécurité, a fait l'objet mardi de menaces sur les réseaux sociaux après avoir été accusé par Bujumbura de "promouvoir le crime et la violence" par sa couverture de la crise au Burundi.

Lire la suite...
 
Bujumbura accuse le journaliste Esdras Ndikumana de "penchant" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 31 mai 2016

Le ministre burundais de la sécurité publique, Alain Guillaume Bunyoni, a accusé de "penchant" le correspondant de RFI et de l’AFP au Burundi mais en exile à Nairobi. C’est dans un communiqué qui vise nommément le journaliste Esdras Ndikumana (photo).

Le ministre Alain Guillaume Bunyoni s’en prend à des personnes anonymes qui selon lui, devancent « sciellementles enquêtes judiciaires » pour désigner les coupables. Mr. Bunyoni a particulièrement indexé le journaliste Esdras Ndikumana l’accusant « de servir ses intérêts politiques ».

Lire la suite...
 
Burundi : le correspondant de RFI et AFP menacé pour sa couverture de la crise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 31/05/2016 – Source AFP

Le correspondant burundais de la radio RFI et de l'Agence France-Presse, torturé en août 2015 par les forces de sécurité, a fait l'objet mardi de menaces sur les réseaux sociaux après avoir été accusé par Bujumbura de "promouvoir le crime et la violence" par sa couverture de la crise au Burundi. [Photo : Esdras Ndikumana recevant le prix 2015 de la presse diplomatique française des mains de Laurent Fabius]

Lire la suite...
 
Elyse Ngabire échange sur le Burundi avec des élèves du Sud de la France Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Sud Ouest, 30/05/2016

Peyrehorade (40) : récit d’une journaliste burundaise en exil

Publié le 26/05/2016. Mis à jour le 30/05/2016

 Des élèves attentifs et curieux et leur professeur de français ont accueilli une journaliste du Burundi en exil, Elyse Ngabire, dans leur salle de classe....

C'est une militante optimiste, combative et résolue qui est venue répondre aux questions de trois classes de seconde professionnelle (aéronautique et chaudronnerie) du Lycée Jean-Taris de Peyrehorade, dans le cadre d'un projet scolaire intitulé Renvoyé spécial, avec le soutien du Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information (Clemi) et de la Maison des journalistes (MDJ). [Photo : Elyse Ngabire a captivé les jeunes élèves. © J. Ch.]

Lire la suite...
 
L'ONU a terminé le déploiement d'une équipe de spécialistes au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 25 mai 2016

Burundi : la Mission d'Experts indépendants des Nations Unies achève son déploiement sur le terrain

 La Mission d'Experts indépendants des Nations Unies sur le Burundi, établie pour enquêter sur les violations des droits humains commises dans le pays depuis avril 2015, a terminé le déploiement d'une équipe de spécialistes sur le terrain, a indiqué mardi le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH). [Photo (de g à d) : Pablo de Greiff, Maya Sahli-Fadel et Christof Heyns (président), les trois experts de la Mission onusienne.].

Lire la suite...
 
Les observateurs onusiens des droits déployés au complet au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 24 mai 2016

L’équipe d’enquêteurs indépendants de l’ONU sur les droits de l’homme s’est déployée, au complet, au Burundi, a affirmé à New York le porte-parole des Nations unies.

Les enquêteurs de l’ONU vont, selon M. Haq, collecter les informations au Burundi. Ils se rendront ensuite dans les camps des réfugiés des pays voisins –au Rwanda, en Ouganda, en Tanzanie et en RDC- pour recueillir les témoignages des Burundais qui ont fui leur pays.

Lire la suite...
 
Burundi : la CNIDH appelle à un langage apaisant et rassurant Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/05/2016 – Source Xinhua

Le président de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l'Homme au Burundi (CNIDH), Jean Baptiste Baribonekeza, a déploré le langage et les discours tenus ces derniers temps par certains Burundais de catégories différentes et les a invités à se corriger par l'usage d'un langage apaisant rassurant.

"La CNIDH déplore le discours dur et belliqueux ainsi que la surenchère utilisés par certains partis politiques, organisations et acteurs qui visent à ternir l'image de leurs adversaires politiques en vue de les disqualifier, accusant dans le sillage la haine et les clivages ethniques", a déclaré M. Baribonekeza au cours d'un récent point de presse à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : La CNIDH exige l'arrêt des arrestations arbitraires Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/05/2016 – Source Xinhua

Le président de la Commission Nationale Indépendante des droits de l'Homme (CNIDH), Jean Baptiste Baribonekeza (photo), a exigé dimanche l'arrêt des arrestations arbitraires et des enlèvements opérés sur des gens par les forces de l'ordre sur de simples soupçons de participation aux manifestations ou de connivence avec des groupes armés ou autres agents de la violence politique.

Lire la suite...
 
Burundi : l'ONU enquête sur les violations des droits de l'Homme Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/05/2016 – Source AFP

Une mission indépendante des Nations unies enquête depuis début mai au Burundi sur des allégations de violations massives des droits de l'Homme dans ce petit pays des Grands lacs en crise depuis plus d'un an, a-t-on appris jeudi de source onusienne.

"Une équipe d'enquêteurs envoyée par le Haut commissariat aux droits de l'Homme est au Burundi depuis début mai afin d'enquêter sur toutes les atteintes aux droits humains depuis le début de la crise dans ce pays. Leur mission va durer quatre mois", a annoncé un diplomate onusien, qui a requis l'anonymat.

Lire la suite...
 
L'ONU inquiète de la récente vague d'arrestations au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/05/2016 – Source AFP

Les Nations unies s'inquiètent de la montée de la violence au Burundi et en particulier de la multiplication récente des arrestations, a déclaré lundi un porte-parole de l'ONU.

"Nous sommes profondément inquiets de l'augmentation des violences et des informations sur de nombreux cas de détentions ces derniers jours", a expliqué Farhan Haq (photo).

Lire la suite...
 
Burundi : au moins 100 personnes arrêtées dans des rafles quasi-quotidiennes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/05/2016 – Source AFP

Une centaine de personnes ont été arrêtées vendredi dans le quartier contestataire de Musaga, dans le sud de la capitale du Burundi, pays en crise où les forces de sécurité ont multiplié les rafles ces dernières semaines, selon des témoins et des membres de l'administration.

Le maire de Bujumbura, Freddy Mbonimpa, a justifié ces opérations par la nécessité de "contrôler et de parvenir à maîtriser les mouvements de la population".

Lire la suite...
 
RSF appelle Bujumbura à "fournir des garanties de sécurité aux journalistes" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Reporters sans frontières, 13.05.2016

Un an plus tard, le journalisme est toujours muselé au Burundi

Un an après la tentative de putsch de mai 2015 et le début de la “crise burundaise”, le pouvoir maintient sa mainmise sur l’information dans le pays.

Samedi 14 mai, cela fera un an que les radios privées de Bujumbura ont été attaquées et fermées. Les locaux de la Radio Publique Africaine (RPA), empêchée d’émettre depuis le 27 avril 2015, et des radios IsanganiroBonesha FM,Renaissance et Rema FM ont été détruits et placés sous scellées pour enquête.

Lire la suite...
 
Burundi : un an après le putsch manqué Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 13 mai 2016

Même si depuis, certains organes de presse ont rouvert, les journalistes restés au pays travaillent dans des conditions difficiles selon les organisations de défense des droits de l’homme et des média.

Joint à Bruxelles en Belgique, l'un de ces journalistes exilés, Antoine Kaburahe qualifie de "désastre" et de ''terrible régression'' de la presse burundaise, ce qui s’était passé en mai 2015.

Lire la suite...
 
Crise au Burundi : Maggy Barankitse évoque "un génocide probable" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/05/2016 –Source Belga

 Maggy Barankitse, docteur honoris causa de l'UCL, a mis en garde mercredi soir les étudiants néo-louvanistes face au chaos qui sévit actuellement au Burundi. "En Europe, on veut fermer les yeux sur un génocide probable alors qu'il est là. C'est la première fois que je suis aussi dure. Mais actuellement vingt enfants meurent par jour."

La fondatrice de la maison Shalom a été contrainte de fuir son pays et d'installer son organisation humanitaire à Kigali. "L'éducation est primordiale dans notre combat. C'est pourquoi je m'occupe notamment de 452 jeunes universitaires burundais qui ont fui au Rwanda."

Lire la suite...
 
Témoignage émouvant d'une journaliste burundaise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 04.05.2016

Dans son classement annuel de la liberté de la presse, l'ONG Reporters sans frontières s’est inquiétée de la dégradation de la liberté de la presse dans toutes les régions du monde. En Afrique, le cas des journalistes burundais est particulièrement inquiétant. Le Burundi qui perd 11 places dans le classement, en occupant le 156ème rang.

De nombreux journalistes ont fui le pays. Voici le témoignage de l'une d'entre eux. Elle vit en exil, et pour sa sécurité, nous avons rendu sa voix méconnaissable.

Lire la suite...
 
Nkurunziza rejoint le "Club des prédateurs de la liberté de la presse" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Reporters sans frontières, 03/05/2016

Liberté de la Presse : La fête des despotes doit finir !

En ce 3 mai, Journée mondiale de la liberté de la presse, RSF lance une campagne qui dénonce la dégradation profonde de la liberté de la presse dans douze pays dont les dirigeants peuvent s’enorgueillir d’avoir muselé l’information.

Sur un mode ironique, la nouvelle campagne de Reporters sans frontières (RSF), réalisée par l’agence BETC à l’occasion de la publication du Classement mondial 2016, met en scène 12 chefs d’Etat, dont le burundais Pierre Nkurunziza,  qui célèbrent leur victoire contre la liberté de la presse.

En savoir plus

 
Le pouvoir bien décidé à "réguler" la profession journalistique au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 03 mai 2016

L'édition 2016 de la liberté de la presse intervenue dans un contexte médiatique difficile au Burundi

Bujumbura, Burundi - La journée internationale de la liberté de la presse, édition 2016, a été placée, mardi (photo), au Burundi, sous le thème officiel de "L’accès à l’information et aux libertés fondamentales, c’est notre droit" dans un pays où une centaine de journalistes indépendants étaient aux abonnés absents pour avoir quitté le pays par peur de l’insécurité.

Lire la suite...
 
Journée mondiale de la presse : le Burundi a perdu 11 places Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 03.05.2016

 La journée mondiale de la liberté de la presse est célébrée en ce 3 mai. Des blogeurs burundais expriment leurs inquiétudes face à la dégradation de la liberté d'expression dans leur pays.

Le 3 mai de chaque année est célébrée la Journée mondiale de la liberté de la presse. Le thème retenu cette année est : « Accès à l'information et aux libertés fondamentales - C'est votre droit »

Lire la suite...
 
Pierre Claver Mbonimpa remporte un nouveau prix international Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RTBF, 02 mai 2016

Le Burundais Pierre Claver Mbonimpa récompensé par la Fédération Wallonie-Bruxelles

 Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé à l'unanimité d'attribuer cette année son prix pour la Démocratie et les Droits de l'Homme au défenseur des droits humains burundais Pierre Claver Mbonimpa.

Le lauréat, opposé à la réélection du président burundais Pierre Nkurunziza, s'est engagé en faveur des droits de l'Homme au travers de son association pour la protection des droits humains et des personnes détenues (APRODH).

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 176 - 200 sur 1067

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017