topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Droits de l'Homme
Burundi : Le pouvoir répond aux accusations d’atteinte aux droits de l’Homme Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 29 avril 2016

Arrestations, torture, impunité : la ministre de la Justice du Burundi répond aux accusations

 Au Burundi, cela fait maintenant un an que le pays est plongé dans une violente crise politique née de la volonté du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat. La contestation d’abord pacifique a fini par devenir violente face à la répression et au durcissement du pouvoir.

[Photo : Aimée-Laurentine Kanyana est la ministre burundaise de la Justice. Elle répond aux questions de Carol Valade]

Lire la suite...
 
Au Burundi, les prisonniers politiques maltraités Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 28.04.2016

 En février, la grâce présidentielle était accordée à des prisonniers burundais. Une amnistie décriée par des familles de détenus, car elle ne concerne pas les manifestants contre le troisième mandat de Pierre Nkurunziza.

Au Burundi, les prisonniers politiques vivent dans des conditions précaires, privés de tout contact avec le monde extérieur.

Lire la suite...
 
L'ONU condamne une vague d'assassinats au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 27 avril 2016

 Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein (photo), a condamné mercredi le nombre croissant d'attaques contre des hauts responsables au Burundi.

Il a notamment cité l'assassinat du général de brigade Athanase Kararuza et de sa femme lundi, et la tentative apparente d'assassinat contre le Ministre des droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre, Martin Nivyabandi, le jour précédent, dimanche 24 avril.

Lire la suite...
 
Burundi : FIDH et Amnesty pressent la communauté internationale d'agir Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 26/04/2016 - Source AFP

 La FIDH et Amnesty International ont dénoncé mardi les meurtres, tortures et viols commis depuis le début de la crise politique qui a éclaté il y a tout juste un an au Burundi, appelant la communauté internationale à agir "de toute urgence".

Lire la suite...
 
Burundi : Amnesty souligne une évolution alarmante de la situation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Amnesty International, 26 avril 2016

Burundi. Un an après, les Burundais paient le prix d'une crise des droits humains qui s'installe

 Un an après le début de la crise au Burundi, la situation des droits humains continue de se dégrader et l'obligation de rendre des comptes pour les actes de violence commis n'est pas à l'ordre du jour, a déclaré Amnesty International mardi 26 avril 2016. La décision de la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) d'ouvrir un examen préliminaire souligne la gravité de la situation.

Lire la suite...
 
Burundi : "Nous avons une espérance de vie de 24h", témoigne une journaliste Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

TV5 Monde, 26.04.2016

Un an de crise au Burundi : témoignages de 4 journalistes burundais

 Le 26 avril 2016 marque le premier anniversaire de la crise politique dans laquelle le Burundi est plongé, conséquence de la volonté du président Nkurunziza de briguer un troisième mandat. Bilan : des centaines de morts, plus de 250 000 déplacés et un pays abîmé par des mois de violences. Etat des lieux et analyse de la situation avec quatre journalistes burundais. [Photo (de g à d) : les journalistes Serge Nibizi, Emelyne Muhorakeye, Jeanne et Elyse Ingabire.]

Lire sur TV5 Monde

 
La "Maman nationale" du Burundi honorée parmi les "Justes" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 25-04-2016

George Clooney remet le prix Aurora à la Burundaise Marguerite Barankitse

 Marguerite Barankitse est devenue la première lauréate du prix Aurora pour l'éveil de l'humanité. Fondée par trois descendants de rescapés du génocide arménien, cette récompense a été remise à la présidente de l’association Maison Shalom par l’acteur américain George Clooney à Erevan, capitale de l’Arménie.

[Photo : Marguerite Barankitse remercie Ruben Vardanyan (à gauche), co-fondateur du prix Aurora, après avoir reçu la récompense des mains de George Clooney (à droite), le 24 avril 2016 à Erevan.]

Lire la suite...
 
La Burundaise "Maggy" devient la première lauréate du prix Aurora Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/04/2016

Le prix Aurora remis à la Burundaise Marguerite Barankitse

Lauréate du prix Aurora for Awakening Humanity, décerné dimanche 24 avril à Erevan, la présidente de l’association Maison Shalom réclame le déploiement de casques bleus pour protéger les civils et prévenir une guerre civile


Le prix Aurora, décerné pour la première fois, dimanche 24 avril, à Erevan, au nom des survivants du génocide arménien, récompense l’humanitaire Burundaise, déjà auréolée par de multiples distinctions à travers le monde. Le jury de neuf membres, coprésidé par George Clooney et Elie Wiesel, a voulu attirer l’attention sur le Burundi, ce petit pays enclavé et surpeuplé qui risque une nouvelle fois de sombrer dans l’anarchie.

La lauréate du Prix Aurora sera honorée d’une subvention de 100.000 dollars (89.000 €). En outre, elle pourra attribuer la somme d’un million de dollars à l’organisation ou aux organisations qui ont inspiré ou contribué à son action.

 
Bujumbura juge "sans fondement" les accusations du Haut-commissariat de l'ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 22 avril 2016

Le gouvernement burundais rejette en bloc des accusations onusiennes d’atteinte massive aux droits humains

 Bujumbura, Burundi - Le gouvernement burundais a rejeté en bloc, jeudi soir, les récentes accusations du Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l’homme portant sur une "forte augmentation du recours à la torture et aux mauvais traitements" imputables aux corps de défense et de sécurité qui ciblent en particulier des membres et officiers des anciennes forces armées burundaises issus de la minorité ethnique des Tusis, "y compris des soldats à la retraite".

Lire la suite...
 
Le Burundi 156ème au Classement mondial de la liberté de la presse Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/04/2016 – Source de Reporters sans frontières

 Les pays en proie à des crises politiques chutent dans le Classement annuel de Reporters sans frontières (RSF), publié mercredi 20 avril.

"Au Burundi, l’obstination présidentielle a entraîné la destruction des principaux médias indépendants du pays et l’exil de plus d’une centaine de journalistes", tel est le constat dressé par RSF. Le pays chute de 11 places de 2015 (145ème) à 2016 (156ème) dans le classement mondial.

Lire Les données du Classement 2016

 
Burundi : La terreur imposée par la "Documentation" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 19 avril 2016

Torture au Burundi : l’enfer à côté de la maison de Dieu

 À Bujumbura, la peur a désormais un nom : la Documentation. En lien direct avec la présidence, ses agents jouent un rôle actif dans la répression et inquiètent jusqu'au siège des Nations unies.

De ce lieu aux apparences innocentes, que l’on pourrait croire être la villa en chantier d’un ministre et d’où il est possible d’observer, chaque dimanche, le flot de fidèles venus prier en la cathédrale Regina Mundi, située en contrebas, on ressort la plupart du temps brisé et humilié. Malgré tout, en être conscient est en soi un soulagement.

Lire la suite...
 
Burundi : l'ONU dénonce le recours «généralisé» à la torture Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 18-04-2016

Burundi : 345 nouveaux cas de torture recensés depuis le début de l’année

 Au Burundi, le recours à la torture et aux mauvais traitements dans les lieux de détention est en forte augmentation. Selon le Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU, ces pratiques semblent se généraliser car depuis le début de l’année, 345 nouveaux cas de torture ont été recensés portant à près de 600, le nombre d’actes documentés, depuis le début de la crise, par l’ONU. Un chiffre probablement sous-estimé car le Haut-Commissariat aux droits de l’homme s’inquiète également de l’existence de lieux de détention secrets.

Lire la suite...
 
Burundi : les cas de torture et de détention illégale en hausse, prévient l'ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 18 avril 2016

 Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, a mis en garde lundi contre « une forte augmentation du recours à la torture et aux mauvais traitements au Burundi » et exprimé sa préoccupation face à des informations inquiétantes sur des lieux de détention illégaux à Bujumbura et en dehors de la capitale.

Lire la suite...
 
Burundi : L’ONU dénonce des centaines de cas de torture en "totale impunité" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/04/2016 – Source AFP

 Au moins 345 cas de torture et mauvais traitements ont été enregistrés cette année au Burundi par l'ONU, qui déplore lundi le recours "généralisé" à ces pratiques par les forces de sécurité gouvernementales agissant en "totale impunité".

"En plus des rapports sur la torture et les mauvais traitements dans les lieux de détention officiels, je suis profondément préoccupé par des informations sur l'existence de lieux de détention secrets à travers le pays", a affirmé le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, dans un communiqué.

Lire la suite...
 
Des universitaires dénoncent "une pensée unique qui s’installe" au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/04/2016

 Pour la liberté de pensée au Burundi

Un pays où les radios indépendantes ont été détruites, où des dizaines de journalistes ont été contraints à l’exil, où des centaines de citoyens de tous les horizons ont été arrêtés, ont été tués ou se cachent. Un pays où les gens se taisent de peur de devenir la cible de violences à cause de ce qu’ils sont ou de ce qu’ils pensent. Voilà ce qu’est devenu, en l’espace de quelques mois, le Burundi, ce petit pays d’Afrique centrale pourtant présenté depuis plus de dix ans comme un modèle de consolidation de la paix et de la liberté d’opinion et d’expression.

Lire la suite...
 
Burundi : Fidh et Iteka dénoncent le caractère ethnique que prend la répression Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

FIDH, 14/04/2016

Répression aux dynamiques génocidaires, la réponse de l’ONU doit être à la hauteur

 (New York, Paris) De retour d’une mission d’enquête menée au Burundi au mois de mars, la FIDH et ITEKA dénoncent les graves violations des droits humains perpétrées au Burundi, en particulier par les forces de défense et de sécurité, sur fond d’idéologie ethnique et génocidaire. Les crimes actuellement commis pourraient d’ores et déjà être qualifiés de crimes contre l’humanité et et dériver vers des actes de génocide Elles exigent une réaction forte de l’ONU, notamment par le déploiement de forces onusiennes et d’une commission d’enquête international pour enrayer cette dynamique et éviter des atrocités de masse.

Lire l’intégralité du Communiqué

 
Appel à restaurer un espace de libre pensée et libre expression au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 13 avril 2016

Marie-Soleil Frère : «Le cas des médias burundais est unique»

 C'est une lettre ouverte signée par une soixantaine de chercheurs et d'universitaires issus d'une dizaine de pays qui pose cette question : Que reste-t-il de la liberté de pensée au Burundi ? Le pays est en crise depuis près d’an, lorsque le président Pierre Nkurunziza a décidé de briguer un troisième mandat.

Parmi les victimes de cette crise, il y a les médias indépendants, dont la plupart restent fermés à l’heure actuelle. Mais il y a aussi d’une manière plus large, les intellectuels. Notre invitée de ce soir fait partie des initiateurs de cet appel. Il s’agit de Marie-Soleil Frère [photo], chercheuse et professeur de journalisme à l’Université libre de Bruxelles, spécialiste des médias en Afrique francophone.

Lire la suite...
 
HRW : "Le Burundi est en proie à un climat de peur, de méfiance et de non-droit" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Human Rights Watch, 13 AVR 2016

Entretien : Les meurtres, les enlèvements et la torture sèment la peur au Burundi

 Alors que le Burundi s’enfonce de plus en plus dans la violence, les meurtres, les enlèvements, la torture et les arrestations arbitraires sont devenus quotidiens. La crise a éclaté en avril 2015 lorsque le président Pierre Nkurunziza a annoncé qu’il briguerait un troisième mandat controversé. Sa décision a déclenché des manifestations publiques de grande ampleur, que la police a réprimées brutalement. De plus, les groupes d’opposition armés recourent de plus en plus à la violence.

Lire la suite...
 
Que reste-il de liberté de pensée au Burundi ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 13 avril 2016

 C'est la question posée par des professeurs d’université et des chercheurs qui dénoncent la décapitation de la liberté de pensée au Burundi, dans une lettre ouverte dont VOA Afrique a reçu la copie.

Dans cette lettre ouverte, une soixantaine d'intellectuels évoquent depuis plusieurs années ’"une chape de plomb" qui s’est abattue sur le pays.

Lire la suite...
 
"Calme trompeur" au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 13.04.2016

Au Burundi, des enlèvements et des assassinats ciblés continuent d'être signalés. Selon une source à Bururi, dans le sud du pays, le mode opératoire a certes changé mais les exactions se poursuivent.

"Faux" répond le pouvoir de Bujumbura. Pendant ce temps, le dialogue, sous médiation ougandaise attendu depuis la fin décembre tarde à démarrer. Et Pierre Nkurunziza continue ainsi de gagner du temps de l'avis de ses opposants.

Lire la suite...
 
HRW appelle à "une enquête internationale indépendante" au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Human Rights Watch, 13 AVR 2016

Burundi : Les enquêtes du gouvernement passent sous silence les abus des forces étatiques

Une enquête internationale indépendante est nécessaire

 (Nairobi) – Les conclusions d’une commission d’enquête burundaise sur des allégations d’exécutions extrajudiciaires perpétrées par des membres des forces de sécurité le 11 décembre 2015 dans la capitale, Bujumbura, sont fallacieuses et biaisées. Ceci n’est qu’une des nombreuses enquêtes officielles qui ont échoué à enquêter correctement sur les abus commis par les forces de sécurité ou à faire traduire en justice les responsables. [Photo: Des résidents devant leurs maisons le 12 décembre 2015 à Nyakabiga, dans la capitale burundaise Bujumbura, regardent le corps d’un homme tué par balles le 11 décembre.]

Lire l’intégralité du Communiqué de presse

 
Burundi : Le mystère plane toujours sur le sort de Marie Claudette Kwizera Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 11-04-2016

Burundi : 4 mois après sa disparition, l’Iteka reste sans nouvelle de sa trésorière

 Où se trouve Marie Claudette Kwizera ? Au Burundi, la ligue Iteka se pose la question depuis décembre 2015, date de la disparition de cette femme, trésorière de cette importante organisation des droits de l'homme dans le pays.

En décembre 2015, les services de renseignement burundais exigent le paiement d'une forte somme d'argent pour sa libération, une pratique illégale, bien que largement répandue. Mais aujourd'hui, il n'est plus question d'argent, les services de renseignement affirment ne pas avoir de trace de Marie-Claudette Kwizera.

Lire la suite...
 
Appel à la mobilisation pour les journalistes burundais exilés ou restés au pays Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Pays, 06 avril 2016

Burundi : Aidons les médias privés

 Par Cecile Kyenge

Cécile Kyenge, originaire de RDC, est députée européenne et ancienne ministre de l'Intégration italienne.

27 avril-13 mai 2015. Dix-sept jours auront suffi au Burundi pour voir disparaître un panorama médiatique pluraliste reconnu dans l’ensemble du continent africain. Pour les Burundais, c’était leur bien le plus précieux, pour les journalistes africains une fierté. Car telle était la renommée des média-privés de ce pays situé au cœur d’une sous-région, celle des Grands Lacs, meurtrie depuis plus de deux décennies par des conflits armés à répétitions et des massacres à grande échelle dont les citoyens ordinaires, et avec eux les journalistes, sont les premières victimes. Aujourd’hui les médias burundais sont réduits au silence suite à leur destruction lors de la tentative de putsch militaire avorté du 13 mai 2015.

Lire la suite...
 
Burundi : l'humoriste Kigingi libéré après une détention pour "outrage à chef d'Etat" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/04/2016 –Source AFP

 Alfred-Aubin Mugenzi (photo), un célèbre humoriste burundais connu sous le nom de scène de "Kigingi", a été libéré vendredi après trois jours de détention par le Service national de renseignement (SNR) du Burundi pour "outrage à chef d'Etat", a-t-on appris auprès de sa famille.

"Kigingi vient d'être relâché en début d'après-midi. Nous remercions tous ceux qui se sont mobilisés pour sa libération, surtout les gens des médias", a déclaré un de ses proches, joint par téléphone.

Lire la suite...
 
Burundi : Apparemment le président Nkurunziza n'a pas le sens de l'humour Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 01-04-2016

Burundi : arrestation de l'humoriste Kigingi

 Nouveau signe de l'intolérance de plus en plus grandissante au Burundi : un célèbre humoriste burundais a été arrêté il y a quatre jours par le Service national de renseignement (SNR), alors qu'il était à l'intérieur du pays. Alfred-Aubin Mugenzi a été arrêté pour un sketch sur le président Pierre Nkurunziza, qu'il avait lancé en juin 2015, alors qu'il se produisait au Rwanda voisin, au tout début de la profonde crise que traverse le Burundi et qui est née de sa décision de briguer un troisième mandat.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 201 - 225 sur 1067

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017