topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


PANAMA PAPERS : LE PRÉSIDENT DU BURUNDI MIS EN CAUSE DANS LE PILLAGE DE SON PAYS. Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l’actualité" [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Droits de l'Homme
Burundi : l'ONU dénonce des «crimes contre l'humanité» et en appelle à la CPI Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 04-09-2017

Des enquêteurs de l'ONU exhortent la Cour pénale internationale à enquêter de toute urgence sur les crimes contre l'humanité et autres atrocités au Burundi.

Le président de la Commission d'enquête de l'ONU sur le Burundi, Fatsah Ouguergouz (photo), parle d'une attaques « généralisée ou systématique » contre la population civile, et blâme « une politique de l'Etat burundais ».

Lire la suite...
 
L'ONU presse la CPI d'enquêter sur des crimes contre l'humanité au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/09/2017 – Source AFP

Des enquêteurs de l'ONU (photo) ont exhorté lundi la Cour pénale internationale à enquêter de toute urgence sur les crimes contre l'humanité et autres atrocités commis par les autorités au Burundi.

"Ces actes (...) ont été perpétrés dans le cadre d'une attaque généralisée ou systématique contre la population civile, avec la connaissance d'une telle attaque. Ces actes entrent dans le cadre d'une politique de l'Etat burundais", a dénoncé le président de la Commission d'enquête de l'ONU sur le Burundi, Fatsah Ouguergouz, en conférence de presse.

Lire la suite...
 
Disparitions au Burundi : une ONG appelle la CPI à ouvrir une enquête Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 30/08/2017 - Source AFP

Une ONG burundaise a appelé mercredi la Cour pénale internationale (CPI) à ouvrir une enquête sur les crimes commis au Burundi depuis le début en 2015 de la crise que traverse ce pays, en évoquant des centaines de disparitions forcées recensées.

[Photo : Pacifique Nininahazwe, le président du FOCODE aujourd'hui en exil, est l'une des figures à la tête de la contestation contre le troisième mandat du président Pierre Nkurunziza.]

Lire la suite...
 
Disparitions forcées : un fléau devenu une routine au Burundi selon les opposants Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 30.08.2017

Le 30 août marque la Journée internationale des victimes de disparition forcée. La date retient l’attention au Burundi, où les opposants au troisième mandat du président Nkurunziza sont régulièrement portés disparus.

C’est du moins ce qu’affirme le Forum pour la conscience et le développement (Focodé), qui réunit des organisations de la société civile. [Photo : Portrait d journaliste burundais Jean Bigirimana disparu il y a plus d'un an, le 22 juillet 2016, près de Bujumbura.]

Lire la suite...
 
Burundi : Rukuki, militant des droits de l’homme «en détention arbitraire» Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 28.08.2017

Des experts de l’ONU demandent la libération du militant des droits de l’homme Germain Rukuki. L’ancien trésorier de l'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT) au Burundi est détenu depuis le 13 juillet dernier et accusé d’atteinte à la sécurité de l’État et rébellion.

« Nous demandons aux autorités burundaises de libérer M. Rukuki, de garantir en toutes circonstances son intégrité physique et psychologique, de veiller à ce que les procédures engagées à l’encontre de M. Rukuki soient conduites dans le respect du droit à un procès équitable », écrivent les quatre experts de l’ONU dans un communiqué rendu public vendredi 25 août par le Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme (HCDH).

Lire la suite...
 
L’intégralité du Rapport accablant de l’IRRI sur le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 25.08.2017

Un nouveau rapport révèle les crimes des Imbonerakure

Selon l’Initiative internationale pour les droits des réfugiés, les Burundais continuent de fuir les violences commises par la ligue de la jeunesse du parti au pouvoir, alors que Bujumbura affirme que le pays est sûr.

Le rapport se base sur des témoignages recueillis auprès de trente réfugiés burundais arrivés en Ouganda entre mars et juin de cette année. Selon l’ONG qui a compilé leurs affirmations, les meurtres et disparitions forcés continuent à être orchestrés par les membres de la ligue de la jeunesse du parti au pouvoir, communément appelés Imbonerakure ou "ceux qui voient de loin" en kirundi.

Lire la suite...
 
Burundi: un rapport pointe du doigt les violences des Imbonerakure Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 25 août 2017

Au Burundi, le gouvernement a appelé ces dernières semaines les réfugiés en exil à rentrer au pays, arguant que le pays est désormais pacifié et sûr. Faux, répond l'Initiative internationale sur les droits des réfugiés (Irri).

Dans un rapport publié ce jeudi 24 août, l'ONG a recueilli les témoignages de Burundais en exil : elle dénonce les tortures et la répression des opposants et pointe du doigt les Imbonerakure, la section jeunesse du parti au pouvoir.

Lire la suite...
 
Les populations continuent de fuir les sévices au Burundi, selon l'IRRI Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/08/2017 – Source AFP

Les Burundais continuent de fuir leur pays en raison des sévices infligés par les Imbonerakure, la ligue des jeunes du parti au pouvoir que l'ONU qualifie de milice, bien que Bujumbura insiste que plusieurs regagnent le pays.

Selon le rapport de l'Initiative internationale pour les droits des réfugiés (International Refugee Rights Initiative - IRRI), les meurtres et les disparitions forcées de ceux qui ne seraient pas en faveur du régime continuent à être perpétrés par les Imbonerakure ("ceux qui voient de loin" en kirundi).

Lire la suite...
 
Burundi : La détention de Mr. Germain Rukuki confirmé par un Tribunal Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

FIDH, 18 août 2017

Burundi : Le placement en détention de Mr. Germain Rukuki confirmé par la Chambre de conseil

APPEL URGENT - Nouvelles informations - BUR 001 / 0717 / OBS 081.3

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et de la FIDH, a reçu de nouvelles informations et vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : Un nouveau rapport accablant de l’ONU annoncé pour septembre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 16 août 2017

Violations de droits humains au Burundi : l'ONU fera le point sur son enquête en septembre

La Commission d'enquête sur le Burundi et son Président Fatsah Ouguergouz présenteront à Genève les 18 et 19 septembre lors de la trente-sixième session du Conseil des droits de l'homme, un rapport qui devrait confirmer que les graves abus se poursuivent au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : poursuite de la détention arbitraire et transfert de M. Germain Rukuki Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

FIDH, 7 août 2017

Burundi : Transfert de M. Germain Rukuki, poursuite de sa détention arbitraire et accusations formelles à son encontre

APPEL URGENT - BUR 001 / 0717 / OBS 081.2

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et de la FIDH, a reçu de nouvelles informations et vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : mobilisation pour libérer le défenseur des droits de l'homme Rukuki Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 31-07-2017

Au Burundi cela fait plus de deux semaines que le défenseur des droits de l’homme Germain Rukuki est détenu. Ancien membre de l'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT), aujourd’hui employé de l’Association des juristes catholiques du Burundi, Germain Rukuki a été arrêté le 13 juillet dernier et transféré dans les geôles du très redouté SNR, le service de renseignements burundais. Les ONG de défense des droits de l’homme se mobilisent pour demander sa libération.

Lire la suite...
 
FIDH lance un appel urgent pour Germain Rukuki détenu au secret au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

FIDH, 26 juillet 2017

Burundi : Poursuite de la détention au secret de M. Germain Rukuki

APPEL URGENT - BUR 001 / 0717 / OBS 081.1

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et de la FIDH, a reçu de nouvelles informations et vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante au Burundi.

Lire la suite...
 
Disparition de Jean Bigirimana : "Personne n’ose dire qu’il est mort." Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 25 juillet 2017

Liberté de la presse au Burundi : « Depuis la disparition de Jean Bigirimana, le journal Iwacu vit un traumatisme collectif »

Le 22 Juillet 2016, le journaliste Jean Bigirimana était arrêté à Bugarama par des agents des renseignements, avant d'être embarqué à bord d’une camionnette, racontent plusieurs témoins. Un an après, son entourage est toujours sans nouvelles de lui. Au sein du journal où il travaillait, « Iwacu », on est traumatisé, raconte Antoine Kaburahe, le directeur.

Lire la suite...
 
RSF pétitionne pour une enquête sur la disparition d’un journaliste burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Reporters sans frontières, 22.07.2017

PÉTITION

Pour l’ouverture d’une enquête indépendante sur la disparition de Jean Bigirimana

Reporters sans frontières (RSF) appelle les autorités burundaises à ouvrir une enquête sur la disparition du journaliste Jean Bigirimana, introuvable depuis le 22 juillet 2016.

Reporters sans frontières (RSF) appelle les autorités burundaises à ouvrir une enquête indépendante sur la disparition du journaliste Jean Bigirimana, introuvable depuis le 22 juillet 2016.

Lire la suite...
 
Burundi : une année après la disparition de Jean Bigirimana Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 22-07-2017

Vendredi soir 21 juillet, les journalistes du journal Iwacu, l'un des rares médias encore en activité au Burundi, ont organisé une cérémonie pour commémorer une année de disparition de leur collègue Jean Bigirimana, le 22 juillet 2016, alors qu'il était à quelques kilomètres de Bujumbura. Il aurait été arrêté par les tout puissants services de renseignement.

Une commémoration placée sous le signe de l'espoir, malgré les moments de découragements. La justice burundaise est restée muette sur ce dossier jusqu'ici, malgré une plainte contre X, les témoins de son arrestation, etc.

Lire la suite...
 
Burundi : aucune trace du journaliste Bigirimana, disparu il y a un an Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/07/2017 – Source AFP

Les journalistes du journal Iwacu, un des derniers médias indépendants du Burundi, ont commémoré à Bujumbura le 1er anniversaire de la disparition de leur collègue Jean Bigirimana et demandé que "la lumière soit faite".

Vendredi soir, les journalistes de Iwacu, portant tous un T-shirt noir avec l'inscription "Jean Bigirimana, nous ne t'oublions pas", ont déposé une gerbe de fleur et observé une minute de silence devant une grande photo du journaliste sur un mur du bâtiment qui abrite leur journal à Bujumbura.

Lire la suite...
 
RSF exhorte Bujumbura à communiquer sur la disparition d’un journaliste Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Reporters sans frontières, 21.07.2017

BURUNDI

Un an après la disparition de Jean Bigirimana, le grand silence des autorités

Un an après la disparition du journaliste Jean Bigirimana, Reporters sans frontières (RSF) demande aux autorités de publier les résultats de l’enquête promis dès août 2016. L’organisation exhorte les autorités burundaises à tout faire pour déterminer ce qui a pu arriver au journaliste.

Lire la suite...
 
18 juillet : Journée internationale Nelson Mandela Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 18 juillet 2017

18 juillet : Nelson Mandela aurait eu 99 ans

Chaque année le 18 juillet, jour de la naissance de Nelson Mandela, l'ONU appelle les individus partout dans le monde à commémorer la Journée internationale qui lui est consacrée.

Le sens de la « Journée internationale Nelson Mandela »

Lire la suite...
 
Burundi : un activiste des droits de l'Homme placé en détention Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/07/2017 – Source AFP

Un activiste de la société civile au Burundi, arrêté jeudi par le très redouté Service national de renseignement (SNR), est "détenu" dans ses cachots "pour atteinte à la sûreté de l'état", a-t-on appris de source policière vendredi.

Germain Rukuki, qui travaille dans le milieu associatif depuis des années, a été arrêté jeudi matin dans le quartier de Ngagara (nord de Bujumbura) à la suite d'une vaste opération policière, selon des témoins assurant que "des dizaines de policiers avaient ceinturé" le quartier dès l'aube.

Lire la suite...
 
Burundi : FIDH lance un appel urgent pour la libération de Germain Rukuki Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

FIDH, 13 juillet 2017

Burundi : Détention arbitraire de Mr. Germain Rukuki

APPEL URGENT - BUR 001 / 0717 / OBS 081

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et de la FIDH, vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante au Burundi.

Brève description de la situation :

Lire la suite...
 
Le Burundi subit «un régime dictatorial de plus en plus violent», dénonce la FIDH Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

France TV Info, 08/07/2017 

Entre terreur et dictature, le Burundi sombre dans une «dynamique génocidaire»

Le pays d’Afrique de l’Est s’enfonce peu à peu dans la violence et la dictature, selon un rapport de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH). Rapport réalisé avec des organisations locales et publié le 4 juillet 2017. De politique, la crise est devenue économique et paupérise la population. [Photo : Des enfants marchent derrière des militaires à Bujumbura le 15 mai 2015]

Lire la suite...
 
"Le Burundi engloutit sa population sous des meurtres de masse" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Nouvel Observateur, 07 juillet 2017

Le rapport de la Fédération internationale des droits de l’Homme, publié mardi, est alarmant.

Le Burundi est en proie à la violence et aux meurtres de masse depuis avril 2015. Le président sortant Pierre Nkurunziza s’était en effet représenté pour un troisième mandat, considéré comme illégal par la communauté internationale et non désiré par le peuple. Le pays est depuis sous le joug de la violence armée des milices, dénoncée dans un rapport de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH) et de ses partenaires mardi 4 juillet.

Lire la suite...
 
Burundi : la situation sécuritaire s'est améliorée en 18 mois selon la CNIDH Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/07/2017 – Source Xinhua

La situation sécuritaire s'est améliorée de manière très significative au Burundi en 2016 et au premier semestre 2017, selon Jean-Baptiste Baribonekeza, président de la Commission nationale indépendante des droits de l'Homme (CNIDH) du Burundi.

M. Baribonekeza intervenait vendredi devant l'Assemblée nationale au cours d'une présentation d'un rapport sur la situation sécuritaire et des droits humains qui a prévalu dans le pays en 2016 et au premier semestre 2017.

Lire la suite...
 
Burundi : La CNIDH essuie les critiques de la part des parlementaires Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 06 juillet 2017

Face-à-face inédit entre les députés et le président de la Commission des droits de l’Homme au Burundi

Bujumbura, Burundi - Le président de la Commission nationale indépendante des droits de l’Homme (Cnidh), Jean-Baptiste Baribonekeza (photo), a essuyé, mercredi, des critiques inhabituelles de la part des députés de l’Assemblée nationale au moment de la présentation du rapport couvrant l’année 2016 et le premier semestre de 2017, période à laquelle plus de 400 personnes ont été victimes d’atteintes au droit à la vie, a-t-il indiqué.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 26 - 50 sur 1151

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher