topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Nouvelles locales
Nouvelles locales du jeudi 06 février 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/02/2014

● Politique

 - Le ministre de l’Intérieur Edouard Nduwimana persiste et signe affirmant que le président du parti Uprona reconnu par la loi est bel et bien le député Bonaventure Niyoyankana. Dans une conférence de presse qu’il vient d’animer ce jeudi matin, le ministre Nduwimana affirme que sa décision de suspendre Nditije a été dictée par une décision de justice annulant le congrès qui avait porté Nditije à la tête de l’Uprona. Ainsi, il voit que malgré que Busokoza ait annulé sa décision de placer Niyoyankana à la tête de l’Uprona, cette dernière reste en vigueur puisque la décision de Busokoza figure parmi les fautes pour lesquelles il a été destitué. Selon lui en outre, le décret pris par le président de la République est juridiquement supérieur à la décision de Busokoza. [rpa/rtnb/isanganiro/bonesha/rtr]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 04 février 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/02/2014

● Politique

- Le comité central du parti Uprona issu des organes de 2009 s’est réuni ce lundi soir et a décidé de suspendre le député Bonaventure Niyoyankana, Madame Concilie Nibigira et Monsieur Gaston Sindimwo de ce parti pour une période de 6 mois. Ils annoncent que cette décision peut être revue en cas de changement de conduite et de demande de pardon de la part de ces personnes visées. Les 428 sur 527 membres ont aussi confié à Charles Nditije et Evariste Ngayimpenda la tâche de continuer et achever les efforts de réunification des Badasigana en vue de la tenue d’un congrès qui élira de nouveaux organes de ce parti.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 03 février 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/02/2014

● Politique

- L’ancien président du parti Uprona affirme qu’il n’a pas fui le pays comme une certaine opinion le pensait. Charles Nditije précise toutefois qu’il a pris des dispositions pour qu’il ne soit pas arrêté par le pouvoir CNDD-FDD. Il renchérit en disant qu’il ne reconnaît pas Bonaventure Niyoyankana comme nouveau président du parti Uprona puisqu’il a été mis à cette place par le ministre de l’Intérieur et demande à tous les Badasigana de ne pas suivre cet opportuniste et de rester soudés derrière les instances élus de ce parti. Il apprécie également positivement le comportement de l’ancien 1er vice-président de la République qui a été démis samedi dernier par le président Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 30 janvier 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 30/01/2014

● Politique

 - Un bras de fer vent de s’engager entre la direction actuelle du parti Uprona et le ministre de l’Intérieur Edouard Nduwimana (photo). Ce dernier vient en effet de prendre le relais de la Justice et d’adresser une correspondance au député Charles Nditije pour lui signifier que sa formation politique n’a plus d’organes dirigeants. Dans cette correspondance, Edouard Nduwimana l’informe que les organes issus du congrès de Gitega, qui l’a porté à la tête de ce parti, ne sont plus reconnus par son ministère. Selon l’assistant de Nduwimana, le parti Uprona est remis aux organes qui le dirigeaient avant le début du procès débuté en 2011 opposant les membres de ce parti. Tous les gouverneurs de province et le maire de la ville de Bujumbura ont aussitôt été informés de cette décision de remettre la direction du parti Uprona à Bonaventure Niyoyankana. [rtnb/rpa/bonesha/isanganiro]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales des mardi 28 et mercredi 29 janvier 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/01/2014

● Justice

- La Cour d’appel de Bujumbura vient de rendre un jugement dans lequel il radie le bâtonnier Isidore Rufyikiri de l’ordre des avocats du Burundi. Selon cette décision, il devra aussi être déchu du droit de représentation de ce barreau de Bujumbura et cette décision entre en vigueur malgré un éventuel recours de la part du concerné. Il a été reconnu coupable d’incitation à la révolte suite à ses propos contre la révision de la constitution par le pouvoir CNDD-FDD. De son côté, maître Isidore Rufyikiri estime que cette décision est décevante pour une justice qui se veut indépendante.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales des lundi 20 et mardi 21 janvier 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/01/2014

Gouvernance

- L’OLUCOME s’insurge contre la procédure que la REGIDESO est en train d’adopter vis-à-vis des demandeurs de raccordements électriques. Selon le président de cet observatoire, après le paiement par les futurs abonnés de la facture de raccordement, la REGIDESO leur demande d’aller acheter les fils à haute tension alors ceux-ci sont compris dans le prix payé. Gabriel Rufyiri constate plutôt que cette situation est due au confit d’autorités qui prévaut au sein de cette entrepris où certains dirigeants se rangent derrière le directeur général alors que d’autres se rangent derrière les directeurs de départements. Ainsi, il demande aux clients concernés par cette situation d’apporter à l’OLUCOME toutes les factures attestant leur paiement de tous les frais afin de mener ensemble une campagne contre ce détournement de fonds des particuliers. [bonesha/rtr/isanganiro]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du vendredi 17 janvier 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 17/01/2014

● Politique

 - Le parti Uprona affirme que les relations entre lui et le CNDD-FDD ne sont pas au bon fixe surtout ces derniers jours où ce parti s’insurge continuellement contre la nouvelle loi régissant la CNTB. Dans une conférence de presse animée ce vendredi, le président du groupe parlementaire Uprona fait savoir ce parti ne parle pas uniquement pour les Badasigana ou les Batutsi. Bonaventure Gasutwa (photo) précise que même les membres du CNDD-FDD sont en train d’être spoliés de leurs biens par cette commission, mais que malheureusement, ils n’ont pas de moyens pour exprimer leurs préoccupations face à la politique de leur parti. Il ajoute qu’affirmer que le président de l'Uprona, Charles Nditije, parle seulement pour les Batutsi est une injure de la part des députés du CNDD-FDD.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 16 janvier 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/01/2014

● Société

- La ministre de la Fonction publique annonce que toute personne qui a perdu son proche lors des différentes crises qui ont secoué le Burundi alors que le disparu était fonctionnaire public sera indemnisée conformément à la loi. Annonciate Sendazirasa précise que le gouvernement a décidé que personne ne soit oublié dans ce processus malgré son ethnie ou sa provenance régionale et cela devra concerner toutes les victimes et pas seulement celles de 1972. Elle déclare cela au moment où le courant de réhabilitation du parti Uprona vient de déclarer que les Tutsi ont été oubliés dans le processus d’indemnisation des victimes des crises cycliques qui ont endeuillé le Burundi.  [rtnb/bonesha]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 15 janvier 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/01/2014

● Politique

 - L’ancien député du Burundi au sein de la communauté est-africaine estime que les discours contradictoires qui se font entendre entre le parti Uprona et le gouvernement au sujet de la loi sur la CNTB ne devraient pas avoir lieu. Selon François Bizimana (photo), les membres d’un même gouvernement ne devraient pas diverger sur une loi qui proposée par le gouvernement dont ils font partie et dont ils sont censés suivre le programme. Selon lui, la solution est double : soit le parti Uprona doit suivre comme un mouton le programme du gouvernement sans se lamenter et en assumer ainsi toutes les conséquences ou soit craquer la porte de ce gouvernement et dénoncer cette politique tout en échappant à toute responsabilité en cette matière. [bonesha]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 14 janvier 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/01/2014

● Sécurité

 - Le ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants a débuté ce mardi une campagne pour mettre dehors les personnes civiles habitant les camps militaires. Selon le porte-parole de ce ministère, les civils n’ont plus la raison d’habiter les camps militaires puisqu’après 10 ans de paix, personne ne peut se prévaloir de l’insécurité. Le colonel Gaspard Baratuza (photo) ajoute aussi que dans certains camps militaires, le nombre de civils dépassait de loin celui des militaires. Il précise que seules les personnes dépendant directement des militaires (les femmes et les enfants ou toute personne inscrite sur les cartes mutuelles des militaires) devraient rester dans les camps militaires. Il précise aussi que les orphelins et les veuves des militaires devront rester dans ces camps. [isanganiro/rtnb/rpa/rtr]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 13 janvier 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/01/2014

● Politique

- Le grouper parlementaire CNDD-FDD dénonce les propos du député président du parti Uprona sur la nouvelle loi régissant la CNTB et la cour spéciale des conflits fonciers. Dans une conférence de presse animée ce lundi matin par les députés membres de ce groupe, Charles Nditije et son parti devraient être parmi les premiers à comprendre que les rapatriés doivent être réhabilités dans leurs droits. Le député Félicien Nduwuburundi fait savoir que la cour spéciale des conflits fonciers devra statuer en premier et dernier ressort à l’instar de la cour constitutionnelle et de ce fait, est intégrée dans le système juridictionnel burundais. Il trouve que les déclarations de Nditije ont des visées électoralistes afin que ce parti gagne la campagne de 2015. [rtnb/rpa/bonesha/rtr/isanganiro]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du vendredi 10 janvier 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/01/2014

Coopération

- La Belgique met en garde le Burundi que des mesures peuvent être prises à son encontre suite aux différentes lois qui sont en train de mettre en place d’une manière controversée. Selon les propos du ministre belge des relations extérieures, son pays ne va pas hésiter à prendre toutes les mesures qui s’imposent afin de ramener les autorités burundaises à la raison. Didier Reynders fait constater que les lois votées et mises en place au Burundi le sont d’une manière forcée et contre le gré des concernés. Il ajoute aussi que même les textes déjà en vigueur mais qui suscitent des inquiétudes de la part des concernés pourront être attaqués dans le but d’obtenir leur annulation ou leur révision. [rpa/bonesha]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 09 janvier 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/01/2014

● Education

- Après maintes lamentations des étudiants finalistes de la faculté de droit à l’université du Burundi comme quoi ils n’obtiennent plus de documents administratifs dont ils ont besoin après la démission du doyen et de son vice au sein de cette faculté, le Recteur de cette institution annonce que le professeur Pascal Rwankara a été nommé provisoirement doyen de cette faculté. Ainsi, Gaston Hakiza ajoute que désormais, ces étudiants seront servis. Il ajoute aussi que ce nouveau doyen ad intérim aura la tâche d’organiser des élections pour qu’un autre doyen et son vice soient élus pour cette faculté. [isanganiro/rtnb]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 08 janvier 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/01/2014

● Justice

 - Comparution ce matin du président du Barreau de Bujumbura au Parquet général près la Cour anti-corruption. Maître Isidore Rufyikiri (photo) devrait être entendu par le Substitut du Procureur général près cette Cour. Arrivé là, un mandat d’arrêt lui a été présenté et mentionnait que le Bâtonnier de Bujumbura est accusé de détournement sans toutefois préciser de quel détournement il s’agit. Après presque une heure de temps, un autre mandat est sorti et mentionnait qu’il est accusé de détournement et de gestion frauduleuse des biens de l’association CEBAC. En plus, la personne qui devrait l’entendre a refusé qu’il se présente avec ses avocats qui étaient au nombre de 5 et a estimé que deux seulement suffisaient, ce que ces derniers n’ont pas accepté et sont parvenu a entrer même si la Police présente ne leur a pas facilité la tâche. Finalement, Maître Isidore Rufyikiri a été laissé en liberté après que le Procureur général près la Cour anti-corruption ait annulé le mandat d’arrêt qui avait été émis par son Substitut. [rtr/isanganiro/bonesha/rpa]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 07 janvier 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/01/2014

● Justice

- La Cour constitutionnelle du Burundi vient de donner raison aux professionnels des médias qui avaient attaqué devant elle la nouvelle loi sur la presse au Burundi promulguée au mois de juin de l’année dernière. En effet, dans un jugement rendu ce mardi matin, le président de cette juridiction fait savoir que les articles 61, 62, 67 et 69 de cette loi sont contraires à la Constitution de la République du Burundi. Selon le président de l’UBJ, il s’agit d’une victoire partielle face à cette loi. Alexandre Niyungeko estime toutefois que d’autres dispositions de cette loi restent inconstitutionnelles comme l’exigence de révélation des sources et le fait de poser des limites quant aux sujets à traiter par les journalistes. Ainsi, il demande la révision de tout le texte afin d’y insérer les propositions des professionnels des médias qui avaient été formulées dans l’intérêt de la nation. [rtr/rpa/bonesha/isanganiro]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 06 janvier 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/01/2014

● Politique

- Le président de la République du Burundi a promulgué le 31 décembre 2013 la nouvelle loi controversée régissant la CNTB. Le vice porte-parole de Nkurunziza précise que ce dernier, en gouvernant le pays, est guidé par la satisfaction de l’intérêt supérieur de la Nation et qu’il devra être redevable devant le peuple burundais. Ainsi, Willy Nyamitwe précise que son patron assumera les conséquences d’une telle loi au moment où des voix continuent de s’élever pour dénoncer son caractère inconstitutionnel. Il ajoute aussi que c’est normal qu’il y ait des personnes qui la qualifient d’inconstitutionnelle. Mais, il voit que ces derniers feraient mieux de s’adresser aux instances habilitées pour la dénoncer.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 26 décembre 2013 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 26/12/2013

● Politique

- Le politologue et facilitateur de l’atelier tenu à Kigobe la semaine dernière entre les acteurs politiques, les confessions religieuses et les organisations de la société civile pour étudier la modification de la Constitution proposée par le gouvernement trouve que les recommandations de cet atelier devraient êtres considérées par le Parlement burundais pour suggérer un texte qui est acceptable par tous. Le professeur Elias Sentamba trouve que même si ces recommandations n’ont pas une légitimité légale, et même si le Parlement a le dernier mot, elles ont par contre une légitimité politique qui n’est pas la moindre si du moins on veut construire un pays avec un climat politique apaisé. Selon lui, ceux qui ont participé dans cet atelier ne doivent pas avoir perdu du temps pour rien et se dit persuadé que rien ne sera négligé et jeté aux oubliettes. [rpa]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 24 décembre 2013 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/12/2013

● Politique

- L’ADC-Ikibiri déplore les propos du président du parti CNDD-FDD affirmant que seuls les députés ont le dernier mot sur les propositions concernant l’amendement de la Constitution malgré ce que l’atelier de Kigobe a décidé la semaine dernière. Selon le président de cette alliance, ces propos sont déplorables au moment où la tenue de cet atelier avait été saluée par tous. Léonce Ngendakumana ajoute que de tels propos sont déplorables et qu’il était prévisible que le parti présidentiel ne voulait pas écouter les autres partenaires nationaux suite à sa volonté de satisfaire certains intérêts sectaires contraires à la constitution et aux accords d’Arusha. Ainsi, ce parti a considéré cet atelier comme une perte de temps ou une simple formalité. Il considère que la non mise en application des conclusions de cet atelier serait synonyme de suicide de la part du parti au pouvoir et annonce que l’ADC-Ikibiri ne va en aucun cas accepter cela et va user de tous les moyens de droit pour redresser la situation. [rtr/rpa/isanganiro/bonesha]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 23 décembre 2013 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/12/2013

● Justice

- Le président de l’ADC-Ikibiri trouve que ce n’est pas la justice qui incarcère le vice-président du parti Sahwanya Frodebu, mais le pouvoir politique en place. Léonce Ngendakumana trouve que la justice a fait son travail et que c’est le pouvoir qui s’y est interposé via le procureur près la Cour anti corruption qui a interjeté appel de la décision judiciaire. Il précise que son vice-président est victime d’être un candidat potentiel à la présidentielle de 2015 pour le compte de l’ADC-Ikibiri même si personne ne l’a encore dit ou affirmé officiellement. Il trouve qu’il est victime, comme Radjabu, de soupçons politiques. Ainsi, il annonce qu’ils vont saisir le président de la République pour qu’il puisse faire quelque chose en faveur de ce prisonnier innocent. Il espère que Nkurunziza est capable de le faire libérer et s’il en est incapable, ce sera grave pour le pays. Entre temps, Frédéric Bamvuginyumvira a comparu ce lundi matin devant la Cour suprême suite à l’appel contre la décision prise par le Parquet près la Cour anti corruption de le relâcher. Il a été entendu depuis le matin et il devrait être statué sur cette liberté provisoire. [rtr/rpa/isanganiro/bonesha]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 19 décembre 2013 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/12/2013

● Justice

- Le Parquet général près la Cour anti corruption de Bujumbura a décidé ce jeudi matin de libérer le vice-président du parti Sahwanya Frodebu et ancien vice-président de la République, Frédéric Bamvuginyumvira. Selon son avocat, il devra payer une caution d’1.000.000FBu et devra aussi respecter certaines conditions. Maître Fabien Segatwa trouve que l’essentiel est qu’il soit libéré et qu’il sorte de prison et que la suite sera favorable à la défense puisqu’il n’y a pas eu d’infraction. Il espère que Bamvuginyumvira sera libre dès ce jeudi après midi. Il déplore toutefois le fait que ceux qui ont orchestré ce montage continuent de le salir en mettant sur des sites internet les photos retravaillées de son client uniquement dans l’intention de le salir. Rappelons que Frédéric Bamvugunyumvira avait été arrêté le 5 décembre et accusé d’attentat aux mœurs, de corruption et de rébellion. [rtnb/rtr/isanganiro/rpa/bonesha]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 18 décembre 2013 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/12/2013

● Politique

- L’ADC-Ikibiri fait savoir que sa participation à l’atelier organisé par l’assemblée nationale au sujet de la révision de la Constitution est dictée par l’importance de cette alliance dans la vie politique du pays. Selon le président de cette coalition, des discussions politiques ne seraient pas fluctueuses sans l’ADC-Ikibiri qui considère ainsi qu’il n’y aura pas de révision de la constitution puisque cela n’est pas la tâche de l’assemblée nationale. Léonce Ngendakumana précise qu’ils vont demander deux choses : d’une part ce qui est de l’organisation de cet atelier. Ici, il fait savoir que les modalités et la force des conclusions seront déterminantes avant même le début des activités afin de ne pas perdre de temps. D’autre part, les principes de l’accord d’Arusha et de la Constitution devront être respectés. Dans ce sens, il trouve que ce que les Burundais se sont convenus à Arusha doit rester en vigueur avant leur évaluation et leur abrogation éventuelle par tous ceux qui l’ont mis en place. Il ajoute dans cette même logique que le président de la République doit abandonner son initiative de se faire élire pour un 3ème mandat à la tête de l’Etat. [rpa/bonesha/isanganiro/rtr]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 17 décembre 2013 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 17/12/2013

● Justice

 - Pour sa 3ème comparution, Frédéric Bamvuginyumvira a été entendu encore une fois par le procureur de la République près la Cour anti-corruption. Selon son avocat, il s’agissait d’une chambre de conseil afin de statuer sur sa liberté provisoire. Maître Fabien Segatwa apprécie aussi comment l’audience s’est déroulée et la détermination des juges de connaître la vérité puisque selon lui, c’est la première fois qu’un temps suffisant est accordé aux parties. Il est confiant que dans les 48h qui suivent, la libération de son client va être prononcée puisqu’il est innocent et les accusations portées contre lui sont vides de sens. [rpa/bonesha/rtr]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 16 décembre 2013 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/12/2013

● Politique

- L’ADC-Ikibiri annonce sa participation dans le débat préparé par l’Assemblée nationale sur la révision de la Constitution initiée par le gouvernement. Le président de cette alliance fait savoir qu’ils ont voulu éviter d’être considérés par la population de personnes indécises. Léonce Ngendakumana trouve aussi que cet atelier n’aura pas de suite favorable quant aux revendications de la majeure partie de la population burundaise. Il se base sur les invitations qui ne mentionnent qu’il ne s’agit que de se prononcer sur les dispositions dont le président de la République a demandé l’amendement. Selon lui, il s’agit d’une perte de temps sur ce sujet, car le gouvernement semble démissionnaire. Il précise donc qu’ils vont analyser la situation étant à l’intérieur et vont communiquer leur position à la fin ; mais il prévient qu’il ne faudra pas toucher aux acquis d’Arusha si du moins le gouvernement veut conserver sa confiance auprès de la population puisque la Constitution actuelle est l’œuvre de la population burundais via les négociations sur les stratégies de la bonne gouvernance qui ont eu lieu à Arusha. [isanganiro/rpa/rtr/bonesha]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du vendredi 13 décembre 2013 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/12/2013

● Justice

- Le vice-président du parti Sahwanya Frodebu a comparu devant le Procureur général de la Cour anti corruption ce vendredi matin de. Frédéric Bamvuginyumvira a été entendu plus de 3heures durant. Les avocats de Frédéric ont fait savoir que le déroulement de l’audience a été satisfaisant. Maître Fabien Segatwa trouve que le Procureur général près la Cour anti corruption est animé d’une bonne intention de connaître la vérité sur cette affaire. Par un ton ironique, il affirme qu’il est pourtant abasourdi par le fait que la corruption au Burundi atteint un stade étonnant où elle est donnée sous les caméras à en croire les preuves de l’accusation qui sont composées d’images photographiques uniquement. La famille de Bamvuginyumvira, sa femme et ses enfants, était venue le soutenir de même que certains membres du parti Sahwanya Frodebu, certains dirigeants de l’ADC-Ikibiri ainsi que certains défenseurs de droits de l’homme dont Pierre Claver Mbonimpa. [bonesha/isanganiro/rtr/rpa/rtnb]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 12 décembre 2013 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/12/2013

● Politique

 - L’ADC-Ikibiri annonce qu’elle va bientôt organiser une marche manifestation pour dénoncer ce qui ne va pas dans le pays afin de contraindre Bujumbura à accepter le dialogue dans la consolidation de la démocratie. Selon le président de cette coalition, il ne s’agira pas seulement de la Constitution, mais de tout ce qui ne va pas au Burundi et qui concerne la bonne gouvernance ainsi que le respect de la démocratie. Léonce Ngendakumana (photo) trouve que cela est normal que chacun exprime son mécontentement au moyen d’une marche manifestation sur une quelconque question puisqu’il est du droit de chacun. Il ajoute que le climat n’est pas du tout bon et que personne ne peut rester les bras croisés. Il annonce aussi qu’il y aurait un plan préparé depuis bientôt 3 mois et qui viserait l’incarcération ou l’élimination physique des membres de l’ADC-Ikibiri et surtout les présidents des partis politiques de cette alliance. Il confirme alors que ce projet de marche manifestation sera mis à exécution après l’enterrement de Mandela. [bonesha/rtr]

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 Suivante > Fin >>

Résultats 376 - 400 sur 1123

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher