topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Economie
Pénurie de l’Amstel : Vers une montée des prix au Burundi ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/06/2011

Les vendeurs et consommateurs de l’Amstel grognent suite à la rareté de ce produit depuis près de deux jours dans les bistrots de la capitale.

« J’ai cherché l’Amstel un peu partout dans les bistrots de Kamenge, mais je n’ai trouvé aucun », raconte Noel ce lundi soir.

Lire la suite...
 
La BADEA accorde des prêts à quatre pays africains, dont le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 14 juin 2011

Dakar, Sénégal - La Banque arabe pour le développement en Afrique a signé des accords de prêts avec quatre pays africains en marge des assemblées annuelles du Conseil des gouverneurs de la Banque africaine de développement (BAD) qui s’est déroulé les 9 et 10 juin à Lisbonne, au Portugal, annonce un communiqué transmis à la PANA.

Les pays signataires sont le Burundi, l’Ethiopie, la Zambie et le Malawi. Ces prêts, octroyés par la BADEA à des termes concessionnels, visent à contribuer au financement des projets de développement des infrastructures dans ces pays.

Lire la suite...
 
Gel des prix de l’eau et de l’électricité au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 12 juin 2011

Bujumbura, Burundi - Les prix de l’eau et de l’électricité devraient revenir à la normale après avoir grimpé jusqu'à 260% et soulevé des vagues de mécontentements sans précédent ces derniers jours au sein des consommateurs de ces produits de première nécessité, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

La révision à la hausse des prix des produits de la Régie nationale de Production et de Distribution de l’Eau et d’Electricité (REGIDESO) était entrée en vigueur le 1er juin dernier, suite à une décision du conseil des ministres du 28 avril 2011 déclarant son soutien à l’ajustement tarifaire de cette entreprise étatique en difficultés financières.

Lire la suite...
 
Burundi : Volte-face sur la hausse des prix de l'eau et de l'électricité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 10 juin 2011 

Face à la colère de la population, le gouvernement burundais a suspendu ce 9 juin 2011 la hausse du prix de l’électricité et de l’eau.

Les prix fixés par la Régie nationale de production et distribution de l'eau et de l'électricité (Regideso) étaient passés du simple au quadruple au début du mois. Une mesure jugée « indécente » par les organisations de la société civile.

Lire la suite...
 
Hausse des prix de la REGIDESO : Le gouvernement fait marche arrière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/06/2011 – Source Xinhua

Le gouvernement burundais a décidé jeudi de suspendre la mesure de revoir en hausse les prix de l'eau et de l'électricité fournies par la Régie de Production et de Distribution des Eaux et de l'électricité (REGIDESO).

"Nous avons vu que c'est mieux de suspendre cette mesure pour que ceux qui veulent bénéficier des services de la REGIDESO se prononcent eux-mêmes pour nous dire qu'il faut avancer ou pas. Sinon, on avait pris toutes les préoccupations nécessaires pour franchement ne pas prendre une mesure qui défavorise les populations à faibles revenus", a expliqué le ministre burundais de l'Energie et des Mines, Moise Bucumi.

Lire la suite...
 
Burundi : sensibilisation pour la mise en place de l'union monétaire de l’EAC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/06/2011 – Source Xinhua

La journée du 9 juin 2011 a été consacrée par le ministère à la Présidence chargé des Affaires de la Communauté de l'Afrique de l'Est (East African Community, EAC), à la sensibilisation des hauts cadres de l'administration publique, parapublique et des différents partenaires impliqués dans le secteur public dans le cadre de l'union monétaire de l’EAC.

"Les pays partenaires de l’EAC ont amorcé en début de cette année les négociations sur le Protocole portant création de l’Union Monétaire de cette Communauté. Les équipes des experts de haut niveau mises en place à cet effet sont à pied d'œuvre. Elles en sont à la troisième session des négociations sur les huit qui sont prévues et le quatrième tour aura lieu à Nairobi du 27 juin au 2 juillet 2011.

Lire la suite...
 
Burundi : Suspension de la hausse des tarifs de l'eau et de l'électricité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/06/2011

Moise BucumiLe gouvernement burundais vient de suspendre la hausse les prix de l’eau et d’électricité, une mesure en vigueur depuis une semaine.

Selon le ministre de l’Energie et des Mines, Moise Bucumi, qui vient d’annoncer ce volte-face, les raisons de cette suspension seront expliquées par le porte-parole du gouvernement dans les heures qui viennent.

Le ministre de l’Energie et des Mines avait revu à la hausse à plus de 400% le coût de l’électricité et à plus de 200% celui de l’eau, fournies par la Regideso.

Lire la suite...
 
La hausse des tarifs de l'eau et de l'électricité provoque la grogne au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04 juin 2011

Bujumbura, Burundi - Les clients de la Régie nationale de production et distribution de l’eau et électricité (REGIDESO) ne décoléraient pas vendredi au lendemain de la hausse des prix de ces produits de large consommation dans des proportions allant parfois du simple au quadruple.

Cela se faisait surtout entendre dans les files d’attente devant les guichets de vente des unités de recharge du courant électrique à Bujumbura. La REGIDESO ne distribue plus le courant électrique à domicile depuis qu’elle a acquis et installé un nouvel équipement de comptage dit « cash power ».

Lire la suite...
 
Burundi : hausse vertigineuse des prix de l'eau et d'électricité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/06/2011 – Source Xinhua

Le gouvernement du Burundi vient de revoir en hausse les prix de l'eau et d'électricité à partir de ce 1er juin, une hausse jugée de vertigineuse par le Parti des travailleurs et de la démocratie (PTD) dans son communiqué de presse sorti ce mercredi.

"La nouvelle grille tarifaire revêtue de la signature du ministre du ministre de l'Energie et des mines est plus que vertigineuse", a indiqué dans ce communiqué Paul Nkunzimana, président du parti des travailleurs et de la démocratie.

Lire la suite...
 
Le Burundi juge "prématurée" une union monétaire de l'EAC à l'horizon 2012 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 28 mai 2011

Bujumbura, Burundi - Une union monétaire de la Communauté est-africaine (East African Community, EAC) de libre échange ne sera pas possible à l’horizon 2012 pour diverses raisons techniques et administratives, a estimé le gouverneur de la Banque de la République du Burundi (BRB), Gaspard Sindayigaya, devant la 14ème session des gouverneurs des banques centrales de l'EAC qui a pris fin vendredi à Bujumbura.

Cette rencontre a néanmoins permis de désigner une équipe de haut niveau chargée d’étudier le protocole qui va guider la mise en place de cette union monétaire à cinq.

Lire la suite...
 
3 à 5 Mrds USD pour la voie ferrée entre le Burundi, le Rwanda et la Tanzanie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 25 mai 2011

Saidi KibeyaBujumbura, Burundi - Quelque 3 à 5 milliards de dollars américains seront nécessaires pour réussir la construction d'une voie ferrée reliant le port de Dar-es-Salaam, en Tanzanie, à ses voisins enclavés du Burundi et du Rwanda sur environ 200 kilomètres.

C'est ce qu'a révélé ce mercredi le ministre burundais des Transports et Travaux publics, Saidi Kibeya, au cours d'un atelier de sensibilisation à Bujumbura sur le projet de chemin de fer.

Lire la suite...
 
Renaissance Capital, architecte de la privatisation d'Onatel Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 23/05/2011

La banque d'affaires qui a fait fortune en Russie vient d'être sélectionnée pour mener à terme un processus de privatisation lancé en 2009.

Une nouvelle étape vient d'être franchie dans la privatisation de l'Office national des télécommunications (Onatel) du Burundi. Lancée en 2009, l'opération était depuis en suspens, malgré un enjeu de taille : donner à cette entreprise publique leader de la téléphonie fixe tout son dynamisme dans le mobile, un marché en plein essor.

Lire la suite...
 
La Banque mondiale accorde une subvention au Burundi pour son réseau routier Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 18 mai 2011

New York, Etats-Unis - La Banque mondiale a accordé une subvention de 19 millions de dollars américains au Burundi pour contribuer à la réhabilitation du réseau routier de ce pays, indique un communiqué de la Banque mondiale transmis mercredi à la PANA, à New York.

L'accord de subvention a été signé à Bujumbura entre le ministre burundais des Finances, Clotilde Nizigama et la représentante de la Banque mondiale au Burundi, Mercy Tembon.

Lire la suite...
 
Burundi : nouvelle hausse des prix du carburant en moins d'un mois Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 17/05/2011 – Source Xinhua

Le gouvernement du Burundi vient d'augmenter, pour la seconde fois en moins d'un mois, les prix du carburant qui augmentent de 1,4% pour l'essence super, de 2,5% pour le gasoil et de 3,93% pour le pétrole.

Selon un communiqué du ministère du Commerce, cette hausse est due essentiellement à l'augmentation sensible des prix du pétrole sur le marché international qui ont augmenté de 9,18 % pour la tonne métrique d'essence et de 5,66% pour les tonnes métriques du gasoil et du pétrole par rapport à la moyenne des prix".

Lire la suite...
 
Burundi : la BM accorde 19 millions de dollars en faveur du secteur routier Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 17/05/2011 – Source Xinhua

La Banque mondiale accorde 19 millions de dollars au Burundi pour soutenir le développement de son secteur routier, conformément à un accord signé mardi à Bujumbura.

Il s'agit d'un don supplémentaire pour le projet de développement du secteur routier national, qui s'ajoute au crédit initial de l'IDA de 54 millions de dollars.

Lire la suite...
 
Le nouveau Code minier burundais à l’étude Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 12-05-2011

Bujumbura (Burundi) - Une rencontre d’échanges de deux jours autour du nouveau projet du Code minier du Burundi organisé par le ministère burundais de l’énergie et des mines à l’intention des opérateurs économiques œuvrant dans ce secteur s’est ouverte ce mercredi à Bujumbura, la capitale.

L’objectif de cette rencontre est, selon le directeur général de la Géologie et Mines, Evelio Mushimantwari, d’adapter le nouveau Code aux nouveaux objectifs du gouvernement et de le rendre plus attractif vis-à-vis des investisseurs nationaux et étrangers.

Lire la suite...
 
Malentendu entre deux opérateurs au sujet de la libéralisation du thé burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 09-05-2011

Bujumbura (Burundi) - La libéralisation de la filière thé au Burundi se heurte à un malentendu entre les deux opérateurs que sont l’Office du Thé du Burundi (OTB) et le projet Promotion de la théiculture en province de Mwaro (PROTHEM) un nouveau venu dans le secteur. 

Dans une interview accordée lundi à APA, le directeur de l’OTB, Mme Yvonne Girukwishaka, a fait remarquer que la « libéralisation doit viser l’efficacité du secteur, à savoir l’augmentation de la production et des recettes, ce n’est pas du libertinage. Une libéralisation qui aboutirait à la fermeture des usines n’en serait pas une », a-t-elle dit.

Lire la suite...
 
Burundi : La privatisation de la filière café décriée par les caféiculteurs Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 06-05-2011

Bujumbura Burundi - La Confédération nationale des associations des caféiculteurs du Burundi (CNAC) a organisé ce vendredi, une conférence de presse au cours de laquelle les membres de ladite organisation ont exprimé leurs préoccupations relatives à la stratégie mise en œuvre pour la privatisation de la filière café.

Le président de la CNAC, Macaire Ntirandekura a fait remarquer que la vente de 13 stations de dépulpage et de lavage au Groupe Suisse WEBCOR s’est effectuée en violation de certaines dispositions en matière de privatisation.

Lire la suite...
 
Le Burundi enregistre une forte augmentation de ses recettes fiscales Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 05 mai 2011

Bujumbura, Burundi – Le Burundi a enregistré des recettes fiscales estimées à 123 millions de dollars américains au cours du premier trimestre de cette année, soit une augmentation de 23 pour cent par rapport à la même période de 2010, a-t-on appris à Bujumbura de source officielle.

Les rentrées fiscales initialement prévues pour cette période étaient de l'ordre de 100 millions de dollars américains.

Lire la suite...
 
5.000 fonctionnaires fictifs débusqués au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04 mai 2011

Bujumbura, Burundi - Quelque 5.000 fonctionnaires fictifs ont été débusqués au Burundi, qui coûtent chaque année 15 milliards de Francs burundais, soit près de 15 millions de dollars américains, à l’Etat, a révélé le président Pierre Nkurunziza à l'occasion de la célébration de la fête des travailleurs.

Certains salaires ont été indument versés et perçus par des tiers sous le couvert d’identités de fonctionnaires décédés ou fictifs, a expliqué le président Nkurunziza. D’autres salaires ont été perçus sur le compte des fonctionnaires déjà révoqués ou sans considération de grades.

Lire la suite...
 
Burundi : hausse des prix des produits BRARUDI Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/05/2011 – Source Xinhua

La Brasseries et limonadières du Burundi (BRARUDI) a revu en hausse les prix de ses produits alcoolisés, à savoir les bières Primus et Amstel.

Selon un communiqué de la société publié mardi, les prix conseillés des bouteilles de Primus et d'Amstel Bock augmentent de 50 FBU (76 cents) et que celui de la bouteille d'Amstel 65 Cl augmente de 100 FBU. La bouteille de Primus de 72 Cl va s'achète ainsi au détail à 950 FB (76 cents), celle d'Amstel de 65 Cl à 1. 200 FBU (96 cents) et celle de l'Amstel de 800 Cl à 800 FBU (64 cents).

Lire la suite...
 
Le Burundi s'investit davantage pour attirer les investisseurs étrangers Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/05/2011 – Source Xinhua

Gervais RufyikiriLe Deuxième vice-président de la République du Burundi, Gervais Rufyikiri, a visité mardi deux institutions qui jouent un rôle très important dans l'économie burundaise et spécialement dans la facilitation des hommes d'affaires étrangers qui veulent investir au Burundi. Il s'agit de l'Office Burundais des Recettes (OBR) et de l’Agence pour la Promotion des Investissements (API).

« Nous avons visité les deux institutions qui ont en commun cet aspect d’accueillir des investisseurs qui demandent des avantages ou alors des exonérations. Nous leur avons recommandé de collaborer étroitement en vue de faciliter davantage l'opérateur économique qui sollicite leurs services », a indiqué à la presse M. Rufyikiri, à l'issue de ces deux visites.

Lire la suite...
 
Burundi : Besoin pressant d’aide alimentaire après une saison des récoltes médiocre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

IRIN, 29 avril 2011

Bujumbura - Selon des responsables agricoles, des milliers de personnes manquent cruellement de nourriture après les fortes pluies qui ont détruit, en mars, les récoltes de haricots, de bananes et de manioc dans la province de Ruyigi, à l’est du Burundi.

« En ce qui concerne la saison agricole B 2011 [février-juin], les agriculteurs de Ruyigi ne prévoient pas de récolte : les fortes pluies accompagnées d’averses de grêle ont détruit leurs champs et ils ont perdu toutes leurs récoltes de haricots, de bananes et de manioc », a dit à IRIN Festus Ntihabose, directeur agricole de Ruyigi.

Lire la suite...
 
La maladie de la banane menace la sécurité alimentaire au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/04/2011 – Source Goodplanet

Transport à vélo de bananes sur les marchés de Bujumbura, les transporteurs vivent du profit qu'ils tirent de leurs ventes, environ 2 euros par jourLa maladie qui affecte les plantations de banane au Burundi menace la sécurité alimentaire du pays. Le flétrissement bactérien du bananier, ou BXW pour Banana Xanthomonas Wilt, cette maladie qui se propage très rapidement, aurait été détectée pour la première fois en 2010 à la frontière avec la Tanzanie, d’après Adelin Girukwishaka, responsable de la protection des plantations du ministère de l’Agriculture du pays.

Ernest Manirambona, de l’unité de coordination d’urgence de la FAO dit à l’IRIN : « La maladie est aujourd’hui confirmée ; elle s’est propagée à 5 provinces en moins de 6 mois ».

Lire la suite...
 
Burundi : L'Etat dépense plus de 11 M US$ annuels dans la location des bureaux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 23 avril 2011

Bujumbura, Burundi - L’Etat burundais dépense annuellement plus de 11 milliards de francs burundais (près de 11 millions de dollars américains) pour payer la location de locaux privés par des services publics, apprend-on de l’Association burundaise des consommateurs (ABUCO).

Une récente étude de l’ABUCO sur ce sujet de controverse dans l’opinion nationale laisse entendre que ces sommes allouées à la location des immeubles et autres bureaux officiels seraient de loin supérieures aux budgets annuels de certains ministères et institutions étatiques.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 41 42 43 44 45 46 47 48 Suivante > Fin >>

Résultats 1001 - 1025 sur 1193

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher