topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Léonce Ngendakumana estime que sa condamnation est avant tout politique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

RFI, 03-10-2014

Burundi : un des chefs de l'opposition condamné à un an de prison

Au Burundi, le chef du parti Frodebu qui a dirigé le pays dans les années 1990 et président de l’Alliance démocratique pour le changement, principale coalition de l’opposition, a été condamné le 2 octobre par un tribunal de Bujumbura, à une année de prison ferme.

Léonce Ngendakumana est encore libre pour l'instant parce qu'il a fait appel de la décision des juges. Officiellement, il est poursuivi pour une lettre envoyée au secrétaire général de l’Onu en février 2014.

L'opposant accusait le pouvoir de conduire ce pays droit vers une situation semblable à celle qu'a vécue le Rwanda en 1994. Mais pour le chef du parti Frodebu, il n'y a aucun doute : ce procès est avant tout politique.

Pour Léonce Ngendakumana, il s’agit d’une nouvelle manœuvre orchestrée par le parti au pouvoir au Burundi pour continuer à faire le vide autour de lui. Et il accuse les présidents légitimes des partis FNL, UPD et Uprona qui ont été remplacés manu militari par des proches du pouvoir. D’autres leaders d’opposition à l’exemple d’Alexis Sinduhije du MSD sont en exil. En le condamnant, dit-il, le pouvoir burundais écarte le dernier véritable opposant encore en course pour les élections de 2015 au Burundi.

Pour l'opposant togolais, « il ne restait que le parti Sahwanya-Frodebu. C’est pour détruire les organisations politiques capables de faire face, de compétitionner avec les futurs candidats du parti Cndd-FDD. Le parti Cndd-FDD veut aller dans ces élections seul ».

Le combat continue

L’objectif, c’est ouvrir un boulevard au président Pierre Nkurunziza qui n’a jamais caché son envie de se représenter pour la troisième fois en 2015, malgré le verrou constitutionnel des deux mandats. Mais Léonce Ngendakumana n’est pas près de baisser les armes. « Ca, c’est le pouvoir, ce ne sont pas les juges. C’est le pouvoir Nkurunziza puisque nous avons refusé à ce qu’il se succède lui-même pour la troisième fois en violation de la Constitution, de l’accord de paix d’Arusha. Il le sait, s’il ne nous met pas en prison, il ne pourra pas ! », affirme-t-il.

De son côté, le pouvoir burundais continue de rejeter toutes ces accusations en assurant que le leader d’opposition vient d’être condamné par une justice indépendante. Ce qui ne suffit pas à rassurer une communauté internationale de plus en plus inquiète par les restrictions imposées aux libertés politiques au Burundi.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher