topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : La défense de jeunes militants du MSD dénonce un procès politique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

RFI, 28-10-2014

Burundi : des militants de l'opposition au cœur d'un procès «sensible»

 Une trentaine de jeunes militants issus du Mouvement pour la solidarité et le développement (MSD), un parti d’opposition, ont assisté lundi 27 octobre à une deuxième audience dans le cadre de leur procès en appel.

Menés par Alexis Sinduhije, aujourd’hui en exil, ils avaient été condamnés fin mars à des peines allant de cinq ans à la perpétuité pour insurrection armée, à la suite d’une manifestation interdite qui avait dégénéré en affrontements avec la police. [Photo : Le procès en appel des militants du parti d'opposition burundaise MSD lundi 27 octobre 2014 dans la prison de Bujumbura.]

Alors que l’audience s’est tenue dans les enceintes d’une prison, et que de graves dysfonctionnements ont été constatés par les juges, les avocats de la défense dénoncent un procès politique.

Un mois après l’ouverture de leur procès en appel, de jeunes militants du MSD ont assisté à une deuxième audience lundi 27 octobre à Bujumbura, la capitale du Burundi. Selon la défense, tout a été mis en œuvre pour desservir les prévenus. Tout d’abord, le choix du lieu de l’audience, qui s’est tenue dans les enceintes de la prison de Mpimba à Bujumbura, et plus précisément dans un hangar ouvert d’un côté et toujours en construction, dans lequel on a installé quelques bancs sans dossiers.

Difficulté supplémentaire, de nombreux sympathisants du parti MSD n’ont pas pu accéder à ce tribunal transposé dans la plus grande prison du Burundi.

Par ailleurs, le procès a débuté avec deux heures de retard, dans des conditions spartiates, puisque la grande majorité de ceux qui sont venus y assister étaient debout à un mètre à peine des juges de la Cour d’appel de Bujumbura.

Le procès à nouveau renvoyé

Comme cela avait déjà été le cas lors de la première audience le 23 septembre dernier, de graves dysfonctionnements ont été constatés par les juges. Seule une partie des prévenus a été assignée et était présente à la barre. De plus, sept mois après le pourvoi en appel des jeunes militants, condamnés à de lourdes peines en première instance, le dossier de fond n’est toujours pas parvenu à la Cour. Ainsi, les juges ont renvoyé le procès à une date ultérieure, soit dans plus d’un mois.

Preuve qu’il s’agit d’un « dossier politique sensible » selon Me Dieudonné Bashirahishize, l’un des avocats de la défense : « C’est quelque chose d’inédit dans l’histoire de la justice burundaise, qu’une Cour vienne siéger dans les enceintes d’une prison. On en déduit que c’est un dossier politique particulièrement sensible, que le pouvoir semble vouloir juger en catimini, en toute discrétion. »

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher