topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Coalition quadripartite contre le projet gouvernemental sur le Code électoral Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 23/07/2009

Par N. Désiré – Notre Correspondant à Bujumbura

De g à d : Juvénal Ngorwanubusa, Léonce Ngendakumana, Léonard Nyangoma et Aloys RubukaQuatre partis politiques burundais ont animé mercredi à l’Hotel Novotel de Bujumbura une conférence de presse conjointe sur le cadre légal des élections de 2010 au Burundi. MM. Léonce Ngendakumana, Aloys Rubuka et Léonard Nyangoma, respectivement président du FRODEBU, UPRONA et CNDD, ainsi que M. Juvénal Ngowenubusa, porte-parole du MRC ont animé cette conférence dans le but de mettre en exergue les problèmes politiques actuels qu’ils ont qualifiés de menaces aux échéances électorales de 2010.

Les conférenciers ont révélé que le nouveau projet de code électoral présenté par le président de la République au Conseil des Ministres du 9 juillet s’écartait complètement de l’esprit et de la lettre du document qui a été publié après les récentes consultations politiques et l’ont qualifié d’anticonstitutionnel. Ils donnent l’exemple de l’ordre chronologique des élections qui a été inversé et citent certains articles de ce projet comme les articles 55, 96, 103 qui violent la Constitution.

 Les quatre partis regrettent en outre le retour de l’usage des bulletins multiples ainsi que la majoration de 500% de la caution des candidats à la présidentielles alors qu’elle n’a pas même pas fait objet de discussion lors des consultations précitées.

L’on note que des leaders d’autres partis politiques étaient présents dans la salle à l’instar du MSD représenté par Alexis Sinduhije, le RADEBU par Mutabazi Jean de Dieu ainsi que Mme Denise Sindokotse la vice-présidente du CNDD-FDD, le parti présidentiel au pouvoir à Bujumbura.

La société civile était aussi représentée. Pacifique Nininahazwe président fondateur du FOCODE et président FORSC était présent ainsi que Eugène Vankenenade, l’un des principaux initiateurs du cadre de dialogue.

 A signaler enfin que d’une pierre les quatre partis en ont fait deux coups dans la démonstration que sans eux le "dictat du parti présidentiel", comme ils l’ont appelé, ne pourra pas avancer plus loin, car au même moment que se tenait cette conférence, la séance plénière qui était prévue au Parlement n’a pu se tenir faute de quorum avec les  seuls députés du CNDD-FDD.

Les conférenciers ont  ainsi déclaré qu’ils espéraient que le premier Vice-président de la République, Yves Sahinguvu (issu de l’Uprona) n’osera pas présenter le projet incriminé à l’Assemblée national. Et c’est avec un peu d’humour qu’a notamment déclaré Léonard Nyangoma : "Nous osons croire que ce projet ne traversera pas la Ntahangwa", allusion faite à la rivière traverse la capitale et sépare les quartier de Kigobe où se trouve la parlement et le quartier Kiriri résidence du premier Vice-président.

Lire l’intégralité du mot liminaire de cette conférence 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher