topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE - Coronavirus au Burundi : Kira Hospital annonce avoir déjà reçu « des cas très suspects de Covid-19 ». [@rib News, 27/03/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Début au Burundi de la campagne "mardi vert" pour la libération d’un journaliste Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

PANA, 28 janvier 2015

Les défenseurs des libertés décrètent un "mardi vert" pour un responsable d’une radio privée en prison au Burundi

Bujumbura, Burundi - Des représentants des organisations des professionnels des médias, ceux de la Société civile et des sympathisants ont manifesté, mardi, leur solidarité en arborant, dans la rue ou au travail des tenues et autres insignes en vert, la couleur des habits des détenus que porte depuis six jours, le directeur de la Radio publique africaine (Rpa), Bob Rugurika, à la maison d’arrêt de Muramvya, dans le centre du Burundi, sous le principal chef d’accusation de "complicité d’assassinat" de trois sœurs religieuses d’origine italienne pour de faits qui remontent à septembre 2014 à Kamenge, un quartier populaire du Nord de la capitale burundaise.

Aux yeux de la justice burundaise, M.Rugurika s’est rendu "coupable d’assassinat" en publiant une série de témoignages d’un personnage qui se faisait passer pour un des exécutant des trois sœurs italiennes.

Le fait pour Bob Rugurika de n’avoir pas renseigné la justice sur l’existence de ce personnage lui a encore valu le chef d’accusation de "manquement à la solidarité publique".

De nouvelles révélations de la Rpa indiquent que les sœurs italiennes étaient des "témoins gênants" dans des affaires louches liées au trafic de pierres précieuses et de médicaments qui se faisait entre certains milieux religieux d’expatriés et de hauts gradés de la Police et des services spéciaux du renseignement.

"Mardi" est le jour où le patron de la très écoutée radio d’investigations a été arrêté puis écroué, dans un premier temps, à la prison centrale de Bujumbura.

"Mardi vert" et d’autres initiatives à venir, sont appelées à durer le temps que le directeur de la Radio publique africaine restera en détention, selon les initiateurs.

Un "vendredi vert" avait été également décrété ainsi que des klaxons de midi pour faire pression en vue de la libération du doyen des défenseurs des droits humains, Pierre Claver Mbonimpa.

Le sexagénaire a été libéré sous condition de ne pas quitter le territoire national au bout de cinq mois de détention à la prison centrale de Bujumbura sous le chef d’accusation d’atteinte à la sécurité intérieure et extérieure de l’Etat, pour avoir dénoncé publiquement une présence supposée de jeunes proches du parti au pouvoir en République démocratique du Congo pour des entraînements paramilitaires à des fins qui restent aujourd’hui encore inconnues.

Le climat socio-politique national reste tendu de manière générale au Burundi à quelque cinq mois de nouvelles élections générales.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher