topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News – QUATRE JOURNALISTES LOURDEMENT CONDAMNÉS EN APPEL POUR AVOIR TENTÉ DE FAIRE UN REPORTAGE AU BURUNDI : La Cour d’appel de Ntahangwa (Bujumbura) a confirmé, vendredi, la condamnation de quatre journalistes d’Iwacu arrêtés en octobre 2019 alors qu’ils tentaient de faire un reportage, en province de Bubanza, sur une attaque de la rébellion Red-Tabara. [@rib News, 05/06/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]


La Cour d’appel de Ntahangwa (Bujumbura) a confirmé, vendredi, la condamnation des quatre journalistes d’Iwacu : Christine Kamikazi, Agnès Ndiribusa, Terence Mpozenzi et Egide Harerimana, en dépit d’un dossier d’accusation vide.
Somalie : double attentat à la voiture piégée contre une base de l'Amisom Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 17/09/2009 – Source AFP

Un double attentat à la voiture piégée, revendiqué par les insurgés islamistes radicaux shebab, a touché jeudi midi une base ougandaise de la mission de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom) située dans l'enceinte de l'aéroport de Mogadiscio.

Au moins deux personnes, non identifiées, ont été tuées, selon un témoin.

"Le quartier général (de l'Amisom) a été touché. Le commandant de la force, le général (Nathan) Mugisha a été blessé", a déclaré le porte-parole de l'armée ougandaise, le lieutenant-colonel Felix Kulayigye, interrogé à Kampala.

"Il était en train d'organiser une réunion de négociations entre factions rivales, quelqu'un en a apparemment profité pour s'infiltrer dans le quartier général avec une bombe", a expliqué ce porte-parole, qui a refusé de donner plus de précisions.

Les circonstances exactes de l'attaque restaient confuses jeudi en début d'après-midi.

Des témoins, confirmant les informations d'une source sécuritaire occidentale, ont affirmé sur place que deux véhicules piégés portant un logo des Nations unies avaient été utilisées par les assaillants.

"L'explosion a touché la zone (de l'aéroport) où les soldats de l'Amisom donnent des soins médicaux à la population locale", a déclaré un témoin, Ali Mohamed, qui patientait lui-même dans la base pour se faire soigner.

"J'ai vu les corps de deux personnes tuées évacués de cette zone. Ils ont l'air Somaliens mais je n'en suis pas sûr", a-t-il ajouté.

"De nombreux soldats ougandais sont sortis de l'aéroport et en sécurisent les accès. Ils tirent en l'air pour dissuader les gens d'approcher", a pour sa part rapporté un autre témoin, Ibrahim Aden.

Presque au moment même de l'attentat, des combats ont éclaté dans un quartier sud de Mogadiscio, à Merka al-Mukarama, entre soldats de l'UA et forces pro-gouvernementales d'un côté, et insurgés islamistes de l'autre, selon des témoins.

Un haut responsable des islamistes radicaux shebab a revendiqué jeudi le double attentat-suicide.

"Nous avons mené deux attaques suicide contre l'ennemi et les deux missions ont été couronnées de succès", a déclaré à Mogadiscio ce responsable, sous couvert de l'anonymat. "L'ennemi a durement souffert", a-t-il ajouté.

Les shebab, qui ont juré la perte du président somalien Sharif Cheikh Ahmed, souvent présenté comme un islamiste modéré, attaquent régulièrement l'Amisom, principal soutien militaire d'un gouvernement de transition très affaibli.

Ce double attentat-suicide intervient quatre jours après la mort d'un chef présumé d'Al-Qaïda dans la Corne de l'Afrique, le Kényan Saleh Ali Saleh Nabhan, tué lundi au cours d'un raid héliporté des forces spéciales américaines dans le sud de la Somalie.

Les shebab, par la voix d'un de leurs commandants, avaient appelé à "venger" sa mort. Mercredi, un autre leader des shebab, cheikh Mukhtar Robow Ali, alias "Abou Mansour", a déclaré à plusieurs sites internet somaliens : "Nabhan est mort, mais il laisse derrière lui des hommes qui continueront le combat contre les Américains et les Somaliens qui collaborent avec eux".

L'Amisom, déployée depuis mars 2007 à Mogadiscio, compte près de 5.000 hommes, burundais et ougandais sur les 8.000 initialement prévus.

En février, onze soldats burundais de l'Amisom avaient été tués et 15 blessés dans un attentat à la voiture piégée contre leur camp à Mogadiscio.

Troisième commandant de la force depuis son déploiement dans la capitale, le général ougandais Nathan Mugisha a pris ses fonctions à la mi-août.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher