topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Nouvelles locales du mercredi 13 mai 2015 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 13/05/2015

● Politique

- Les manifestations contre la 3ème candidature du président Pierre Nkurunziza ont eu lieu ce mercredi dans la ville de Bujumbura et dans certaines provinces du pays. Du nouveau ce 14ème jour, les femmes étaient très nombreuses et ont même réussi à pénétrer à l’intérieur du centre-ville. Elles ont fait des manifestations sur la place de l’indépendance, devant le Waterfront Hotel (ex-Novotel) et devant le palais des arts. Elles ont été malnenées par la police mais, elles n’ont pas cédé pour autant. Elles ont affirmé même que l’eau que les camions policiers leur a lancée n’est venue que pour les réconforter puis qu’elles avaient été asséchées par le soleil. Elles ont fustigé le comportement de la police qui a lancé des gaz lacrymogènes contre les manifestantes alors qu’elles n’étaient pas armées. Plusieurs hommes étaient à leur passage et acclamaient l’action que ces femmes étaient en train d’accomplir.

- Dans d’autres quartiers, les choses étaient comme dans les jours passés, les manifestants ont continué leurs revendications comme d’habitude. Outre les femmes, même les autres manifestants avaient réussi à pénétrer au centre-ville comme si la police qui les en empêchait dans les jours passés avait baissé sa garde aujourd’hui. Tous les manifestants et dans tous les quartiers tentaient de rejoindre le centre-ville chose qu’ils ont apparemment réussi. Une personne a été tuée dans la commune urbaine de Musaga par un tir de policiers.

- Les choses ont pourtant basculé dans l’après-midi. En effet, le Général Major Godefroid Niyombare a annoncé sur les ondes des radios Isanganiro, Bonesha fm et Télé Renaissance que le président Nkurunziza est destitué de ses fonctions. Dans un communiqué lu dans un camp militaire de la capitale, il a assuré que le gouvernement est aussi suspendu et que ce sont les secrétaires permanents des ministères qui sont désormais chargés d’assurer la continuité des services au sein de ces derniers. Les accusations portées contre le régime Nkurunziza sont entre autres la violation des droits de l’homme en général et ceux des manifestants en particulier, l’attisement de la haine entre les forces de l’ordre et la population, le dénigrement de l’utilité des burundais, la violation de la constitution et des accords d’Arusha pour ne citer que celles-ci. Il a ajouté que pour tous ces motifs, un comité pour la concorde nationale est mis en place et qu’il va dans les tous prochains jours entrer en contact avec tous les politiciens du pays pour trouver un compromis qui permettra de remettre le pays dans le processus électoral dans lequel il était déjà engagé.

- Après cette annonce, la population de Bujumbura a afflué en grande masse vers le centre-ville pour fêter cet événement. Une véritable marée humaine s’est déversée sur toutes les avenues de Bujumbura surtout la place de l’indépendance et devant de la radio RPA. Fermée depuis près de deux semaines, cette dernière a immédiatement commencé à émmettre. Les emmétteurs des radios privées à l’intérieur du pays ont aussi commencé à émettre. La population s’est aussi dirigée vers la RTNB, mais les militaires ont tiré en l’air pour les repousser et les disperser.

- Dans les minutes qui ont suivi, des rumeurs ont circulé comme quoi le Général Godefroid Niyombare avait été tué. Ce dernier a pourtant démenti cela et a encore une fois prononcé un autre discours. Il a ainsi tranquillisé la population et annoncé que les frontières du pays tant terrestres, lacustres qu’aériens sont fermés. Il a ajouté que l’aéroport international de Bujumbura est également fermé.

- Entre temps, les putschistes n’ont pas jusqu’à présent réussi à pénétrer à l’intérieur de la RTNB. En effet, il paraît que les militaires qui gardent ce médium national ont refusé que les mutins y entrent. Ces derniers ont pourtant encerclé la RTNB et il paraît même que des négociations sont en cours pour qu’ils se rendent dans la tranquillité afin de préserver l’unité de ce corps. Ceci signifie que les mutins n’ont pas encore fait passer leur message à la RTNB, ce qui par ailleurs a désorienté la population qui a pensé que le coup d’Etat a échoué.

- Par ailleurs, le conseiller du président de la République chargé de la communication a annoncé aussitôt sur les ondes de la radiotélévision Rema FM proche du pouvoir que le groupe qui a tenté la déstabilisation des institutions a été neutralisé. Par téléphone, Willy Nyamitwe a ajouté que ce groupe est en débandade et qu’il se cache quelque part. Il a aussi assuré que la police et les militaires sont à leurs trousses et qu’ils seront arrêtés et présentés à la justice très bientôt. Ajoutons que la radiotélévision Rema FM et la RTNB n’ont plus émis depuis cette annonce du Général Niyombare vers 14h et qu’elles se sont contentés de produire de chansons.

- Vers 19h, le ministre de l’intérieur a annoncé lui aussi que la tentative de coup d’Etat a échoué. Par téléphone sur les ondes de la RTNB, Edouard Nduwimana a précisé que les forces de l’ordre maîtrisent la situation et qu’elles vont, dans les heures qui viennent, faire un discours à la nation pour apaisement.

- Vers la fin de l’après-midi, les militaires ont exécuté l’ordre de fermer l’aéroport international de Bujumbura. Le personnel civil est rentré et l’aéroport a été fermé de même que ses projecteurs ont été éteints. Les manifestants se sont introduits dans les enceintes de la radiotélévision Rema FM et ont brûlé certains véhicules qui se trouvaient à l’intérieur. Les militaires qui sont aussitôt arrivés sur place ont évacué le personnel de cette radio en toute sécurité. Il paraît même que certains matériels de cette radio auraient été volés par la suite et elle n’a plus émis jusqu’à présent.

- Soulignons que la réunion qui devrait avoir lieu en Tanzanie pour étudier la situation au Burundi n’a pas finalement eu lieu et que selon certaines informations, le président de la République n’est même pas apparu dans la place où devrait se tenir cette dernière. Pierre Nkurunziza n’a même pas pris une photo de famille des participants. Les chefs d’Etats présents ont condamné ce que les militaires ont fait à Bujumbura assurant qu’ils ne peuvent pas les soutenir. De plus, Pierre Nkurunziza serait parti vers l’Ouganda comme le précisent ces mêmes sources informelles.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher