topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Irina Bokova nouvelle directrice de l'UNESCO Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 23/09/2009 – Source Associated Press

Irina Bokova Après cinq tours de scrutin, l'ex-ministre bulgare des Affaires étrangères Irina Bokova a été élue mardi soir nouvelle directrice générale de l'UNESCO, créant la surprise face à Farouk Hosni. Elle a été élue par 31 voix contre 27 au ministre égyptien de la Culture, candidat controversé et initialement présenté comme le favori du vote.

Mme Bokova, actuelle ambassadrice de la Bulgarie en France, sera la première femme à diriger l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). Son élection doit encore être validée le 15 octobre par la Conférence générale qui réunit les représentants des 193 Etats membres de l'organisation. Elle débutera ensuite son mandat de quatre ans le 15 novembre.

Elle a dit accueillir son élection avec "une grande joie et une grande responsabilité". Témoignant son "respect et de (s)on amitié" à Farouk Hosni, elle a salué les idées proposées par le ministre égyptien. "Je vais prendre toutes les bonnes idées dans les visions des différents candidats", a-t-elle déclaré.

"Je n'ai jamais cru à l'idée du clash des civilisations", a-t-elle encore affirmé, ajoutant qu'elle mènerait son mandat à la tête de l'UNESCO sur la base de la compréhension mutuelle et du dialogue culturel. "L'UNESCO, c'est la tolérance", a-t-elle souligné.

Née en 1952 à Sofia, Irina Gueorguieva Bokova est l'actuelle déléguée permanente de la Bulgarie à l'UNESCO, en plus de ses fonctions d'ambassadrice. Diplomate de carrière, elle a été formée à l'Institut des relations internationales de Moscou et à l'université du Maryland aux Etats-Unis.

Entrée en politique, elle a été vice-ministre des Affaires étrangères (1995-97) et ministre des Affaires étrangères (1996-97) de la Bulgarie. Candidate à la vice-présidence de la République bulgare en 1996, elle a pris position pour l'adhésion de son pays à l'OTAN et à l'Union européenne.

Jamais un scrutin n'avait été aussi serré pour élire la direction de l'UNESCO. Si les deux candidats n'avaient pu se départager lors du vote de mardi, le vainqueur aurait été désigné par tirage au sort, une première dans l'histoire de l'organisation.

Le controversé Farouk Hosni était au coeur d'une controverse pour des propos jugés antisémites. L'an dernier, lors d'une intervention à l'Assemblée nationale égyptienne, il avait menacé de brûler tous les livres israéliens s'il en trouvait dans la bibliothèque d'Alexandrie. Il a présenté ses excuses depuis. M. Hosni est ministre de la Culture depuis 22 ans et, à ce titre, grand patron de la censure en Egypte.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher