topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
"Un partage du pouvoir serait une solution" (Domitille Kiramvu) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

Deutsche Welle, 21.07.2015

Jour J au Burundi : les bureaux de vote ont ouvert ce mardi matin pour l'élection présidentielle. Parmi ceux qui ont dû fuir le pays, notre consoeur et ex-correspondante à Bujumbura, Domitille Kiramvu. Voici sa tribune.

La crise burundaise peut avoir deux issues possibles.

La guerre civile, ce que personne ne veut. Les Burundais ont suffisamment connu les affres d'une guerre civile qui a duré des années. Les Burundais veulent la paix. Mais pas au prix de la perte de leur liberté fondamentale. Dans ce cas, cette guerre est la bienvenue pour crever l'abcès.

La deuxième issue serait un partage du pouvoir. C'est une situation où personne ne gagne et où personne ne perd. Nkurunziza ne serait pas chassé ni par la force ni par l'asphyxie financière imminente et aura ainsi la chance de diriger. Mais le hic, il serait oblige de rouvrir les radios qu'il a fermées. Il dirigerait juste pour une petite et première période de transition, et non un mandat entier. Histoire d'enfin préparer sa sortie honorable.

La deuxième tranche serait par contre confiée à un opposant radical. Histoire de lui permettre de respirer et d'exercer ses droits les plus absolus ou encore d'asseoir son autorité. Par exemple, permettre à la vraie opposition de ne fût-ce qu'organiser une simple réunion dans le milieu rural, avec ses sympathisants, chose interdite depuis 2005 sous le règne absolu du CNDD-FDD.

Avec cette deuxième issue, tout le monde est frustré mais en même temps content.

Les opposants ratent l'occasion d'humilier Nkurunziza mais obtiennent quand même le droit absolu de vivre politiquement, droit qui n'était pas garanti depuis quelques années. La mouvance CNDD-FDD rate l'occasion de régner 5 ans sur la base de la terreur, mais ne va quand même nulle part et reste sur l'échiquier politique burundais, avec un autre leader a la tête.

A la fin, tout le monde sera content. Content justement, car après cette transition, l'on pourra tranquillement dire bonjour aux élections libres, crédibles, transparentes et inclusives avec une CENI neutre, où chaque citoyen épris de paix, ne ferait que simplement dire: que le meilleure gagne. Et que les investisseurs reviennent. Bref, que la vie continue.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher