topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE - Coronavirus au Burundi : Kira Hospital annonce avoir déjà reçu « des cas très suspects de Covid-19 ». [@rib News, 27/03/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le président du Burundi pas hostile à un gouvernement d'union Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 23/07/2015 – Source Reuters

Le président sortant Pierre Nkurunziza n'est pas opposé à la formation d'un gouvernement d'union nationale s'il est réélu pour un troisième mandat à la tête du Burundi, à l'issue de l'élection présidentielle de mardi qui a été boycottée par l'opposition.

"Un gouvernement d'union nationale ne pose aucun problème à Pierre Nkurunziza, nous sommes prêts à aller dans ce sens", a déclaré mercredi Willy Nyamitwe, un conseiller du chef de l'Etat. Il a toutefois rejeté l'idée de réduire le mandat du président, qui est élu pour cinq ans.

L'un des chefs de l'opposition, Agathon Rwasa, avait auparavant appelé Pierre Nkurunziza à négocier avec ses adversaires en vue de former un gouvernement d'union pour écarter le risque d'une nouvelle guerre civile.

"Certains ont déjà agité la menace d'une lutte armée", a dit Agathon Rwasa. "Pour le salut du Burundi, l'idée d'un gouvernement d'unité nationale peut être acceptée", a-t-il ajouté, précisant toutefois qu'il réclamait l'organisation de nouvelles élections, peut-être dans un an.

L'élection présidentielle, dont l'issue ne fait guère de doute, s'est tenue malgré les violences suscitées par la nouvelle candidature de Pierre Nkurunziza, que l'opposition juge contraire à la Constitution.

Le président de la commission électorale, Pierre Claver Ndayicariye, a déclaré à Reuters que les résultats provisoires de l'élection pourraient être annoncés jeudi.

Le département d'Etat américain a jugé que ce scrutin, tenu dans de telles conditions, ne pouvait être crédible et ne faisait que discréditer encore plus le gouvernement burundais.

L'annonce au printemps de la candidature de Pierre Nkurunziza a déclenché des manifestations et des violences qui ont fait plusieurs dizaines de morts et provoqué en mai une tentative de coup d'Etat qui a été déjouée.

Plus de 170.000 Burundais fuyant les violences se sont réfugiés en Tanzanie, au Rwanda et en République démocratique du Congo.

Les adversaires de Pierre Nkurunziza lui reprochent de violer la Constitution en sollicitant un troisième mandat et de mettre en péril l'accord de paix de 2005 qui a mis un terme à un conflit de douze années qui a fait 300.000 morts.

Au début du mois, le général Léonard Ngendakumana, qui a appuyé en mai le coup d'Etat avorté, a affirmé qu'il était prêt à utiliser la force pour obtenir le départ de Pierre Nkurunziza. Des incidents armés ont été signalés depuis lors dans le nord du pays.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher