topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundais Antoine Gakeme vice-champion du monde indoor Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sports

BBC Afrique, 20 mars 2016

Gakeme, 2e sur le 800 m des Mondiaux de Portland

 Antoine Gakeme a terminé 2e de la finale du 800 mètres des championnats du monde indoor de Portland (Etats-Unis). Le burundais a apporté la première médaille mondiale à son pays dans un grand championnat d’athlétisme depuis les Jeux Olympiques d’Atlanta de 1996 et la victoire de Vénuste Niyongabo sur 5000 mètres. Il a confié ses premières impressions au lendemain de l’épreuve.

§  Qu’est-ce que cette médaille d’argent représente pour vous ?

C’est ma première performance au niveau mondial et ma première médaille tout court. Et c’est aussi la première médaille pour le Burundi en salle depuis 1992 et Charles Nkazamyampi (vice-champion du monde aux Mondiaux indoor de Toronto).

§  Sincèrement, est-ce que cette 2e place faisait partie de vos ambitions en venant à Portland ?

Déjà, je n’avais pas prévu de venir participer à la compétition. Mais mes amis et d’anciens athlètes burundais m’ont conseillé de faire le déplacement. J’ai donc déposé mon visa pour les Etats-Unis et, même si je suis arrivé peu de temps avant la compétition, j’ai réussi à obtenir cette médaille d’argent grâce à l’aide de Dieu.

§  Vous êtes donc arrivé au dernier moment aux Etats-Unis. La préparation a dû être courte ?

Oui, je n’avais pas prévu de participer à ce championnat. J’avais aperçu que dans le calendrier il y avait un grand décalage entre ces Mondiaux en salle et le mois de mai, où il y aura les premiers meetings en plein air. Donc j’ai décidé de venir simplement pour participer. Mais en tant qu’athlète de haut niveau, j’ai décidé de me concentrer et après ce résultat, je remercie ceux qui m’ont poussé.

§  Racontez-nous cette finale. Dans les derniers 200 mètres, vous étiez à la lutte avec l’éthiopien et champion du monde indoor en titre Mohammed Aman (finalement 4e). Ce n’est pas rien ?

Oui, vous savez en athlétisme comme dans tous les sports, tout peut changer. On peut avancer, reculer et c’est son cas. Il a été champion du monde en 2013 (à Moscou en plein air), il nous a battus. Il a été champion du monde en salle en 2014 (en Pologne), il nous a battus. Donc il était temps de le remplacer. Peut-être qu’un jour, il nous remplacera à nouveau.

§  Actuellement, vous vous entraînez en Espagne. Quel est votre parcours ?

Je suis parti du Burundi après les Mondiaux 2013. J’y ai réalisé de bonnes performances avec un chrono de 1’45’’39 (record personnel battu depuis en juillet 2015 à Madrid en 1’44’’09). Ensuite, j’ai reçu une invitation en provenance de l’Espagne, celle d’un entraineur de haut niveau. On s’est parlé plusieurs fois. Et après avoir demandé conseil à mes amis et obtenu une permission de mes chefs, je me suis rendu en Espagne pour m’entrainer tout en continuant mes études universitaires. Je suis à Alicante depuis janvier 2015.

§  Après cette médaille d’argent à Portland, quel est votre objectif pour les Jeux Olympiques Rio 2016 ?

Vous savez les JO, c’est le grand objectif de tous les athlètes. Donc c’est le mien aussi. Ce qui me poussait jusqu’à présent ce n’était pas le championnat du monde en salle. J’étais vraiment venu pour participer. Le grand évènement ce sera pour dans cinq mois. Tous les athlètes sont focalisés dessus. Il y aura des meetings pour connaitre nos états de forme.

§  Vous allez repasser par le Burundi avant de retourner en Espagne ?

Non j’ai des entrainements qui m’attendent. Mais peut être qu’on va me contacter à distance. Et j’espère que l’on célèbrera en septembre avec mes amis et le pays.

Par Babacar Diarra

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017