topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du vendredi 1er avril 2016 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 01/04/2016

● Gouvernance

 - L’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques OLUCOME s’inquiète de la gestion des fonds reçus par le gouvernement dans le cadre de l’AMISOM. L’OLUCOME avoue que les recettes reçues dans ce cadre n’apparaissent pas dans le budget national. Cette ONG locale précise que dans les budgets généraux de l’Etat exercice 2012, 2013 et 2014, il apparaît respectivement les recettes exceptionnelles dans le cadre de l’AMISOM de 26 milliards Fbu, 29.520 milliards Fbu et 3 milliards Fbu. Depuis cet exercice de 2014 à ce jour, ces recettes perçues dans le cadre de l’AMISOM de l’ordre de plus de 29 milliards Fbu par an n’ont plus apparu dans le budget général de l’Etat. L’OLUCOME signale également que le montant des années d’avant de 2007 à 2011 n’ont jamais eu de traçabilité budgétaire.

Le Burundi a signé avec l’Union Africaine un mémorandum d’entente sur l’envoie des militaires en Somalie pour le maintien de la paix il y a à peu près 10 ans. Une partie des fonds de salaire de ces militaires est reçue par le Burundi. Il s’agit d’un retrait de 200 dollars américains par mois et par militaire en mission. En plus, elle affirme que de ces montants de l’AMISOM, le gouvernement burundais retire mensuellement depuis 2010 sur le salaire de chaque policier en mission en Haïti, Côte d’ivoire, Sud Soudan et République Centre Africaine, une somme de 200 dollars américains.

L’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques se demande où vont ces montants. La somme totale évaluée par l’OLUCOME est de 40 milliards de Francs burundais par an. L’utilisation de ces recettes exceptionnelles échappe à tout contrôle et viole le principe de l’unicité budgétaire. L’OLUCOME demande aux bailleurs de fonds de l’AMISOM d’exiger un audit international sur ce compte et se convenir sur d’autres modalités de gestion de ce montant de 40 milliards de Fbu et demander au gouvernement burundais en place de leur montrer la destination de ces 200 dollars américains perçus mensuellement sur le salaire de chaque policier en mission en Haïti, en Côte d’ivoire, Sud Soudan, Mali et République Centrafricaine.

● Droit de l’homme

- Une fille âgée de 18 ans a été violée par un groupe de 6 individus le soir de ce jeudi à Buganda de la province Cibitoke. Elle a été admise au centre de santé local pour des soins intensifs. La jeune fille a été enlevée sur une route du même secteur avant d'être séquestrée dans une maison où elle a été violée à plusieurs reprises. Les défenseurs des droits des femmes à Buganda parlent d'un crime odieux et demandent justice. Le parquet de Cibtoke a annoncé l'arrestation de trois suspects.

- Depuis plus d’un mois, des repentis sont logés et gardés par le service national de renseignement du Burundi. Ces individus sont libres de leurs mouvements et collaborent avec l’armée et la police. Un de ces repentis a même reconnu son implication dans l’assassinat des trois sœurs italiennes en septembre 2014 à Bujumbura. Pour une certaine opinion, le fait que ces criminels ne soient pas détenus dans une maison pénitentiaire constitue une violation de la loi. De son côté, la ministre de la justice Aimée Laurentine Kanyana estime que la procédure suit son cours normal.

- L'artiste et animateur radio Kigingi est entre les mains de la Documentation de Bujumbura après qu’il participait à une tournée promotionnelle de la bière Primus à l'intérieur du pays. Des agents de la documentation l'ont interpellé ce jeudi à l'hôtel-restaurant "Baze Lodge" du chef-lieu de la province de Muramvya et e ensuite passé la nuit à la brigade de Muramvya. Ses proches espéraient une libération rapide. Mais à leur stupéfaction, Kigingi a été transféré dans les bureaux de la Documentation à Bujumbura. L'humoriste a été transporté dans un véhicule de ce service après avoir été ligoté selon des témoins. Kigingi serait poursuivi pour outrage envers le chef de l'État lors d'une soirée festive organisée l'année passée au Rwanda. L'entourage et les fans se disent inquiets du sort réservé à l'animateur.

● Diplomatie

- Le Rwanda demande une information complète sur les circonstances de la mort de son ressortissant Jacques Bihozagara ancien ministre et ambassadeur. Kigali qualifie la mort de cet ancien diplomate de suspecte. Dans un document du ministère rwandais des affaires étrangères sorti l’après-midi de ce jeudi 31 mars, Kigali demande aussi des explications sur la détention depuis décembre 2015, de son ressortissant. Ce ministère précise que Bihozagara n’a eu droit à aucune visite de sa famille durant cette détention de 4 mois. Bihozagara ferait partie d’une liste de plusieurs rwandais morts violemment ou dans des circonstances suspectes au Burundi ces derniers mois, comme l’affirme le ministère rwandais des affaires étrangères. Le Rwanda demande également à ce que la famille du défunt soit facilitée dans ces efforts de rapatriement de la dépouille.

● Politique

- L’ancien Président de la République Domitien Ndayizeye estime que le gouvernement devrait négocier avec ses vrais opposants dans les meilleurs délais pour que l’Union Européenne allège ses sanctions dernièrement prises contre le Burundi. Si le gouvernement ne cède pas, il risque de manque l’argent pour payer les fonctionnaires.

● Société

- Dans une session d’échange avec les responsables des médias, sous le thème « La liberté de la presse et responsabilité sociale des medias », le coordinateur du studio Ijambo au sein de Search for Common Ground indique que les médias doivent contribuer à la consolidation de la paix. Jérôme Niyonzima dit que les radios doivent s’épargner des contenus médiatiques qui peuvent nuire la société. Pour lui, la liberté de la presse doit être bénéfique à la société. Il précise que les médias doivent éviter de diffuser des contenus médiatiques qui peuvent diviser la population. Le coordinateur du studio Ijambo invite les professionnels des médias à respecter la responsabilité sociale des médias.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher