topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 
La Tanzanie ferme un journal et en suspend un autre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

PANA, 13/01/2010

Nairobi, Kenya - Le gouvernement tanzanien sévit contre la presse, a annoncé ce mardi l'Association des journalistes est-africains (EAJA) basée à Nairobi, au Kenya, qui a révélé que ce pays a fermé un journal en langue swahili et suspendu un autre pour trois mois.

Selon l'EAJA, ces mesures de répression font suite à des révélations accablantes sur une corruption généralisée au sein de l'armée, qui ont émis de sérieux doutes sur l'intégrité des institutions publiques.

D'après l'association, le gouvernement a retiré son autorisation de paraître au journal "Leo Tenaa" ("Again Daily") et suspendu la publication de "Kulikoni" ("What's Up") pour 90 jours à partir du lundi 11 janvier 2010.

Le ministre de l'Information, des Sports et de la Culture, le capitaine George Mkuchhika, a justifié ces mesures en évoquant une atteinte à la sécurité nationale par un article accablant paru dans "Kulikoni", qui a révélé comment la fraude aux examens nationaux était devenue monnaie courante dans l'armée.

L'article intitulé "La fraude aux examens touche l'armée", a mis le gouvernement dans l'embarras, selon le ministre.

L'EAJA a cité le ministre qui a déclaré que: "cet article a embarrassé l'armée et c'est la raison pour laquelle elle a porté plainte et que le journal a été sommé d'étayer ses affirmations, il n'a pas donné d'explications convaincantes".

L'EAJA couvre les pays d'Afrique de l'Est, dont l'Ethiopie, la Somalie, Djibouti, le Kenya, l'Ouganda, la Tanzanie, le Burundi, le Rwanda et le Mozambique.

La suspension de "Kulikoni" intervient un mois après que sa maison d'édition, Media Solution, a fait passer ce journal et sa version anglaise, "This Day", du statut d'hebdomadaires à celui de quotidiens.

Ces deux journaux ainsi que 11 autres titres appartiennent au magnat de la presse, Reginald Mengi, qui les publie par le biais de son groupe IPP. La principale publication de l'IPP est "The Guardian", dont 80.000 numéros sont distribués quotidiennement, ce qui en fait le journal de langue anglaise le plus vendu en Tanzanie.

La Tanzanie doit tenir ses quatrièmes élections générales multipartites en octobre de cette année. L'approche d'élections dans ce pays s'accompagne traditionnellement d'une répression des médias. Les fermetures et suspensions de journaux sont ainsi devenues un phénomène courant en Tanzanie.

Le 21 juillet 2001, le gouvernement avait interdit neuf magazines hebdomadaires en Kiswahili et suspendu trois tabloïdes pour leur publication de photographies prétendument indécentes de nature à corrompre moralement la société.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher