topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L'UE accroît son aide humanitaire au Burundi : 22 millions d'euros en 2016 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

@rib News, 31/05/2016 – Source Europa

L’UE accroît son aide pour répondre aux besoins urgents des personnes qui fuient l'instabilité actuelle au Burundi.

Commission européenne - Communiqué de presse

Bruxelles, le 31 mai 2016 - La Commission européenne a annoncé une aide humanitaire supplémentaire de 10 millions d’euros pour secourir les Burundais déplacés en nombre croissant. Cette enveloppe vient s'ajouter aux 12,2 millions d'euros déjà mobilisés depuis le début de l'année, ce qui porte à 22 millions d'euros l'aide humanitaire apportée en 2016 par l'UE dans le cadre de la crise burundaise.

On estime que plus de 260 000 personnes, dont plus de la moitié sont des enfants, auraient quitté le Burundi depuis avril 2015 pour chercher refuge dans les pays voisins.

«L’UE est déterminée à soutenir le peuple burundais en ces temps difficiles. La situation humanitaire de la population burundaise reste très préoccupante. Plus d’un quart de million de personnes ont fui leur foyer. Les capacités d’accueil des pays voisins sont sollicitées à l’extrême et la situation en Tanzanie est particulièrement inquiétante. Les fonds supplémentaires accordés par l'UE contribueront à apporter une aide essentielle aux personnes dans le besoin et à améliorer les conditions de vie des réfugiés, notamment en Tanzanie», a déclaré M. Christos Stylianides, commissaire européen chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises.

À ce jour, c'est la Tanzanie qui a accueilli le plus grand nombre de Burundais (près de 140 000), principalement dans le camp de Nyarugusu qui est devenu l’un des camps de réfugiés les plus vastes et les plus surpeuplés de la planète. Même si des camps supplémentaires ont été ouverts (à Mtendeli et Nduta) pour faire face au flux incessant de réfugiés, il est nécessaire d'améliorer les conditions de vie dans les camps. Les risques d’infections et d'épidémies sont élevés. Les conditions d'hébergement exposent les plus vulnérables à des risques importants.

La Commission européenne soutient le peuple burundais depuis le début de la crise. Au total, l’aide humanitaire mobilisée par l'UE pour répondre à la crise au Burundi s’élève à 36,2 millions d’euros depuis mai 2015.

Contexte:

Le Burundi est l'un des pays les plus pauvres du monde.

L'annonce du président Pierre Nkurunziza, le 25 avril 2015, de briguer un troisième mandat, a généré une grave fracture politique et une crise politique et sécuritaire durable au Burundi, à l'origine d'une envolée du nombre de réfugiés.

Jusqu’à présent, plus de 260 000 personnes ont fui le pays à destination, principalement, de la Tanzanie, du Rwanda, de la République démocratique du Congo (RDC) et de l'Ouganda.

Parmi les besoins humanitaires les plus urgents figurent toujours la fourniture d’abris et la protection des plus vulnérables.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher