topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Maggy Barankitse va payer des bourses d’études à des Burundais en exil Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Education

PANA, 01 juin 2016

Engagement de la lauréate du prix "Aurora" 2016 à promouvoir l’éducation au Burundi

Bujumbura, Bujumbura - La lauréate du prix "Aurora" 2016, la Burundaise, Mme Margueritte Barankitse compte utiliser la récompense d’un million d’euros reçue, le 24 avril dernier, à Erevan, au nom des survivants du génocide arménien, pour payer des bourses d’études à plus de 420 jeunes burundais en exil comme elle, à cause de la crise politique dans le pays d’origine, a-t-elle annoncé, mercredi, via les réseaux sociaux.

La nouvelle orientation donnée au prix devrait lever l’équivoque qu’il avait suscitée dans les milieux politiques à Bujumbura, surtout du côté du Conseil national pour la défense de la démocratie-force de défense de la démocratie (CNDD-FDD).

Le parti au pouvoir avait accusé les donateurs d’emprunter "des voies détournées" pour renflouer les caisses des organisations non gouvernementales locales engagées dans la déstabilisation du régime burundais, citant nommément Mme Barankitse et Pierre Claver Mbonimpa, un autre activiste connu des droits humains au Burundi et dans le monde.

La Fédération Wallonie-Bruxelles, de son côté, venait de donner 10.000 euros à l’Association pour la protection des droits humains et des personnes détenues (APRODH), tenue par M. Mbonimpa.

Les deux activistes des droits humains en exil à l’étranger sont parmi les leaders de la société recherchés pour leur rôle actif supposé dans l’insurrection populaire contre le troisième mandat présidentiel et la tentative de coup d’Etat avortée de mai 2015 au Burundi.

Mme Barankitse, 60 ans révolus, participait déjà au recueil, à la scolarisation gratuite et à la réinsertion socioprofessionnelle des enfants orphelins des conflits, grâce à d’autres multiples prix internationaux reçus pour récompenser son œuvre charitable.

Le projet de création d’une université privée a été contrarié par la crise et c’est finalement avec le prix reçu, le 24 avril dernier, qu’elle dit vouloir exaucer son cher vœu.

Selon les Nations Unies, la crise a déjà fait autour de 500 morts et poussé plus de 270.000 Burundais à fuir leur pays, essentiellement vers la Tanzanie, le Rwanda, l’Ouganda, la République démocratique du Congo, le Kenya ou encore la Zambie.

C’est parmi les jeunes exilés que Mme Barankitse dit vouloir dégager des candidats éligibles à des bourses d’études pour qu’ils rentrent un jour "la tête haute, prêts à servir la nation", avec des diplômes universitaires.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher