topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
EAC : des experts étudient une stratégie de prévention contre l'aflatoxine Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

@rib News, 11/06/2016 – Source Xinhua

Une stratégie de prévention, de lutte et de contrôle contre l'aflatoxine au sein des pays de la Communauté d'Afrique de l'Est /East african community (EAC/EAC), sera mise sur pied dans un "proche" futur en vue d'y faire face de manière "efficace", a révélé vendredi soir à Bujumbura M. Timothy Wesonga, membre d'une cellule en charge de l'élevage au sein du secrétariat général de l'EAC.

L’EAC regroupe le Kenya, la Tanzanie, l'Ouganda, le Rwanda, le Burundi et le Soudan du Sud.

M. Wesonga a livré ces informations au cours d'un entretien accordé à Xinhua en marge d'une cérémonie de clôture des travaux d'une rencontre régionale, dédiée à l'analyse et à l'enrichissement du projet du plan d'action consacré à la mise sur pied de cette stratégie au niveau de l'espace régional de l’EAC.

La consommation des aliments exposés à l'aflatoxine, a-t-il précisé, constitue, à long terme, une menace sur la santé humaine et animale dans les six pays composant cette communauté d'intégration régionale.

Substance nocive, l'aflatoxine est produite par les champignons de la famille des moisissures, qui s'attaquent principalement au maïs, à l'arachide, au sorgho, au soja, aux fruits et aux produits d'élevage issus des animaux domestiques, ayant consommé des animaux infectés.

En effet, a-t-il expliqué, la consommation de ces produits affaiblit le système immunitaire, ouvrant ainsi la voie à des "graves" maladies comme le cancer chez les enfants.

Face à cette situation, M. Wesonga a plaidé pour une synergie régionale des pays membres de l’EAC, dans le combat contre ce "fléau" dans l'ultime but de promouvoir un trafic régional conforme aux standards internationaux.

Le processus d'éradication des aflatoxines au sein de l'espace régional couvert par l’EAC, a-t-il estimé par ailleurs, passera notamment par des actions de renforcement de capacités, de recherche et des innovations technologiques.

Celles-ci, a-t-il ajouté, seront orientées vers la régulation et l'extension du système sanitaire dans toutes les chaînes de valeur au sein de cette région africaine.

Dans le cadre de cette synergie régionale contre ces substances, a-t-il annoncé, d'autres rencontres régionaux sont envisagées bientôt au Rwanda, en Tanzanie, en Ouganda, au Kenya et au Soudan du Sud.

Le processus de cette synergie régionale en cours de montage, a-t-il insisté, sera finalement validé et adopté en 2016 par un sommet des chefs d'Etat des six pays de l’EAC, à une date non encore fixée. 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher