topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Accord pour le retour de la Banque de la Zep à son siège initial de Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

PANA, 12 août 2016

Bujumbura, Burundi - Le ministre des Relations extérieures et de la Coopération internationale, Alain Aimé Nyamitwe, a fait état d’un accord qui a été conclu, jeudi, en vue du retour au siège initial de Bujumbura, la capitale burundaise, de la Banque de la Zone d’échanges préférentiels (Zep, 16 Etats membres d’Afrique de l’Est et d’Afrique australe), 21 ans après sa délocalisation à Nairobi, au Kenya, suite à la guerre civile de 1993 à 2006, au Burundi.

Le chef de la diplomatie burundaise s’est félicité du retour de la « seconde plus grande banque du continent", après la Banque africaine de développement» (BAD), soutenant politiquement que c’est là une marque de confiance dans la paix et la sécurité retrouvées dans son pays.

Au niveau économique, le ministre Nyamitwe a dit attendre des retombées financières positives pour son pays à nouveau meurtri par une grave crise multiforme de plus d’un an, ayant fait fuir les principaux bailleurs traditionnels bilatéraux et multilatéraux.

C’est surtout un «coup de pouce politico-diplomatique» inespéré pour les autorités burundaises et leur pays qui supportaient, de plus en plus, difficilement d’être isolés sur la scène politico-financière internationale, de l’avis général des observateurs à Bujumbura.

Le retour annoncé de la banque s’est fait au prix d’une longue bataille diplomatique, certains Etats membres ne voulant plus quitter Nairobi, la capitale kényane, où ils trouvaient un bien meilleur climat des affaires.

Les 15 Etats membres fondateurs de cette importante banque de la Communauté de l’Afrique de l'Est et de l'Afrique australe (Comesa), sont le Kenya, l’Ouganda, la Tanzanie, le Rwanda, le Burundi, l’Éthiopie, l’Érythrée, Djibouti, la République démocratique du Congo, la Zambie, les Seychelles, le Malawi, l’Egypte, Maurice, le Mozambique et Madagascar.

Le traité établissant la Zone d'échanges préférentiels a été signé à Lusaka, en Zambie, en 1981, dans l’objectif affirmé de «promouvoir la coopération et le développement de l'activité   économique au niveau du commerce, des douanes, de l'industrie, du transport, des communications, de l'agriculture, des ressources naturelles et des affaires monétaires».

L'objectif ultime étant d'aboutir à l'établissement d'un «Marché commun» et d'une «Communauté économique» de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique australe, stipule le même traité. 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher