topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : le gouvernement radie cinq organisations de la liste des ASBL Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

RFI, 24 octobre 2016

Au Burundi, le ministère de l'Intérieur a radié cinq ONG de défense des droits de l'homme de la liste des associations sans but lucratif (ASBL). En cause : elles n’auraient pas répondu à la justice burundaise, selon le gouvernement.

Les cinq associations concernées sont l'Aprodh, le Forsc, le Focode, le Réseau des citoyens probes et l'ACAT. Elles faisaient partie de la dizaine d'ASBL qui avaient été suspendues en novembre 2015.

Selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, ces dernières ont été radiées pour ne pas avoir répondu à la justice burundaise. « Ces ASBL figurent parmi une dizaine qui avaient été suspendues. Vous savez que l’une, à savoir le Parcem, a suivi son procès et elle fonctionnait sans problème. Il en restait neuf et parmi les neuf, il y a les cinq qui ont continué à fonctionner clandestinement, en continuant à ternir l’image du pays », explique Thérence Ntahiraja, porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Et d’ajouter : « Au Burundi, des ASBL, nous en avons plus de 6 000. Au cours de cette année, nous en avons agréé environ 200. Au cours de cette année, ça continue, la liberté est là. Mais les cinq ont continué à travailler dans la clandestinité au lieu de suivre leur procès auprès de la justice. Et ensuite, ils ont contribué à ternir l’image du pays et voilà que finalement son excellence le ministre a pris cette décision. »

« Des mesures irréfléchies »

De son côté, le président de l’Action chrétienne pour l’abolition de la torture (ACAT) n’a pas été surpris par cette décision. « On n’a pas été surpris parce que le gouvernement du Burundi, ces derniers jours, a pris des mesures irréfléchies, explique maître Armel Niyongere. Vous avez observé comment il a suspendu la coopération avec l’office du Haut-Commissariat aux droits de l’homme, comment il s’est retiré à la Cour pénale internationale. Tout ça montre que le gouvernement est en train de prendre des mesures de désespoir, des mesures irréfléchies. »

« Le jour où on a été suspendu provisoirement, on a pas cessé de continuer à faire le monitoring, on a continué à faire des rapports que nous avons publiés, des rapports sur des violations de droits de l’homme et des plaidoyers sur le plan international pour montrer aux amis du Burundi que le gouvernement du Burundi est en train de commettre des crimes et des crimes contre l’humanité », conclut le président de l’ACAT. 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher