topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : le FIDH dresse un bilan macabre de la crise dans le pays Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

RFI, 15-11-2016

Au Burundi, c’est un rapport-fleuve qui paraît ce mardi 15 novembre. La Fédération internationale des Ligues des droits de l’homme (FIDH) et son partenaire burundais la ligue Iteka présentent à Paris un rapport intitulé « Répression aux dynamiques génocidaires ».

Sur deux cents pages, les organisations détaillent de manière presque exhaustive la chronologie de la crise burundaise depuis les premières manifestations pacifiques contre le troisième mandat du président Nkurunziza en avril 2015. En s’appuyant sur la somme des rapports des Nations unies et des ONG, mais surtout sur de nombreux témoignages, elles dressent le bilan macabre d’un an et demi de répression.

Dans un Etat qui a pris un virage « totalitaire » et installé un « système de surveillance massif », selon le rapport, le plus précieux sont ces témoignages souvent recueillis dans la clandestinité. A travers ces voix, la Fidh dresse un bilan : plus de 1 000 morts en un an et demi de répression.

« Je suis allé dans mon salon, et j’ai attendu qu’ils me tuent », raconte un habitant de la capitale. Un survivant raconte la torture généralisée : « Du sang a coulé de partout, des yeux, de la bouche, du sexe. Ils ont cru que j’étais mort et m’ont laissé là ». Une terreur qui ne connaît pas de frontière : près de 310 000 personnes ont été forcées à fuir comme cette exilée qui dit recevoir des appels anonymes. « Ils me disent : on va vous mettre là où les autres sont allés ».

Quant aux arrestations, « nous avons arrêté de les compter », souffle l’un des derniers observateurs sur le terrain. Des centaines de personnes sont portées disparues. « Les enfants me demandent où est papa », témoigne la femme d’un opposant.

Les responsables sont désignés et les institutions internationales exhortées à réagir. Mais alors que la diplomatie échoue à renouer le dialogue et que Bujumbura coupe les ponts avec la communauté internationale, l’espoir d’une sortie de crise s’éloigne chaque jour un peu plus.

Willy Nyamitwe : « C'est des rapports qui sont tendancieux, ce n'est pas au service de la paix que ces rapports sont pondus. Mais ces rapports sont pondus tout simplement pour concrétiser ce qui a échoué en 2015, à savoir la déstabilisation du pays par le renversement des institutions démocratiquement élues. »

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher