topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

CPI : aucun changement pour le moment Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

BBC Afrique, 19 novembre 2016

L'Assemblée des Etats parties à la Cour pénale internationale (CPI) se poursuit à La Haye. Depuis l'annonce du retrait du Burundi, de l'Afrique du Sud et de la Gambie, le président de l'Assemblée, Sidiki Kaba, l'Onu, et de nombreux Etats membres de la Cour appellent les Etats africains à "dialoguer".

Les plus réfractaires des pays africains semblent désormais donner une dernière chance à la CPI. [Photo : Fatou Bensouda, procureure de la CPI]

Tous ont cependant clamé leur attachement à la lutte contre l'impunité, à l'urgence de rendre justice aux victimes de crimes contre l'humanité. Mais une fois les principes énoncés, rien n'a vraiment changé sur le fond : les frustrations sont toujours là.

Crainte de désertion massive

Beaucoup d'Etats membres de la Cour craignaient tout de même une désertion massive des pays africains. Le départ du Burundi, de l'Afrique du Sud et de la Gambie, qui ne reviendront pas sur leur décision, résonne comme un dernier avertissement à la CPI.

L'Ouganda s'est félicité d'avoir été le premier à saisir la CPI en 2004. Le Kenya laisse encore planer le doute sur son avenir. Il est venu à La Haye avec une solide délégation et l'intention claire de se battre de l'intérieur. Le Kenya veut demander des comptes à la Cour pour avoir d'abord poursuivi le président Kenyatta avant de prononcer finalement un non-lieu, faute de preuves solides.

La Namibie ne s'est pas encore décidée. Elle annonce attendre le débat qui sera organisé devant son parlement avant de décider.

Enquêter hors de l'Afrique

Le Ghana salue la volonté de Fatou Bensouda d'ouvrir des enquêtes hors du continent, comme en Afghanistan, mais demande à voir.

Ils ne veulent plus voir le Conseil de sécurité des Nations unies décider du sort judiciaire d'un président en exercice, dont le pays n'est pas membre de la Cour. L'arrivée de Donald Trump au pouvoir et l'opposition désormais ouverte de la Russie à la CPI, éloigne sans doute pour longtemps cette possibilité. En attendant, ils ne veulent plus être pointés du doigt lorsque le soudanais Omar Al Béchir, contre lequel pèsent deux mandats d'arrêt, se rend en visite officiel dans leur pays. La balle semble bien désormais dans le camp de la CPI.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition


Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2014