topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

IPPF : "En finir avec le Sida en Afrique à l’horizon 2030" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

PANA, 01 décembre 2016

 Journée mondiale contre le SIDA : "En finir avec le Sida en Afrique à l’horizon 2030" (Directeur IPPF Afrique)

Dakar, Sénégal (PANA) – Le directeur régional Afrique de la Fédération internationale pour la planification familiale (IPPF), M. Lucien Kouakou,  affirme que l’IPPF Région Afrique entend "en finir avec le Sida en d’Afrique à l’horizon 2030", avec  la collaboration de toute organisation et tous les gouvernements  qui partagent  la vision de son organisation.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi, dans le cadre de la commémoration de la journée mondiale contre le SIDA, le directeur  de l’IPPF Région Afrique admet  que "être séropositif de nos jours, n’est plus synonyme de mort à coup sûr, comme il y a une trentaine d’années", mais fait observer par contre qu’en Afrique au sud du Sahara "le SIDA continue malheureusement d’arborer les indicateurs les plus bas en matière de VIH-Sida".

"36.7 million de personnes vivent avec le VIH, dont environ 70% en Afrique au sud du Sahara. Près de 90% d’enfants séropositifs vivent en Afrique, et plus d’un million d’adultes et d’enfants meurent chaque année du VIH-Sida dans la seule région africaine",  rapporte M. Lucien Kouakou.

Inscrivant le Cadre stratégique 2016-2022 de l’IPPF dans le cadre des efforts multiformes pour l’aboutissement de l’initiative mondiale « horizon 2030 », du plan accéléré « 90:90:90 » de l’ONUSIDA et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, le directeur régional de l’IPPF indique qu’il "priorise une extension innovante de la prévention du traitement en matière de VIH et soutient des programmes ciblant particulièrement les populations-clés et les groupe mal desservis".

"En 2016 et 2017 notre objectif reste l’extension de la prévention, spécialement parmi les personnes jeunes, et son élargissement sur la base du nouveau guide de l’organisation mondiale de la santé (OMS)", indique M. Lucien Kouakou, qui félicite au passage les associations membres de l’IPPF  dont les 38.000 points de prestation de services qui touchent principalement les jeunes et les groupes mal desservis, ont dispensé en 2015 "20 millions de services liés au VIH et aux infections sexuellement transmissibles".

L’Agence panafricaine d’Information (PANAPRESS) rappelle qu’en mai 2007, l'OMS et l'ONUSIDA avaient publié un nouveau guide « axé sur le conseil et le dépistage suivant la recommandation des agents de santé dans les établissements de soins », dans le but de " favoriser un diagnostic plus précoce de l'infection, susceptible d'optimiser les avantages potentiels des traitements et pour permettre aux séropositifs de s'informer sur les outils de prévention de la transmission du VIH aux autres".

Le nouveau guide était fondé sur les statistiques selon lesquelles "environ 80 % des personnes vivant avec le VIH dans les pays à revenu faible ou intermédiaire ignorent qu'elles sont séropositives" et sur des enquêtes réalisées en Afrique subsaharienne, qui révèlent que "seulement 12 % des hommes et 10 % des femmes en moyenne ont fait un test de dépistage et reçu le résultat".

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition


Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2014