topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ARIB.INFO A PRIS SES QUARTIERS D’ÉTÉ : Le fil des informations connait actuellement un retard d’actualisation du fait que la Rédaction a pris quelques jours de permission bien mérités au vu de l’activité intense dans l’actualité sur le Burundi. Nous nous efforçons de faire une mise à jour le plus régulièrement possible. Merci de votre compréhension. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Samy Badibanga investi comme Premier ministre en RDC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

Voice of America, 22 décembre 2016

Lors de son investiture au parlement, le nouveau Premier ministre congolais a déclaré qu’il faisait de l’organisation des élections, dans le délai qui sera fixé, la mission principale de son gouvernement.

Samy Badibanga (photo), le nouveau Premier ministre, a formé son gouvernement le 19 décembre juste quelques minutes avant la fin du mandat constitutionnel du président Joseph Kabila qui l'a nommé un mois plus tôt.

"Nous nous engageons à regarder l’avenir proche c’est-à-dire la tenue des élections dans le respect des échéances des élections et ce travail se fera avec la CENI (Commission électorale nationale indépendante)", a déclaré Samy Badibanga devant le parlement.

L’annonce de ce gouvernement constitué sur base d’un accord signé le 18 octobre entre le pourvoir et une partie d’opposants a été suivie par une vague des manifestations à travers le pays réclamant le départ du pouvoir du président Joseph Kabila dont le dernier mandat est arrivé à terme.

Vingt-deux personnes ont été tuées dans ces manifestations à Kinshasa, Lubumbashi et dans deux villes de l'Ouest, selon la police nationale.

La majeure partie de l’opposition avait boycotté le dialogue dont est issu l'accord qui a permis la mise sur pied de ce gouvernement. Ce qui a aggravé la tension causée par l'absence d'élections pour remplacer M. Kabila, au pouvoir depuis 2001, avec plus de mandats à son actif mais à qui la Constitution interdit de se représenter.

Le nouveau gouvernement a été formé alors que des négociations directes qui se tiennent sous la médiation des évêques catholiques butent à de profondes divergences autour des pouvoirs du président Kabila après son mandat et la date des élections.

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a donné, mercredi à la reprise des travaux, un ultimatum aux acteurs politiques congolais à trouver un consensus avant Noël. L’opposition qui a boycotté a, quant à lui, durci le ton après l’annonce du nouveau gouvernement, refusé de reconnaitre désormais l’autorité de M. Kabila et appelé à une désobéissance civile pacifique.

Rejeté par l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps), parti de l’opposant historique Etienne Tshisekedi dont il est issu, M. Badibanga a, pour sa part, rassuré qu’il privilégierait le dialogue avec toutes les parties.

Pour l’Udps, M. Badibanga, son ancien député avait déjà quitté ses rangs dès lors qu’il avait participé de participer au dialogue boycotté par le parti.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher