topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


PANAMA PAPERS : LE PRÉSIDENT DU BURUNDI MIS EN CAUSE DANS LE PILLAGE DE SON PAYS. Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l’actualité" [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Assassinat d’un ministre au Burundi : plusieurs personnes arrêtées Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

RFI, 01-01-2017

Au Burundi, Emmanuel Niyonkuru, ministre de l’Eau, de l’Environnement et de la Planification, a été tué par balles par un agresseur inconnu tôt ce dimanche 1er janvier, dans la capitale Bujumbura, alors qu’il se rendait à son domicile et qu’il était au volant de sa voiture.

Joint par RFI, Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police burundaise, précise que le tireur se trouvait à l’intérieur du véhicule et qu’il s’agit d’un acte préparé. Le président burundais, Pierre Nkurunziza, assure que ce crime « ne restera pas impuni ».

Emmanuel Niyonkuru, âgé de 54 ans, a été « tué par un homme armé d’une arme à feu, alors qu’il se rendait à son domicile à Rohero, vers 00h45 », selon un tweet du porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye, qui a également présenté ses condoléances « à la famille de la victime et à tous les Burundais ».

Joint par RFI, ce dimanche, Pierre Nkurikiye précise que le ministre conduisait le véhicule dans lequel il a été tué. Il était en compagnie d'une femme et rentrait sa voiture à son domicile lorsque trois coups de feu ont été tirés. Le ministre a été tué sur le coup.

« L’enquête a montré que le tireur était à l’intérieur du véhicule » et la femme qui se trouvait également dans la voiture a été arrêtée, car elle « pourrait connaître l’assassin », a-t-il ajouté avant de préciser que la police a par ailleurs procédé à d’autres arrestations et notamment celle du « patron d’un bar où le ministre venait de se rendre » avant les faits.

Les deux veilleurs de la résidence du ministre sont actuellement interrogés. Pour le porte-parole de la police, il est trop tôt pour évoquer d'éventuelles motivations politiques.

« Nous ignorons encore les motivations parce que nous n'avons pas encore mis la main sur celui qui a tiré sur le ministre. Ce qui est sûr, c’est que visiblement, c’était un acte préparé, ce qui veut dire qu’il s’agit d’un assassinat », a affirmé le porte-parole de la police burundaise, Pierre Nkurikiye.

Ce meurtre est le premier visant un ministre en place depuis que le Burundi a plongé dans une grave crise politique avec la tentative du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat en 2015.

Au moins 500 personnes ont été tuées et 300 000 ont choisi l’exil depuis le début de la crise politique au Burundi en avril 2015.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher