topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


KENYA : UN MEMBRE DE LA COMMISSION ÉLECTORALE DÉMISSIONNE ACCUSANT SES COLLÈGUES DE PARTIALITÉ POLITIQUE : "La commission dans son état actuel ne peut certainement pas garantir une élection crédible le 26 octobre 2017. Je ne veux pas faire partie d'une telle parodie", a affirmé mercredi Roselyn Akombe dans un communiqué daté de New York. [BBC Afrique, 17 octobre 2017] ● Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l’actualité" [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : qui finance les « croisades » de Pierre Nkurunziza ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

Jeune Afrique, 06 janvier 2017

Le couple présidentiel a organisé fin 2016 une « semaine d’actions de grâce », au sud du Burundi. Des prières que le président de l’Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome) qualifie d’« abus de biens sociaux », aux termes de la loi anti-corruption.

« Cent véhicules de l’État, leurs chauffeurs, le carburant, des dignitaires, leurs gardes, des per diem pour chacun…

Pendant toute une semaine, pour une activité qui n’est mentionnée nulle part dans le budget de l’État, il s’agit d’un abus de biens sociaux d’après la loi anti-corruption», averti Gabriel Rufyiri, président de l’Olucome, qui épingle ainsi « la croisade d’actions de grâce » organisée par le chef de l’État durant la dernière semaine de 2016 dans la province de Rutana, au sud du pays.

Un rendez-vous qui auquel presque tous les dignitaires du régime avaient répondu présent. Gabriel Rufyiri avance au moins une perte de 187 millions de Francs burundais (environ 111 000 dollars) par croisade, « sans compter le manque à gagner de toute la semaine passée sans travailler », renchérit-il.

Un « luxe » pour un pays pauvre

« C’est inacceptable pour un pays pauvre comme le Burundi, d’autant que ces prières sont faites souvent plus d’une fois l’an », déplore Gabriel Rufyiri qui, met cependant un bémol à ses critiques. « En réalité ce qui fait mal, ce ne sont pas ces prières. Le problème, c’est qu’elles sont faites sans objectif précis. Elles devraient déboucher sur un changement, une remise en question de certaines pratiques et une prise d’engagements pour l’avenir ». Or, regrette-t-il, « on ne voit rien aujourd’hui de tout cela ».

Le président de l’Olucome plaide par ailleurs pour une loi qui régisse ces croisades. « Dans la gestion de la chose publique, il n’y a que la loi qui dicte quoi faire, quoi ne pas faire », explique-t-il. Du côté des autorités, sollicitées par Jeune Afrique, les commentaires sont inexistants. L’aspect financier des croisades présidentielles semble ainsi rester, du moins pour l’instant, un dossier assez délicat à gérer pour le régime.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher