topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Bujumbura vient de porter un coup à son opposition en exil Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

RFI, 21-02-2017

Burundi : le gouvernement parvient à faire revenir trois opposants du Cnared

Le gouvernement burundais vient de porter un coup à son opposition. Il est parvenu à obtenir le retour au Burundi lundi 20 février de trois personnalités membres de l'organe dirigeant du Cnared, la plateforme qui regroupe l'opposition en exil et une partie de l'opposition interne et avec laquelle il refuse de discuter, malgré les pressions de la communauté internationale.

Ce retour au pays survient au lendemain de l'échec de la dernière session de jeudi à Arusha, une ville du nord de la Tanzanie où ce retour s'est négocié. Ce n'est pas la première fois que le pouvoir burundais lui joue ce tour de ramener au pays des personnalités qui vivaient en exil.

Après l'ancien président burundais Sylvestre Ntibantunganya, le pouvoir burundais vient de rajouter trois noms à son tableau de chasse, trois membres du directoire du Cnared, l'organe dirigeant de la principale plateforme d'opposition, qui ont atterri à l'aéroport international de Bujumbura lundi 20 février au soir.

Le couple Alice Nzomukunda et Mathias Basabose, à la tête du petit parti ADR, et Joseph Ntidendereza, un ancien député du parti Frodebu nyakuri ont été accueillis en grande pompe par l'ombudsman burundais, Edouard Nduwimana. A ses côtés, le secrétaire général du parti au pouvoir, le général Evariste Ndayishimiye, qui a joué un rôle déterminant dans leur décision de regagner le Burundi après des années d'exil.

« Coup de massue » pour le Cnared

Qu'ont-ils obtenu en échange ? Rien n'a transpiré à ce sujet, mais le pouvoir burundais s'est réjoui de ce qu'un journal qui lui est proche a qualifié de « coup de massue » pour le Cnared. La preuve aux yeux du gouvernement d'une paix retrouvée malgré les rapports internationaux qui continuent de dénoncer les violations des droits humains.

Cette coalition d'opposition minimise. Son responsable de la communication, Jérémie Minani, parle d'« un non-événement ». Il rappelle que le retour au Burundi des trois personnalités était devenu un secret de polichinelle au fil des jours. Le Cnared avait d'ailleurs exclu il y a quelques semaines le parti ADR de ses rangs pour avoir rencontré le facilitateur dans la crise burundaise, en violation de ses directives.

Mais les partisans du pouvoir burundais enfoncent le clou. Ils parlent d'un signe de plus qui met en lumière les problèmes auxquels fait face une opposition en exil, minée par de nombreuses rivalités internes.


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher