topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Des députés burundais disent craindre pour leur sécurité à Kigali Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

Deutsche Welle, 28.02.2017

Des députés du Burundi boycottent le parlement des Etats d'Afrique de l'Est

Du 5 au 17 mars, Kigali, la capitale du Rwanda va abriter l’Assemblée législative de la Communauté d’Afrique de l’Est. Les cinq parlementaires ont annoncé leur décision dans une lettre au président de l'EALA.

Ces cinq députés (photo) sont tous issus du CNDD-FDD, le parti au pouvoir. Il s’agit d'Emérence Bucumi, la présidente du groupe parlementaire burundais, Léonce Ndarubagiye, Emmanuel Nengo, Isabelle Ndahayo et Jean-Marie Muhirwa.

Les parlementaires ont fait savoir leur position par le biais d’une lettre qu’ils ont adressé au président de cette institution régionale.

Certains des députés joints  par la Deutsche Welle disent s’en tenir aux arguments qu’ils ont invoqués dans le document  transmis au président de l’Assemblée de l’EAC. C’est à dire que leur sécurité ne serait pas garantie lors de leur séjour à Kigali. En raison notamment des relations exécrables qu’entretiennent  le Burundi et le Rwanda.

Quatre autres députés seront présents à Kigali

Toutefois, quatre élus  sur les neuf ont confirmé leur participation  à l’Assemblée législative de la Communauté d’Afrique de l’Est de Kigali. Il  s'agit de Jérémie Ngendakumana,  un des frondeurs du CNDD-FDD, Yves Nsabimana du parti Frodebu Nyakuri et deux députés du parti Uprona, à savoir  Martin Nduwimana et Frédéric Ngenzebuhoro. Le député Martin Nduwimana estime que le Rwanda n’a jamais eu de problèmes avec le Rwanda.

"La République du Rwanda compte parmi les pays de la région où il y a le plus de sécurité. Non seulement au niveau de l’Afrique de l’Est, mais au niveau de l’Afrique de manière générale. Nous sommes dans notre 5eme année, et personne ne s’est jamais plaint, ne s’est jamais senti en aucune manière menacé, ou autre. Donc, cette histoire d’insécurité, de mon point de vue  est un prétexte qui ne peut être accepté."

En dépit du boycott de ces cinq députés, le Burundi sera bel et bien représenté à l’assemblée législative de la Communauté de l’Afrique de l’Est. Car, l’article  12 du règlement intérieur de l’institution exige la participation aux sessions d’au moins trois députés de chaque pays membre. Or, dans le cas d’espère, quatre députés ont confirmés leur participation.

Signe de la tension perceptible qui règne entre les deux pays, le Burundi a également boycotté une rencontre réunissant les dirigeants des différentes polices de la sous-région de l’Afrique de l’Est. Rencontre qui s’était tenue du 21 au 24 février dernier à Kigali.


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017