topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ÉCHEC DU DIALOGUE INTER-BURUNDAIS À ARUSHA : A lire sur ARIB.INFO le « RÉSUMÉ DU FACILITATEUR RELATIF À LA 4è SESSION DU DIALOGUE INTER-BURUNDAIS TENU DU 27 NOVEMBRE AU 8 DÉCEMBRE 2017 À NGURDOTO MOUNTAIN LODGE, ARUSHA, TANZANIE. » ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Une mission du Parti communiste chinois au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

Deutsche Welle, 22.03.2017

Au menu de cette visite de travail de quatre jours entamée mercredi, des entretiens avec les responsables du CNDD-FDD au pouvoir. Le programme prévoit aussi la visite de quelques chantiers financés par la Chine.

Les autorités burundaises entendent tirer profit de cette visite, à plusieurs égards. Et avant tout sur le plan politique, car la Chine est l’un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU. [Photo : La délégation du Parti communiste chinois accueillie à l’aéroport de Bujumbura par le président du parti au pouvoir Cndd-Fdd]

Or, avec la Russie, l’empire du Milieu s’est toujours opposé à l’adoption de plusieurs résolutions fustigeant les multiples violations des droits de l’Homme imputées au régime de Pierre Nkurunziza.

C’est pourquoi Joseph Ntakirutimana, secrétaire-général adjoint du parti CNDD-FDD, le parti au pouvoir au Burundi, veut renforcer ses bonnes relations avec le Parti communiste chinois, dans une dynamique de partenariat gagnant-gagnant. 

" S’il y a de bonnes choses que nous pouvons lire, que nous pouvons apprendre de l’expérience du parti Communiste Chinois, pourquoi ne pas en tenir compte chez nous. Il y a des choses qu’ils peuvent apprendre de notre organisation du CNDD-FDD. Comment on est organisé, d’où on est venu, comment on arrive à se maintenir. En clair, apprendre quelque chose de chez nous."

Construction d'infrastructures

Selon Pascal Niyonizigiye, Professeur de Sciences Politiques à l'Université du Burundi, les relations entre la Chine et le Burundi dépassent le simple domaine politique. Ces dernières années, Pékin a financé beaucoup de projets dans divers secteurs, argumente-t-il.

" La Chine est en train d’aider le Burundi, notamment en matière de nourriture, parce qu’il y a un problème de famine dans certaines régions du pays. Ce sont des aides que la Chine a toujours données aux pays. Des aides qui sont un soutien en matière d’infrastructures, en matière de construction d’entreprises publiques, comme le Complexe Textile de Bujumbura, en abrégé « COTEBU », dans le temps."

Au nombre des réalisations de la Chine au Burundi, on peut citer entre autres : l’hôpital de la commune de Mpanda, située dans la province de Bubanza (dans l'Ouest du Burundi), l’Ecole normale supérieure (ENS) qui abrite une exposition de photos, la construction de centrales hydroélectriques dont celle de Siguvyaye et la réhabilitation de la centrale de Mugere.

La Chine appuie également le Burundi dans le secteur agricole, de l’Enseignement supérieur et de base. Cinq écoles fondamentales "modèles" ont été construites pour appuyer le gouvernement dans ce nouveau programme d'écoles fondamentales.


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher