topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News – KIGALI FÉLICITE LE PRÉSIDENT ÉLU DU BURUNDI : « Le Gouvernement de la République du Rwanda voudrait adresser ses félicitations au nouveau Président élu de la République du Burundi, le Général Major Evariste NDAYISHIMIYE, et saisit cette occasion pour exprimer sa volonté d’œuvrer à l’amélioration des relations historiques existant entre les deux pays frères. » [@rib News, 06/06/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]


La Cour d’appel de Ntahangwa (Bujumbura) a confirmé, vendredi, la condamnation des quatre journalistes d’Iwacu : Christine Kamikazi, Agnès Ndiribusa, Terence Mpozenzi et Egide Harerimana, en dépit d’un dossier d’accusation vide.
Afrique du Sud: 50è anniversaire du massacre de Sharpeville Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

PANA, 21/03/2010

Le Cap, Afrique du Sud - Des millions de Sud-africains ont célébré, dimanche, le 50ème anniversaire du massacre de Sharpeville, un événement qui a conduit à la fin du régime de l'apartheid.

69 personnes avaient péri le 21 mars 1960 lorsque la Police a ouvert le feu sur une foule qui manifestait contre les lois ségrégationnistes en vigueur dans le pays.

A la mémoire des victimes de ce massacre, une cérémonie de dépôt de gerbes de fleurs a été organisée, suivie d'un discours du vice- président Kgalema Motlanthe.

Lors d'un match qui a opposé Kaizer Chiefs et Santos à Cape Town, dans le cadre du tournoi de Telcom, les joueurs ont marqué l'évènement par une minute de silence avant le coup d'envoi.

Le massacre de Sharpeville avait conduit à la suspension des activités du Congrès national africain (ANC) et du mouvement de libération rival, le Congrès panafricaniste (PAC).

"Nous rendons hommage à ces hommes, femmes et enfants. Ils ont fait le sacrifice ultime pour la liberté, l'égalité et la dignité. Ils ne seront pas oubliés", a lancé le porte-parole de l'Alliance démocratique (AD, opposition), Melany Kuhn.

"Il y a de cela seize ans, nous avons commencé la transition du régime autoritaire de l'apartheid à une démocratie constitutionnelle basée sur le droit. A partir du moment où notre Constitution a été adoptée, notre rôle est de défendre et de promouvoir les droits et libertés qui y sont inscrits. Tel est le devoir de tout Sud-africain. Comme nous célébrons la journée des droits de l'Homme, nous devons réfléchir sur les véritables menaces pour les droits humains et nous y opposer", a souligné M. Kuhn.

Le parti ANC au pouvoir a indiqué que les victimes n'ont pas perdu leurs vies pour rien.

Dans un communiqué parallèle, la Fondation Nelson Mandela a dit méditer sur le massacre.

"C'est également une journée pour réfléchir sur les progrès réalisés pour garantir les droits fondamentaux à tous les Sud-africains comme stipulé dans la Constitution", a souligné la fondation.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher