topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le combat de la femme burundaise pour la survie de ses enfants au quotidien Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

Deutsche Welle, 31.07.2017

30 ans, trois enfants et soutien de famille : Latifa la combattante

Les femmes burundaises sont souvent celles qui ramènent l'argent à la maison et ceci en effectuant des petits boulots souvent pénibles, comme Latifa Uwimana, vendeuse de légumes à Bujumbura et mère de trois enfants.

Latifa se bat pour la survie de ses enfants au quotidien. Agée de trente ans, elle vit depuis huit ans de la vente de légumes. Devant son stand d’étalage au centre de Bujumbura, elle attend les clients. Entre temps, elle fait cuire sur place le dîner de ses trois enfants.

"Je vends ces produits pour trouver de quoi nourrir mes enfants. Il s'agit de carottes, de poivrons, de petit-pois, d'épinard et d'oignons. Ce que je prépare à manger c'est pour mes enfants. J'exerce ce commerce du lundi au dimanche. Je suis là depuis huit ans", raconte-t-elle. 

"Nous survivons seulement"

Avec son maigre capital, Latifa parvient contre vents et maréés à satisfaire les besoins essentiels de la famille. Elle doit trouver de quoi nourrir ses enfants matin, midi et soir. Cela ne lui laisse pas de temps pour d'autres projets.

"Tu vois, ça m'aide car mes enfants ont à manger, ils se lavent et ont des habits propres. Tout ça me permet de faire vivre ma famille et d'acheter des habits pour mes enfants. Mais nous ne pouvons pas avoir d'autres projets, nous survivons seulement", témoigne-t-elle. 

Les conditions de travail restent précaires et la place ne lui convient pas non plus. Elle doit rester vigilante pour éviter les tracasseries policières quasi quotidiennes et le risque d'être arrêtée et mise en prison. 

Latifa comme ses amies souhaiterait avoir une aide financière financier afin de pouvoir développer son commerce.

"Ça avance un peu car je suis là tous les jours et je gagne au moins 2.000 francs pour la ration des enfants. Mais c'est difficile, on travaille dans la rue et on n'a pas de stands permanents. Si je pouvais avoir un soutien pour accroître mon capital, alors je pourrais m'installer dans un marché et quitter la rue car ici on a des ennuis avec la police" explique-t-elle. 

L'absence de stand la force à des déplacements incessants à la recherche de la clientèle et avec son petit capital, elle doit en plus faire face au paiement des taxes municipales et aux amendes de la police.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher