topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi veut accélérer l’application des accords sur le climat Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 19/08/2017 – Source Xinhua

Burundi : coup d'accélérateur à la mise en œuvre des accords internationaux sur le changement climatique

Les plus hautes autorités burundaises dont le président Pierre Nkurunziza sont déterminées à donner un coup d'accélérateur à la mise en œuvre des accords internationaux déjà conclus sur le changement climatique, a déclaré vendredi à Bujumbura au cours d'un atelier national dédié au changement climatique Théophile Ndarufatiye, assistant du ministre burundais de l'Environnement.

A ce jour, les accords internationaux déjà conclus sur la lutte contre le changement climatique au niveau mondial portent essentiellement sur la convention des Nations unies de 1997 sur le changement climatique ainsi que l'accord de Paris sur le climat signé en décembre 2015 à l'issue de la COP21 à laquelle 195 pays ont pris part dans la capitale française.

Le Burundi, a fait remarquer M. Ndarufatiye au cours d'un point de presse tenu en marge des travaux de cet atelier, a déjà ratifié la convention des Nations unies sur le changement climatique, ultime étape qui rend possible la mise à jour des programmes nationaux renfermant des décisions pour l'adaptation et l'atténuation du changement climatique notamment en tenant compte du défi planétaire sur la production des gaz à effet de serre conformément à l'esprit du Protocole de Montréal.

"Même si le niveau de production reste encore faible, le Burundi reste encore un producteur de quelques émissions de gaz à effet de serre", a-t-il reconnu.

Il a précisé que les principaux secteurs d'émissions sont l'agriculture, l'énergie et le transport.

"Des efforts spéciaux sont en train d'être fournis pour réduire le niveau de ces émissions via la promotion des plants forestiers et agroforestiers dans la mesure où les écosystèmes forestiers jouent un rôle fondamental dans la régulation du changement climatique", a-t-il plaidé.

Dans le cadre de la résolution des défis de l'environnement burundais, M. Ndarufatiye a recommandé la surveillance de la pollution liée au mode de vie urbaine (lutte contre la vulgarisation des sachets et emballages en plastique) ainsi qu'une "lutte continue" contre l'érosion des sols, le rejet dans la nature des produits "non biodégradables", les déchets solides et liquides provenant des industries et usines locales, les eaux usées domestiques et commerciales, ainsi que le phénomène des nappes phréatiques.

Pour rappel, l'accord de Paris sur le climat de décembre 2015, dont l'ultime ambition aura été celle d'être le régulateur du climat mondial, a demandé à tous les Etats de la planète de maintenir la hausse de la température moyenne mondiale bien en deçà de deux degrés Celsius. 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher