topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Elections tendues en Angola qui se prépare à tourner la page José dos Santos Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 21/08/2017 – Source Reuters

Plus de neuf millions d'Angolais vont se rendre aux urnes mercredi pour élire leur nouveau président, dans un pays en pleine crise économique à cause de la chute du prix du pétrole. 

Le président sortant José Eduardo dos Santos (photo), âgé de 74 ans et au pouvoir depuis 38 ans, n'est pas candidat à sa propre succession. Il conservera toutefois la présidence du Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA). 

"Je n'ai aucun doute sur le fait que le MPLA va remporter cette élection", a-t-il dit samedi lors du dernier meeting de campagne du candidat de son parti, Joao Lourenço, ancien général de 63 ans.

L'Angola, aujourd'hui troisième économie d'Afrique, connaît un essor économique lié au pétrole depuis la fin, en 2002, d'une guerre civile qui a ravagé le pays pendant 27 ans. Mais la chute des cours du brut en 2014 a plongé le pays dans une sévère crise économique. 

Malgré la manne pétrolière, la majeure partie des 22 millions d'Angolais vivent toujours dans une grande pauvreté. Le taux de chômage est supérieur à 20% et la corruption creusent un peu plus les inégalités. L'Angola se classe 164e sur 176 pays dans le dernier classement de l'ONG Transparency International sur la corruption.

Face à Lourenço, les partis d'opposition espèrent que le mécontentement de la population se traduira dans les urnes.

L'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (UNITA), a annoncé une semaine avant le scrutin qu'elle formerait une coalition avec les partis de l'opposition si le MPLA perdait les élections. 

En 2012, le parti au pouvoir avait remporté les élections avec 72% des suffrages, alors que l'UNITA n'avait récolté que 18%. 

Si Joao Lourenço s'est montré très ferme sur la corruption lors de sa campagne, certains critiques jugent qu'il a déjà les poings liés pour pouvoir lutter contre au sein de l'administration. 

Pour l'économiste angolais Alves da Rocha, tout dépend de la majorité que Lourenço obtiendra en cas de victoire lors du scrutin de mercredi. "Si le MPLA obtient moins de 55%, Lourenço n'aura pas de marge de manoeuvre suffisante. Ce serait une défaite", estime-t-il. 

Même s'il y a peu de suspense, il est impossible de prévoir le résultat de ces élections. Les derniers sondages donnent Joao Lourenço vainqueur à 61% des voix. 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher