topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : L’opposition lance un cri d’alarme sur la situation politique et sécuritaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 26/03/2010

DECLARATION DES PARTIS POLITIQUES DE L’OPPOSITION AU SUJET DES MENACES LOURDES PESANT SUR LA SITUATION POLITIQUE ET SECURITAIRE ACTUELLE AU BURUNDI

Les partis politiques soussignés portent à l’attention de la communauté nationale et internationale  ce qui suit :

  1. Les faits

1. Depuis le début de l'année les partis signataires observent une recrudescence des scènes de violence ponctuées par des assassinats, les tentatives d'assassinat de leaders de l'opposition des faits et gestes d'intolérance posés par les membres du Parti CNDD-FDD comme en témoignent le cas d'assassinat des représentants de l'UPD à NYANZA-LAC et à GIHANGA, la tentative d'assassinat du député Charles NIYUNGEKO membre du CNDD, le dépôt des excréments humains  devant la permanence du MSD à GISHUBI pour ne citer que cela.

2. De source bien informée, ceci serait  le début de l’exécution d’un plan ourdi par le parti au pouvoir. Ce plan macabre aurait pour objectifs :

a. La déstabilisation des militants de l'opposition par des arrestations et des emprisonnements.

b. L’arrestation et  l’assassinat des leaders actifs sur terrain des partis de l'opposition, surtout les cadres intermédiaires entre la base et la direction des partis.

c. La mutation de tous les chefs de poste  de la police qui refuseraient    d'appliquer ce plan.

d. L’organisation de fraudes massives aux élections en amont comme en aval

3. Au niveau politique, de nombreuses anomalies sont observées qui  confirment que le parti au pouvoir, en perte de vitesse dans l’opinion nationale, entend tout faire pour frauder massivement les prochaines élections ou à défaut les rendre impossibles. En attestent les constats suivants :

a. Le débauchage, l'embauche abusif des agents publics à des fins politiques par les hautes autorités du pays. Nous en voulons pour preuve  le cas des administrateurs des communes Mabanda, Nyanza-Lac et Vugizo ; ceci en violation des articles 188 et 192 du code électoral qui dispose qu’un conseiller communal qui démissionne de son parti ou est exclu de celui-ci perd automatiquement son mandat. 

b. La multiplication des missions  onéreuses à l’étranger pour que les bénéficiaires puissent ristourner au parti au pouvoir les reliquats des frais de missions délibérément gonflés.

c. L’assèchement du budget de l’Etat pour laisser à l’éventuel successeur des caisses vides et des problèmes sociaux insurmontables.

d. Les milices du parti au pouvoir IMBONERAKURE n’ont toujours pas été démantelées et continuent de semer le trouble et la terreur.

e. La hausse vertigineuse des  cautions aux différentes élections pour décourager les moins nantis.

f. L'usage abusif des moyens de l’Etat pour mener une campagne prématurée et permanente, qui court pratiquement depuis 2005 : achat des consciences notamment par la distribution massive de dons d’engrais, de couvertures, de pagnes et d’argent ;  le versement mensuel de grosses sommes d’argent à certains cadres du commandement des forces de défense et de sécurité.

g. L'usurpation des journées des samedis  au profit de la campagne prématurée par le seul parti au pouvoir.

h. Le retard mis pour traiter la question de financement des partis politiques par l’Etat des élections et, en cas d’assistance extérieure,  faire une répartition inéquitable ainsi que le montre la tendance à politiser l’aide sociale en cas de calamité ou de désastre.

B. La position des Partis d’opposition signataires de la présente

Au regard de tout ce qui précède, les partis d’opposition signataires :

1. Condamnent avec la dernière énergie les assassinats sélectifs et la tentative d’assassinat de l’Honorable Charles NIYUNGEKO et mettent en garde le gouvernement contre les graves conséquences qui vont résulter de toute récidive contre les leaders ou des membres militants des formations politiques de l’opposition.

2. Exigent qu’une enquête impartiale soit diligentée et que les coupables soient mis aux arrêts et jugés.

3. Exigent l’accès équitable des partis politiques aux médias publics dès lors que le parti au pouvoir est rentré de facto en campagne électorale prématurée.

4. Exigent la neutralité politique des forces de défense et de sécurité, singulièrement pendant les élections, la dissolution de toute milice et l’interdiction de toute manifestation paramilitaire des mouvements des partis.

5. Exigent la liberté immédiate de circulation pour les samedis.

6. Réclament le gel, à compter du 1er  avril 2010, des missions non essentielles et ne figurant pas sur l’agenda international du Burundi.

7. Mettent en garde le gouvernement contre l’épuisement prématuré et le dépassement du budget de l’Etat.

8. Exigent la suspension de toute embauche politicienne non programmée et budgétisée préalablement.

9. Exigent que la CENI respecte strictement la loi électorale et prenne des sanctions exemplaires contre ses agents qui violent les droits des citoyens reconnus par la loi.

10. Recommandent à la CENI de prévoir dans son budget une rubrique pour le financement des partis mais aussi pour payer équitablement tous  les mandataires.

11. Recommandent à la Communauté internationale, à l’Union Africaine, à l’Union Européenne et aux Etats–Unis, de prendre les mesures préventives nécessaires, en exerçant des pressions sur le pouvoir en place et en envoyant des observateurs aux élections dans les meilleurs délais.

12. Recommandent vivement la possibilité pour la communauté internationale ou un groupe d’institutions ou de pays amis du Burundi de contribuer au cautionnement électoral à travers un compte géré par la CENI qui le répartirait équitablement entre protagonistes en lice.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher