topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundais tués en RDC : Kinshasa annonce une enquête, dénonce un "groupe armé" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

@rib News, 17/09/2017 – Source AFP

Kinshasa a annoncé dimanche l'ouverture d'une enquête judiciaire après la mort de dizaines de Burundais tués vendredi par l'armée dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

Certaines victimes burundaises, présentées par les Nations unies comme des "réfugiés et demandeurs d'asile", seraient "membres d'un groupe armé", a expliqué à l'AFP le porte-parole du gouvernement congolais Lambert Mende (photo).

"Nous avons ouvert une enquête" à la suite des affrontements dans la province du Sud-Kivu, a ajouté M. Mende.

Samedi, la Mission des Nations unies en RDC (Monusco) avait fait état d'au moins 36 Burundais tués par l'armée congolaise à Kamanyola alors qu'ils manifestaient vendredi.

"Un lieutenant de l'armée a été tué" ainsi qu'"une vingtaine des membres d'un groupe armé" étranger lors de ces heurts, a affirmé M. Mende.

La Monusco et son Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) avaient demandé une enquête aux autorités de la RDC.

Toutefois, l'"enquête a été ouverte non à la demande de quiconque mais de notre propre initiative" car la RDC "n'est pas un état indolent", a assuré M. Mende.

Selon les premiers éléments de la Monusco, l'armée congolaise a répondu à la mort de l'officier en ouvrant le feu sur les manifestants "de façon disproportionnée".

Pour le gouvernement congolais, les manifestants sont des "membres d'un groupe armé". "On prétend même qu'ils avaient des Bibles. Le lieutenant de l'armée congolaise serait-il mort de coups de Bible?", a ironisé M. Mende.

D'après des témoignages recueillis par l'AFP, ces Burundais affirment pour la plupart être victimes de "persécution religieuse" du gouvernement du Burundi, en tant qu'adeptes d'une prophétesse, Zebiya.

"Avec trois de ses hélicoptères, la Monusco a effectué sept vols nocturnes pour évacuer les blessés graves de Kamanyola vers Kavumu, avant de les acheminer par la route à l'Hôpital général de référence de Bukavu", capitale du Sud-Kivu, a indiqué la Monusco, photo à l'appui d'une femme étendue sur un brancard.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher