topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Session de dialogue interburundais fin novembre à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 20/11/2017 – Source AFP

Une session de dialogue, réunissant le gouvernement et l'opposition du Burundi, devrait se tenir du 27 novembre au 8 décembre à Arusha dans le nord de la Tanzanie, a indiqué lundi au Conseil de sécurité l'envoyé spécial de l'ONU pour ce pays, Michel Kafando.

Cette rencontre devrait réunir "les représentants du gouvernement et toutes les autres parties prenantes burundaises, y compris l'opposition en exil", a-t-il dit.

"Nous avons été informés que le Cnared (une plateforme regroupant la quasi-totalité de l'opposition burundaise) ne serait pas prêt à y participer", a-t-il toutefois ajouté.

"Un sommet des chefs d'Etats de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'est serait prévu en janvier qui, entre autres, aurait à évaluer les conclusions de ces assises", a précisé Michel Kafando. "Les autorités burundaises s'attèlent déjà à la préparation des prochaines élections, bien que la question du dialogue inclusif n'ait pas encore trouvé une juste solution", a-t-il relevé.

Fin octobre, le gouvernement burundais a adopté un projet de révision de la Constitution qui pourrait permettre au président Pierre Nkurunziza de briguer dès 2020 deux nouveaux mandats de sept ans, et d'affermir ainsi encore plus son emprise sur le pays. Cette révision, refusée par le Cnared, changerait en profondeur la Constitution issue d'un accord de paix signé en 2000 à Arusha, qui avait ouvert la voie à la fin de la guerre civile (plus de 300.000 morts entre 1993 et 2006).

Michel Kafando a enfin souligné que les relations ONU-Burundi "semblaient aller dans le bon sens" même si "le gouvernement n'a pas encore concrètement satisfait à sa décision de coopérer pleinement avec le Conseil des droits de l'Homme et le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés".

Le Burundi a récemment dénoncé la décision en octobre de la Cour pénale internationale d'autoriser une enquête sur des crimes contre l'humanité présumés dans le pays, rejetant toute coopération avec cette juridiction.

En juillet 2016, le Conseil de sécurité avait adopté une résolution prévoyant l'envoi de quelque 200 policiers internationaux au Burundi. Faute d'accord du gouvernement, cette initiative n'a pas eu de suite.

Le Burundi est en crise depuis que Pierre Nkurunziza a annoncé en 2015 sa candidature à un troisième mandat, obtenu après une élection boycottée par l'opposition. Les violences auraient engendré au moins 1.200 morts, la détention illégale de milliers de personnes et la torture de milliers d'autres, des centaines de disparitions ainsi que le déplacement de plus de 400.000 personnes entre avril 2015 et mai 2017, selon l'ONU.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher