topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Israël : les migrants expulsés vers le Rwanda conformément au droit international Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 25/01/2018 – Source i24NEWS

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a rencontré mercredi le président rwandais Paul Kagame en marge du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, pour discuter des 38.000 migrants demandeurs d'asile en Israël, menacés d'expulsion imminente. [Photo : Migrants africains dans un camp en Israël.]

Selon un communiqué du Bureau du Premier ministre israélien, ce dernier a convenu avec son homologue rwandais que ces expulsions, qui auraient lieu dans le cadre d'un accord avec le Rwanda, se feraient uniquement en conformité avec le droit international.

"Netanyahou est d'accord avec le président Kagame, qui a clairement fait savoir qu'il n'accepterait qu'un processus entièrement conforme au droit international", indique le communiqué.

Un migrant ayant fait une demande d'asile dans un pays tiers ne peut en être expulsé contre sa volonté, selon le droit international.

Lundi, le Rwanda a affirmé dans une série de tweets qu’il n’avait conclu aucun accord "secret" avec Israël sur l’accueil de migrants.

Début janvier, le gouvernement israélien a donné aux migrants un délai de trois mois pour quitter le pays faute de quoi ils seront expulsés ou incarcérés.

Dans une déclaration commune, les ministres de l'Intérieur et de la Sécurité publique avaient indiqué que dans les prochains jours, les migrants - dont la plupart viennent d'Érythrée et du Soudan - seront forcés de choisir entre l'émigration volontaire vers un pays tiers ou la prison.

De nombreux députés, rabbins, étudiants et survivants de la Shoah ont élevé leur voix contre cette mesure mercredi au Parlement israélien sous le slogan "Pas en mon nom".

L’Autorité chargée de la population et de l’immigration a publié mardi un document indiquant que toute personne n'ayant pas présenté de demande d'asile avant la fin de l'année 2017 ou dont la demande a été rejetée peut être expulsée.

Les migrants auraient également reçu une feuille de route, en hébreu, qui leur précise les modalités des expulsions, selon le quotidien Haaretz.

"L'Etat d'Israël a pris des dispositions pour vous permettre de quitter Israël vers un pays tiers sûr qui vous accueillera et vous remettra un permis de séjour qui vous permettra de travailler et de vous assurer que vous ne serez pas expulsé vers votre pays d'origine", est-il précisé.

Selon des chiffres officiels à fin juin, 38.043 migrants africains, dont 27.494 Erythréens et 7.869 Soudanais, se trouvaient illégalement en Israël.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher