topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE - LES RÉSULTATS DU RÉFÉRENDUM CONSTITUTIONNEL AU BURUNDI ANNONCÉS LUNDI : L'annonce officielle des résultats du référendum constitutionnel du 17 mai au Burundi aura lieu lundi après-midi, a annoncé dimanche le président de la Commission électorale (CENI), dans un message transmis aux acteurs politiques. [@rib News, 20/05/2018 – Source AFP] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Des chiffres du HCR objet de controverses à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

PANA, 10 février 2018

Bujumbura, Burundi - Le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) table sur 50.000 nouveaux demandeurs d’asile burundais à l’étranger en 2018, ce qui étonne les milieux officiels à Bujumbura où on estime, au contraire, que près de 200.000 Burundais sont rentrés volontairement depuis 2016, et près de 800 autres, pour le seul mois de janvier dernier.

«Il n’existe, objectivement, aucune situation socio-politique et sécuritaire «alarmante» et de nature à pousser les gens à fuir leur pays, sauf «peut-être l’insécurité alimentaire», réagissait, vendredi, encore à l’alerte du HCR, le président de la Commission nationale indépendante des droits de l’homme (CNID), Jean Baptiste Baribonekeza.

En matière des droits humains, le principal souci de la CNIDH est plutôt le fléau grandissant du trafic des êtres humains, notamment les femmes et les jeunes filles burundaises, vers les pétromonarchies du Golfe arabique.

Mardi dernier, le HCR et 26 de ses partenaires humanitaires ont lancé, à Genève, en Suisse, un appel de fonds d’un peu plus de 391 millions de dollars américains pour venir en aide à 430.000 réfugiés burundais, en 2018.

Du côté du gouvernement, les chiffres actualisés du ministère burundais de l’Intérieur font état de près de 200.000 Burundais qui sont rentrés volontairement d’exil depuis l’année 2016, marquée par un retour progressif au calme après les violences électorales de masse de 2015.

Le HCR, auquel on reproche ouvertement à Bujumbura de rechercher des financements sur le dos des réfugiés burundais, soutient qu’«à moins qu'il y ait des changements sur la situation politique et une amélioration des conditions socio-économiques du pays, l'exode des réfugiés burundais, principalement vers les pays voisins, devrait se poursuivre en 2018».

En 2017, 61.000 Burundais sont arrivés dans les pays voisins, principalement en Tanzanie, et dans de moindres proportions, en Ouganda, en République démocratique du Congo et au Rwanda, selon la même source.

L’agence spécialisée des Nations Unies dit qu’avec «seulement 21%» des fonds demandés et obtenus jusqu'à présent, «les réfugiés burundais constituent la situation de réfugiés la plus sous-financée au monde».

Le Burundi est à son tour affecté par la recrudescence des violences armées en République démocratique du Congo voisin (RDC).

Selon toujours le HCR, les violences en République démocratique du Congo ont provoqué, ces derniers jours, le déplacement de 8.000 personnes au Burundi.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher