topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Vive émotion après la mort d'une étudiante tuée par la police en Tanzanie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 18/02/2018 – Source AFP

La mort d'une étudiante de 22 ans touchée par une balle perdue de la police vendredi soir pendant la répression d'une marche de l'opposition en Tanzanie a suscité une vague d'indignation dans le pays où stars de la musique, associations et certains hommes politiques demandent que justice soit rendue.

La police a reconnu qu'une balle avait atteint la jeune femme au moment où les forces de l'ordre recourraient à des tirs de sommation pour dégager la voie publique envahie par des partisans du Chadema, principal parti de l'opposition, à Dar es Salaam, capitale économique du pays.

L'organisation des étudiants de l'université de Dar es Salaam (DARUSO) a reproché à la police d'avoir fait un "usage excessif de la force" et dénoncé "un acte sauvage qui doit être condamné par tout Tanzanien", dans un communiqué.

"C'est de la cruauté, cette jeune fille n'avait commis aucun crime", a renchéri, sur son compte Instagram, Hussein Bashe, jeune député du parti au pouvoir réputé pour son franc–parler.

La police était intervenue lorsque les membres du Chadema s'étaient mis en marche vendredi en fin de journée vers le bureau local de la Commission électorale pour exiger des accréditations afin d'observer le déroulement d'une élection législative partielle prévue samedi.

"Si la Commission électorale avait délivré à temps ces autorisations, la manifestation qui a conduit à la mort de cette jeune fille n'aurait pas eu lieu. Nous avions demandé que la Commission traite tous les partis de la même façon", a insisté M. Bashe, exigeant "que celui qui a ôté la vie à cette fille soit identifié". 

Zitto Kabwe, député et leader du parti d'opposition l'Alliance pour le changement et la transparence (Alliance for Change and Transparency) a également partagé son indignation, à la suite du décès de l'étudiante et de celui, lundi, d'un responsable local du Chadema frappé à mort par des inconnus.

"Deux morts en une semaine juste pour une élection partielle ? La vie humaine n'a donc pas de prix ? Mais jusqu'à quand nous contenterons–nous seulement de blâmer et condamner et crier ? Sommes-nous trop faibles pour mettre fin à cette menace ?", a tweeté l’élu.

La scène musicale tanzanienne s'est également jointe à ce concert de condamnations. "Il est coupable de garder le silence face à des actes de ce genre", a tweeté l'artiste de hip-hop et député Joseph Haule.

"La balle qui t'a emportée aurait pu tout aussi bien emporter mon enfant ou tout autre enfant innocent. Nous sommes nombreux à pleurer ta perte", a réagi de son côté le rappeur Roma Mkatoliki.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher