topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Zéphyrin Maniratanga sait s'attirer les bonnes grâces de la Chine Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

@rib News, 04/03/2018 – Source Xinhua

L'ambassadeur de Chine au Burundi salue "l'implication forte" du chef du Protocole d'Etat à la présidence burundaise dans la coopération avec la Chine

L'ambassadeur de Chine au Burundi, Li Changlin, a salué samedi soir à Bujumbura "l'implication forte" de l'ambassadeur-chef du Protocole d'Etat à la présidence burundaise, Zéphyrin Maniratanga (photo), dans la coopération entre le Burundi et la Chine.

M. Li répondait aux questions de Xinhua en marge d'une réception organisée à la résidence de M. Maniratanga sise en zone urbaine de Rohero (est de Bujumbura) à l'intention de la communauté chinoise au Burundi à l'occasion de la fête chinoise des Lanternes.

La fête chinoise des Lanternes, a expliqué le diplomate chinois, est une cérémonie festive traditionnelle chinoise marquée par de "nouvelles rencontres avec d'autres personnes", et qui intervient au "15ème jour du 1er mois du calendrier lunaire chinois".

"L'ambassade chinoise au Burundi relève avec une grande satisfaction que M. Maniratanga est impliqué de façon forte dans la coopération avec la Chine", a-t-il déclaré en substance.

Il a saisi l'occasion pour signaler qu'en rapport avec le projet de palais présidentiel burundais dont la construction est appuyée par le gouvernement chinois, M. Maniratanga effectuera la semaine prochaine une mission de travail en Chine.

Sur la question de savoir quelle appréciation l'ambassade de Chine au Burundi porte sur l'avancement des travaux de ce projet de construction du palais présidentiel burundais appuyé par la Chine, M. Li a indiqué que les travaux avancent "dans de bonnes conditions".

Dans les prévisions, a-t-il explicité, ce projet du palais présidentiel burundais va terminer fin 2018.

De son côté, dans un point de presse, M. Maniratanga a indiqué que compte tenu de l'état des "excellentes relations" entre la Chine et le Burundi, il a lancé depuis 2016, en tant que citoyen burundais, une initiative "purement personnelle" pour le renforcement des liens d'amitié et de coopération sino-burundaise.

"C'est dans le cadre des civilités liées à la célébration de la fête chinoise des Lanternes célebrée au début de chaque année en Chine, que j'ai choisi ce moment précis pour inviter une grande partie des membres de la communauté chinoise résidant à Bujumbura, pour leur faire sentir qu'ils ne sont pas étrangers en terre burundaise", a-t-il laissé entendre.

M. Maniratanga a saisi l'occasion pour indiquer que les travaux du projet portant sur la construction du palais présidentiel burundais avec l'appui chinois, avancent "très bien". Dans le cadre des travaux de finissage prévus à la deuxième phase du projet, qu'il envisage se déplacer en Chine la semaine prochaine pour "voir dans quelle mesure on peut accélérer" cette deuxième phase du projet.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher