topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE - REMANIEMENT MINISTÉRIEL AU BURUNDI : A moins d'un mois du référendum contesté du 17 mai, le président Pierre Nkurunziza a effectué ce jeudi 19 avril un remaniement qui a fait tomber des têtes, et non des moindres. [@rib News, 19/04/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : l'Assemblée nationale favorable à l'adhésion du pays à la Afreximbank Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

@rib News, 13/04/2018 – Source Xinhua

Les membres de la Chambre basse du parlement burundais ont adopté jeudi à l'unanimité le projet de ratification de l'Accord portant création de la Banque africaine d'import-export (Afreximbank), une banque créée en 1993 sous les auspices de la Banque africaine de développement.

C'est le ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation, Domitien Ndihokubwayo, qui a fait le déplacement jusqu'à l'hémicycle de Kigobe pour expliquer aux députés la motivation du Burundi pour adhérer à cette banque.

Il leur a d'abord expliqué que le projet avait été longuement discuté entre les autorités de la deuxième vice-présidence de la République en 2014 et celles de cette banque d'une part, et entre celles de l'Afreximbank et le ministre en charge des Mines d'autre part.

Ainsi, "la banque est disposée à œuvrer de concert avec le gouvernement burundais pour soutenir les exportations en vue d'accompagner les efforts de ce dernier pour attirer des investissements directs étrangers et pour promouvoir des projets dans divers secteurs", a indiqué M. Ndihokubwayo, avant d'ajouter qu'Afreximbank est bien outillée pour soutenir ces efforts grâce à sa large gamme de programmes et facilités.

En outre, a ajouté le ministre en charge des Finances, "la banque est disposée à accompagner en première ligne le Burundi dans la promotion et le financement du contenu local dans les secteurs de l'extraction, notamment, le pétrole, le gaz et les mines".

Il a aussi expliqué aux députés burundais que prendre une participation dans le capital social donne en outre l'opportunité d'investir dans une institution qui, bien qu'ayant une mission de développement, assure à ses actionnaires une rentabilité financière aussi bien par le paiement de dividendes que par l'appréciation du capital social.

M. Ndihokubwayo a également informé les députés que la banque joue le rôle à la fois de fournisseur de crédit, de conseiller et de partenaire de développement.

"A cet effet, l'adhésion du Burundi à la Banque africaine d'import-export présente des avantages considérables. Le Burundi va, comme les autres Etats membres, bénéficier par le biais de ses institutions publiques et privées de l'assistance financière que cette banque offre en vue de favoriser le développement", a-t-il souligné.

Le potentiel économique du Burundi pour son développement se concentre dans l'agriculture, le tourisme, l'énergie, les transports, les TIC, les zones économiques spéciales ou pôles industriels, la recherche et la formation professionnelle.

"Ainsi, adhérer à cette banque est la clé d'entrée pour bénéficier de ses appuis, et ratifier l'accord portant création de l'Afreximbank par la République du Burundi est une étape importante avant de prendre part à l'actionnariat de la banque en vue de jouir pleinement de toutes les opportunités qu'elle offre à ses membres", a déclaré M. Ndihokubwayo.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher