topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : un gouverneur rappelle à l’ordre les Imbonerakure Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

@rib News14/04/2018 – Source AFP

Un gouverneur du sud du Burundi a adressé un rappel à l’ordre inédit à la très redoutée ligue des jeunes du parti au pouvoir, les Imbonerakure, qualifiée de milice par l’ONU, a-t-on appris samedi de sources administratives.

Ce rappel à l’ordre, adressé par un cadre du parti au pouvoir CNDD-FDD du président Pierre Nkurunziza à la suite d’une augmentation des incidents impliquant les Imbonerakure dans la province de Bururi, un fief de l’opposition, est le premier ciblant de la sorte cette ligue controversée.

Un haut responsable administratif local a confirmé samedi que Christian Nkurunziza, gouverneur de la province de Bururi (sud), a signé le 2 avril une ordonnance – qui avait fuité sur les réseaux sociaux – interdisant « le sport de masse de nuit avec des gourdins » dans les cinq communes constituant sa région administrative.

Les mots utilisés dans l’ordonnance, qui met en garde contre des « sanctions très sévères », peuvent sembler sibyllins. Christian Nkurunziza, un proche allié du président Pierre Nkurunziza, n’y nomme pas les Imbonerakure, et s’est publiquement défendu de s’en prendre à ce groupe considéré comme un des principaux outils de répression du régime.

Mais des responsables administratifs locaux, contactés par téléphone et sous couvert d’anonymat, ont indiqué à l’AFP que le gouverneur souhaite par cette interdiction adresser un « rappel à l’ordre » aux Imbonerakure, dont il veut « calmer les ardeurs », alors que de nombreux habitants de la province se plaignent d’eux.

Un des habitants explique que depuis plusieurs mois, « des centaines d’Imbonerakure, organisés en compagnie comme les militaires, courent chaque nuit sur les collines du chef-lieu de la commune, armés de gourdins et d’armes blanches, en chantant des chansons de menace envers les opposants ».

Plusieurs habitants évoquent des patrouilles, des arrestations et des morts « suspectes », d’autres des « entraînements militaires qui sèment l’effroi » au sein de la population. D’autres accusent les Imbonerakure de « rançonner » les habitants.

Début avril, des Imbonerakure ont même « arrêté des policiers et les ont désarmés » en pleine nuit à Bururi, a indiqué un responsable provincial.

L’annonce en avril 2015 de la candidature de M. Nkurunziza à un troisième mandat avait plongé le Burundi dans une crise politique qui a fait depuis au moins 1.200 morts et plus de 400.000 déplacés, et sur laquelle la Cour pénale internationale a ouvert une enquête.

Les Imbonerakure sont accusés par les ONG, l’ONU et la CPI d’être responsables aux côtés de la police, des services secrets et de l’armée, de graves violations des droits de l’Homme commises au Burundi depuis avril 2015.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher