topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi, trois ans après le début de la crise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

Deutsche Welle, 26.04.2018

26 avril 2015 - 26 avril 2018. Cela fait trois ans exactement que débutait à Bujumbura une série de manifestation contre le troisième mandat de Pierre Nkurunziza.

C’est le 25 avril 2015 que le président burundais a été investi par son parti, le CNDD-FDD, comme son candidat à un troisième mandat. La suite on la connaît, le scrutin est organisé et remporté par le président-candidat. Ce que l’opposition et la société civile ont jugé illégal et illégitime.

Une grave crise s’installe alors dans le pays conduisant des milliers de Burundais à l’exil, certains ont été tués. Trois ans après, la crise n’est toujours pas résolue et le pays est plus que jamais divisé surtout avec l’annonce d’un référendum permettant au président de rester plus longtemps au pouvoir.

Selon les opposants au troisième mandat depuis le début de la crise, la constitution et les accords d’Arusha, signés en 2000 ne permettent pas au président Pierre Nkurunziza de faire un troisième mandat après deux mandats constitutionnels entre 2005 et 2015.

Réplique du CNDD-FDD au pouvoir à l’époque: "le président a été élu en 2005 au suffrage universel  indirect. Résultat : son mandat n’a commencé à courir qu’à partir de 2010 avec son élection au suffrage universel direct. Il lui reste donc un deuxième mandat en 2015".

Dans la foulée de la contestation qui allait crescendo, l'armée est entrée en jeu pour espérer mettre un terme aux velléités du président. Le 13 mai 2015, le général Godefroid Niyombare tente le cinquième coup d’état de l’histoire du Burundi qui échoue.

En juillet 2015, malgré le boycott des principales figures de l’opposition, Pierre Nkurunziza est réélu, avec près de 70% des voix. Pourtant, Pancrace Cimpaye, porte-parole du Cnared, la plateforme de l’opposition burundaise en exil, se réjouit des actions des opposants.

"Pendant trois ans, l’opposition est parvenue à enfermer Pierre Nkurunziza au Burundi, sans sortir. C’est le seul président qui roule à tombeau ouvert pour circuler à travers le pays et qui a peur. Qui a peur même de son ombre".

Pour Pancrace Cimpaye, l’opposition n’a pas échoué. C’est plutôt Nkurunziza. Conséquence de cette crise politique : des médias indépendants saccagés ou fermés, leurs journalistes traqués. Et des milliers de personnes contraintes à l’exil.

De graves violations des droits humains

De nombreuses exactions ont été commises, selon Human Rights Watch et la FIDH, par les "Imbonerakure", la ligue des jeunes du parti au pouvoir que l’ONU considère comme une milice. Joseph Ntakirutimana, Secrétaire général adjoint du CNDD-FDD réfute ces accusations.

"Celui qui a volé est un voleur. Que cherchent ceux qui disent que les criminels sont de notre parti ? Cela fait partie de la campagne de depuis 2015 qu’on avait lancé pour nous faire tomber et qui n’a pas pu prendre."

La communauté des États de l’Afrique de l’est a initié un dialogue entre le pouvoir et l’opposition, placé sous l’égide de l’ancien président tanzanien, Benjamin William Mkapa. Mais cette médiation est au point mort car les deux parties campent sur leurs positions respectives.

Une nouvelle page de crise burundaise s’est ouverte avec l’organisation d’un referendum constitutionnel voulu par le président, Pierre Nkurunziza. Les préparatifs de cette consultation prévue pour le 17 mai prochain vont bon train. Mercredi, le Conseil national de la communication (CNC) a sorti un communiqué portant sur l’organisation médiatique de la campagne référendaire.

L'organe de régulation rappelle que les médias tant publics que privés sont autorisés à ouvrir leurs antennes et plateformes qu’aux partis politiques et acteurs indépendants enregistrés à la CENI – c’est-à-dire la Commission Electorale Nationale Indépendante. Toute organisation non déclarée à la CENI n’a pas droit à la parole. 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher