topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Plan stratégique pour un "Burundi émergeant d’ici l’année 2030" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

PANA, 30 juin 2018

Burundi : planification d’une stratégie nationale pour un « Burundi émergent » à l’horizon 2030

Bujumbura, Burundi - L’état des lieux et les grandes orientations stratégiques "pour faire du Burundi un pays émergeant d’ici l’année 2030 » est l’un des points qui ont été étudiés et adoptés en Conseil des ministres de mercredi dernier, a-t-on appris d’un communiqué, publié vendredi, par le Secrétariat général du gouvernement.

Le document de «Plan national de développement du Burundi » a été préparé par les services de la présidence de la République, précise la même source.

Les «grandes orientations stratégiques» du plan vont dans le sens de «développer les secteurs porteurs de croissance pour la transformation structurelle de l’économie, développer le capital humain, assurer la gestion durable de l’environnement, atténuer les changements climatiques et améliorer l’aménagement du territoire».

Il est encore question de «renforcer la gouvernance, la sécurité alimentaire et la sauvegarde de la souveraineté nationale et de mobiliser les ressources, améliorer la gestion des dépenses publiques et développer la coopération régionale et internationale ».

Le plan tient compte des enseignements tirés de la mise en œuvre des outils de planification antérieurs à savoir: les « Plans quinquennaux », les « Programmes d’ajustement structurels» (PAS) et les « Cadres stratégiques de lutte contre la pauvreté» (CSLP I et II).

Par ailleurs, le « Plan national de développement » impose une approche et des agendas multidimensionnels, poursuit le communiqué.

Sur le plan national, le texte du communiqué réfère à la «Vision 2025 », sur le plan sous-régional à la «Vision 2050» de la Communauté est-africaine, sur le plan régional à l’«Agenda africain 2063» et sur le plan international aux «Objectifs de développement durable» (ODD).

 « C’est sur la base de ce plan que les différents secteurs de la vie nationale devront construire leurs politiques et plans d’actions », conclut le communiqué, en informant que le Conseil des ministres a adopté le « Plan national de développement du Burundi ».

On rappelle que les huit piliers de la « Vision 2025 » d’un « Burundi de lait et de miel » sont: la bonne gouvernance et le renforcement des capacités de l’Etat, le capital humain, la croissance économique et la lutte contre la pauvreté, l’intégration régionale, la démographie, la cohésion sociale, l’aménagement du territoire et l’urbanisation, ainsi que le partenariat.

La « Vision 2050 » ambitionne de transformer la Communauté d’Afrique de l’Est en « une région au revenu supérieur à la moyenne, dans une Afrique de l’Est sûre et politiquement unie sur les principes d’inclusivité et de responsabilité ».

Les huit piliers de l’Agenda africain 2063 sont: l’identité et la renaissance africaines, la poursuite de la lutte contre le colonialisme et la protection du droit à l’autodétermination, l’intégration, le développement social et économique, la paix et la sécurité, la gouvernance démocratique, la détermination de l’Afrique à prendre en main sa propre destinée et la place de l’Afrique sur la scène mondiale.

Les 17 Objectifs de développement durable (ODD), également nommés « Objectifs mondiaux", quant à eux, ont été définis par les Nations unies dans le but d’éradiquer la pauvreté, protéger la planète et faire en sorte que tous les êtres humains vivent dans la paix et la prospérité.

Le Burundi arrive à la 3ème place des pays les plus pauvres, avec un Produit intérieur brut (PIB) par habitant de 377 dollars américains, au classement mondial de cette année.

C'est légèrement mieux qu'en 2015, année d’une grave crise socio-politique qui a relégué le pays au 1er rang des nations les plus pauvres de la planète.

Le Burundi arrive encore en première position des pays où les gens sont les moins heureux (156e dans le monde), suivi de la République centrafricaine (155e), du Soudan du Sud (154), de la Tanzanie (153), du Yémen (152), du Rwanda (151), de la Syrie (150), du Liberia (149), de Haïti (148) et du Malawi (147), dans le classement de « World Happiness Report 2018 » du Global Happiness Council (GHC).

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher