topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : le gouvernement "prêt à accueillir" les exilés politiques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 27/08/2018 – Source Xinhua

Le gouvernement burundais est "prêt à accueillir" les personnalités politiques exilées à l'étranger et souhaitant rentrer dans leur patrie, a déclaré lundi Thérence Ntahiraja (photo), porte-parole du ministère de l'Intérieur, sur les ondes de la radio associative Isanganiro.

Cette offre intervient alors que les parties prenantes au processus de paix initié en janvier 2016 se préparent à participer à la 5e session du dialogue politique "extérieur" interburundais, laquelle est envisagée dans un proche avenir à Arusha en Tanzanie.

Dans le cadre des préparatifs, une délégation représentant l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, médiateur dans le dialogue inter-burundais d'Arusha, a effectué une visite de travail du 15 au 17 août dernier à Bujumbura. Elle a eu à cette occasion des consultations avec les représentants des partis politiques et des acteurs indépendants au Burundi.

"La paix et la sécurité sont au beau fixe comme l'a récemment témoigné devant le Conseil de sécurité des Nations Unies Michel Kafando (émissaire spécial du secrétaire général de l'ONU au Burundi). Je voudrais ici rassurer nos chers politiciens burundais se trouvant encore à l'étranger qu'à ce jour, une partie d'entre eux s'est déjà rapatriée de manière spontanée", a-t-il précisé.

M. Ntahiraja a notamment cité le retour en 2017 de la présidente de l'Alliance démocratique pour le renouveau (ADR) et ancienne vice-présidente du Burundi, Alice Nzomukunda, de l'ancien président burundais Sylvestre Ntibantunganya (1994-1996) et de l'ancien ambassadeur du Burundi en Belgique, Félix Ndayisenga.

Le gouvernement encourage tous les exilés à rentrer rapidement "dans la mesure où tout Burundais qui rentre est vraiment sécurisé, car aujourd'hui, le Burundi abrite une armée où sont représentées les deux principales ethniques burundaises, hutues et tutsies, sur la base des quotas paritaires fixés par l'Accord d'Arusha pour la paix et la réconciliation au Burundi (AAPRB) conclu le 28 août 2000 entre les protagonistes burundais d'alors", a-t-il dit.

M. Ntahiraja a même ajouté que le retour "des 34 personnes poursuivies par la justice burundaise" dans le cadre de leur "implication" dans la tentative de coup d'Etat du 13 mai 2015 contre l'actuel chef d'Etat burundais Pierre Nkurunziza serait une bonne chose dans la mesure où ce serait pour elles une bonne opportunité "pour demander pardon à qui de droit ou pour se présenter devant les instances judiciaires".

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher