topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Seulement 5% de Burundais couverts par une assurance médicale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

PANA, 20 septembre 2018

Bujumbura, Burundi - Seulement 5% des femmes et autant d’hommes sont couverts par la Mutuelle de la Fonction publique (MFP) qui soigne les agents de l’Etat, tandis que 15% des hommes et 14% des femmes utilisent la carte d’assistance médicale (CAM) réservée aux indigents, indique la troisième «Enquête Démographique et de Santé au Burundi» (EDSB-III) 2016-2017, réalisée par l’Institut des statistiques et des études économiques du Burundi (ISTEEBU), en collaboration avec le ministère de la Santé et de la Lutte contre le VIH/SIDA.

De 2010 à 2016-2017, la couverture par une assurance médicale s’est toutefois légèrement améliorée aussi bien chez les hommes que chez les femmes, révèle l’enquête.

En 2010, 90% des femmes et 89% des hommes n’avaient aucune assurance médicale, contre respectivement 78% et 79% en 2016-2017, selon la même source.

Les proportions des femmes et des hommes qui ont une assistance médicale augmentent avec le niveau d’instruction, variant de 19% chez les femmes sans instruction à 27% chez celles de niveau secondaire ou supérieur. Chez les hommes, ces proportions passent respectivement de 20% à 23%.

L’enquête relève également que la couverture médicale est influencée par le niveau de bien-être économique.

A ce propos, la proportion des femmes possédant une assurance médicale varie de 11% dans le quintile le plus bas à 34% dans le quintile le plus élevé. Chez les hommes, ces proportions passent respectivement de 10% à 27%.

Au cours de la même enquête, des informations sur le moyen de transport utilisé par les membres du ménage pour se rendre à la formation sanitaire (FOSA) la plus proche et le temps nécessaire pour s’y rendre révèlent d’autres difficultés et des inégalités dans l’accès aux soins de santé au Burundi.

Les résultats montrent que «plus de quatre ménages sur cinq» (83%) ont déclaré

qu’ils se rendent à pied à la FOSA la plus proche. Cette proportion est plus faible en milieu urbain qu’en milieu rural (72% contre 85%).

En ce qui concerne le temps de trajet pour se rendre à la FOSA la plus proche, les résultats montrent que « près d’un ménage sur deux » (49%) utilise moins de 30 minutes. Pour 46% des ménages, ce temps varie entre 31 et 120 minutes et dans 5% des cas, il est supérieur à 120 minutes.

Globalement, les résultats montrent que le temps de trajet en milieu rural est plus long qu’en milieu urbain. Neuf ménages sur dix du milieu urbain (90%) mettent moins de 30 minutes contre 44% en milieu rural où 20% des ménages utilisent entre 61 et 120 minutes pour se rendre à la FOSA la plus proche. En milieu urbain, cette proportion n’est que de 1%.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher