topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Les chefs d'Etat de l'EAC très laconiques sur la crise au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

RFI, 02-02-2019

Le sommet des chefs des Etats membres de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'est, l'EAC a finalement eu lieu vendredi 1er février à Arusha dans le nord de la Tanzanie, après deux reports successifs dus notamment à un boycott du président burundais Pierre Nkurunziza.

Tout le monde, les Burundais, l'ONU, l'Union africaine attendait impatiemment la décision qui allait être prise sur la suite à donner à un dialogue interburundais en panne depuis trois ans. Leur réponse a été plutôt évasive.

Cette fois, le Burundi était représenté par le premier vice-président Gaston Sindimwo, aux côtés notamment des présidents de l'Ouganda et président sortant de l'organisation, de celui du Kenya, du pays hôte et du président rwandais Paul Kagame, qui n'y avait pas mis les pieds depuis au moins deux ans.

Un petit paragraphe, le point 21 de leur communiqué, se contente de remercier le facilitateur Benjamin Mkapa pour son travail et annonce la poursuite des consultations sur ce cas.

Explication de texte selon un haut diplomate est-africain : « Mkapa s'est retiré définitivement en tant que facilitateur et les chefs d'Etat principalement Museveni d'Ouganda, Magufuri de Tanzanie et Kenyatta du Kenya vont continuer des consultations directes avec le président Pierre Nkurunziza », afin de trouver une solution à la crise burundaise, mais sans plus de précisions.

« Le dossier Burundi vient pratiquement d'être enterré, mais l'EAC veut garder la main sur le sujet malgré les demandes de l'Union africaine », tranche de son côté un autre diplomate.

Dans ce sommet, la surprise est plutôt venue du président rwandais Paul Kagame, qui a décidé de prendre la tête de l'organisation est-africaine pour une année, alors qu'un de ses proches avait annoncé il y a quelques semaines qu'il allait céder son tour au président kényan, à cause d'« un calendrier chargé ».

Que s'est-il passé ? Qu'est-ce qu'il y a derrière cette décision ? Pas d'explication officielle pour ce revirement, mais il pourrait se justifier selon l'une de nos deux sources si l'on se souvient que le Rwanda « est en froid avec deux des pays membres, l'Ouganda et le Burundi ». Le premier vice-président burundais aurait d'ailleurs tenté de mettre sur le tapis « la crise Burundi-Rwanda », il n'a pas eu de réponse assure-t-elle.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher